Les 15 meilleures plantes médicinales

· 27 mars 2014
L'huile essentielle de sauge permet d'accroître la concentration et peut aider le traitement permettant d'éviter la perte de mémoire associée à la maladie d'Alzheimer.

Aujourd’hui, nous allons vous donner une liste de plantes médicinales qui sont essentielles. Ces plantes ont prouvé avec le temps qu’elles pouvaient aider à traiter des dizaines de problèmes de santé. Apprenez donc à les utiliser !

Cela vous permettra de soigner diverses maladies de façon naturelle.

Voici donc les 15 meilleures plantes médicinales. Souvenez-vous juste qu’avant de les utiliser, il faudra en parler à votre médecin et bien suivre ses indications.

1. L’actée à grappes noires

Elle fait parti des plantes médicinales reconnue et bien étudiée. Elle est idéale pour traiter la ménopause. L’actée à grappes noires aide aussi à soulager les douleurs liées au syndrome prémenstruel.

C’est une alternative naturelle aux médicaments hormonaux qui diminue les symptômes de la ménopause. On parle bien évidemment des bouffées de chaleur, des sueurs nocturnes, des sautes d’humeur, de la sécheresse vaginale et des palpitations.

On peut aussi utiliser cette plante pour remédier à la migraine. Il en va de même pour les troubles du sommeil, en particulier lorsqu’ils sont liés à la ménopause.

L’actée à grappes noires est un anti-inflammatoire. Elle peut donc s’utiliser pour soulager les symptômes de l’arthrite.

Avant d’utiliser l’actée à grappes noires, nous vous recommandons tout de même de consulter votre médecin.

2. L’igname sauvage

C’est un tonique hépatique vraiment classique. L’igname sauvage équilibre les hormones et soulage donc les nausées matinales. Il faut chercher des sources cultivées.

On croit souvent que l’igname sauvage facilite la fertilité chez les femmes, mais ce n’est pas le cas.

D’après la Société Américaine du Cancer, l’igname sauvage seule ne produit pas de progestérone dans le corps. Elle n’a donc aucun effet sur la fertilité !

3. La queue de lion

La queue de lion soigne l’anxiété ou l’insomnie, car elle agit comme un analgésique. D’ailleurs, elle a de grand pouvoir sédatifs, c’est donc un très bon antiarythmique ! Elle atténue les tachycardies et les palpitations. 

On utilise aussi la queue de lion comme ocytocique. Elle favorise l’évacuation de l’utérus en stimulant les contractions du myomètre.

Cette plante est également utilisée pour les troubles de rythme cardiaque d’origine nerveuse. Elle apporte aussi son aide dans l’hyperthyroïdie.

4. La sauge

Elle aide la digestion, contre l’asthme, les infections bactériennes et fongiques, la bile et les piqûres. La sauge calme et stimule le système nerveux, et elle soulage le rhume et la toux.

L’huile essentielle extraite de sauge améliore la concentration. Elle peut jouer un rôle très important dans les traitements contre la perte de mémoire liée à la maladie d’Alzheimer.

Elle est également utilisée de façon externe comme rubéfiant pour apaiser les maux douloureux tels que la raideur musculaire, les rhumatismes et les névralgies. Elle aide également à soulager la nervosité, l’anxiété, les maux de tête, le stress et la fatigue.

Elle ne doit pas être utilisée chez les femmes enceintes ou chez celles qui allaitent. Les personnes qui ont des crises d’épilepsie doivent aussi éviter la sauge.

Cette plante peut être toxique lorsqu’elle est prise en excès ou bien lorsqu’on la consomme de façon prolongée. Mais combinée à d’autres plantes médicinales, elle peut faire des miracles.

Lisez également :

Essayez ces aliments naturels contre la perte de mémoire 

5. La verveine bleue

verveine

La verveine a été très utile pour les guérisseurs avec les plantes pendant de nombreux siècles. Pourtant, il y a très peu d’études sur les humains à son sujet.

Les propriétés curatives de la verveine s’attribue principalement à son effet amer et stimulant sur le foie. Elle agit aussi sur d’autres organes. D’ailleurs, on connait très bien son effet relaxant sur le système nerveux.

C’est une plante utile dans de nombreuses maladies. C’est un calmant pour la douleur et un tranquillisant naturel. Il s’agit aussi d’un expectorant utilisé pour traiter la bronchite chronique. C’est aussi un anti-rhumatismes employé pour les douleurs articulaires.

Les herboristes considèrent que la verveine est particulièrement utile lorsque la dépression est liée à une maladie chronique. Elle a aussi un autre bénéfice : elle peut aider à soigner n’importe quel dommage produit dans le foie.

6. Le ginseng

Le ginseng s’utilise comme un tonique général chez les herboristes occidentaux modernes. Il en va de même chez les médecins chinois traditionnels.

On pense que cela stimule et fortifie le système nerveux central en cas de fatigue ou d’effort physique. Mais également des faiblesses à cause de maladies ou de blessures, et aussi en cas de stress émotionnel prolongé.

L’affinité du ginseng avec le système nerveux, ainsi que sa capacité à promouvoir la relaxation, fait que cette plante est très utile pour les maladies liées au stress. On parle par exemple de l’insomnie ou de l’anxiété.

Les sportifs peuvent bénéficier de l’utilisation de ginseng pour obtenir une meilleure résistance.

Il est également connu pour être un aphrodisiaque et une tonique sexuel ! En effet, il permet de maintenir les organes de reproduction et le désir sexuel chez les personnes âgées.

Il aide aussi à prévenir ou guérir la dysfonction érectile liée à la maladie de la prostate ou au stress. Diverses études faites sur les animaux et sur l’homme ont démontré que le ginseng peut également réduire l’apparition du cancer.

7. La schisandra

La schisandra est utilisée pour augmenter la résistance aux maladies et au stress. Elle augmente l’énergie, la performance physique et la résistance. La schisandra est également utilisée pour prévenir le vieillissement prématuré, et elle augmente l’espérance de vie. 

Cette plante favorise la  normalisation du sucre dans le sang et de la pression sanguine. Elle stimule le système immunitaire et augmente la vitesse de récupération après une intervention chirurgicale.

Cette plante est également utilisée pour traiter les maladies du foie (hépatite) et pour protéger cet organe. Mais ce n’est pas tout. La schisandra s’utilise aussi dans le traitement de l’hypercholestérolémie, de la toux, de l’asthme, des problèmes de sommeil (insomnie) et des douleurs nerveuses.

Elle nous aide aussi pour le syndrome prémenstruel, la diarrhée chronique, la dysenterie, les sueurs nocturnes, la transpiration spontanée, la dysfonction érectile, l’épuisement physique, la dépression, l’irritabilité et la perte de mémoire.

Certaines personnes utilisent cette liane chinoise pour améliorer leur vision, se protéger contre les radiations, augmenter l’énergie au niveau cellulaire.

8. L’aubépine

L’aubépine est utilisée pour les maladies du cœur et celles des vaisseaux sanguins. C’est le cas de l’insuffisance cardiaque congestive, la douleur thoracique ou bien l’arythmie cardiaque. Elle est également utilisée pour traiter une pression artérielle basse ou élevée, l‘artériosclérose et l’hypercholestérolémie.

Jusqu’à présent, les recherches effectuées suggèrent que l’aubépine peut être efficace dans le traitement de l’insuffisance cardiaque congestive. Mais il n’y a pas eu assez de recherches sur d’autres problèmes cardiaques pour savoir si elle est vraiment efficace et peut être utilisée pour le cœur.

Certaines personnes utilisent l’aubépine pour atténuer les problèmes liés au système digestif, comme l’indigestion, la diarrhée et les douleurs à l’estomac. Elle est également utilisée pour réduire l’anxiété, car elle agit comme un sédatif.

Elle permet aussi d’augmenter la production d’urine et s’utilise en plus pour les troubles menstruels. L’aubépine est même utilisée pour traiter les ténias et autres infections intestinales. 

9. Le pissenlit

Le pissenlit est utilisé pour de nombreuses maladies. Jusqu’à présent, il n’y a pas suffisamment de preuves scientifiques pour déterminer son efficacité. Mais nous l’incluons tout de même dans notre liste de plantes médicinales à connaitre.

Le pissenlit est utilisé pour la perte d’appétit, les maux d’estomac, les gaz intestinaux, les calculs biliaires, les douleurs articulaires entre autres.

Le pissenlit est également utilisé pour augmenter la production d’urine. On s’en sert aussi comme laxatif pour stimuler les mouvements de l’intestin. Il est également utilisé comme  tonique pour la peau, le sang et le système digestif.

Certaines personnes utilisent le pissenlit pour traiter des infections, en particulier les infections virales et le cancer. Dans les aliments, le pissenlit est utilisé dans les salades vertes et les soupes, ainsi que dans les vins et les thés.

La racine cuite du pissenlit est utilisée comme substitut du café. C’est pour cela qu’elle fait partie de cette liste de plante médicinales.

10. Le vitex

vite

Le vitex Agnus castus est parfois appelé la plante des femmes. En effet, elle a une action sur le cycle menstruel et le syndrome prémenstruel. On s’en sert aussi pour une forme grave du syndrome prémenstruel, le trouble dysphorique prémenstruel.

Le vitex calme les symptômes de la ménopause. Il est aussi utilisé pour le traitement des douleurs fibrokystiques. On s’en sert aussi pour prévenir les fausses couches chez les femmes ayant de faibles taux de progestérone.

Certains hommes utilisent le vitex Agnus castus pour plusieurs raisons : augmenter le flux d’urine, traiter l’hyperplasie bénigne de la prostate et réduire le désir sexuel. Les historiens disent que les moines mâchaient cette plante pour réussir à maintenir leur célibat.

Le vitex Agnus castus soigne l’acné, la nervosité, la démence ou les problèmes articulaires.

Certaines personnes se l’applique sur la peau pour éliminer les organismes nuisibles et prévenir morsures et piqûres. Ella trouve donc sa place dans la liste des plantes médicinales. 

Tout ces raisons justifient qu’elle fasse partie de la liste des plantes médicinales.

11. La réglisse

La réglisse fait partie de la liste des plantes médicinales. Elle soigne les troubles gastro-intestinaux tels que les ulcères d’estomac, les brûlures d’estomac, les crampes. Elle réduit l’inflammation continue de la muqueuse de l’estomac (gastrite chronique).

Certaines personnes utilisent la réglisse pour les maux de gorge, la bronchite, la toux et les infections par des bactéries ou des virus.

La réglisse est également utilisée pour l’arthrose, le lupus érythémateux systémique, les troubles du foie, le paludisme, la tuberculose, l’intoxication alimentaire et le syndrome de fatigue chronique.

12. Le gingembre

On trouve le gingembre dans la liste des plantes médicinales  Elle traite différents types de problèmes d’estomac.

Elle peut aussi traiter des nausées causées par le traitement du cancer, des nausées et des vomissements après la chirurgie, et la perte d’appétit.

Elle soulage la douleur de l’arthrite ou les douleurs musculaires, les douleurs menstruelles, les infections des voies respiratoires supérieures, la toux et la bronchite. On l’utilise pour soigner les douleurs thoraciques, des maux de dos et des douleurs d’estomac.

Certaines personnes versent le jus frais de cette plante sur la peau pour traiter les brûlures. L’huile à base de gingembre est parfois appliquée sur la peau pour soulager la douleur.

Dans les aliments et les boissons, le gingembre est un agent aromatisant. Un des composant du gingembre est également utilisé comme ingrédient dans les laxatifs, les anti-acides et les médicaments contre les gaz.

13. L’ortie

L’ortie soigne denombreuses maladies. Mais il n’y a pas suffisamment de preuves scientifiques pour déterminer si elle est efficace pour l’une d’elles. Elle soigne les problèmes urinaires liés à la prostate. Ces problèmes comprennent la miction nocturne, le besoin d’uriner trop souvent ou la miction douloureuse.

La racine d’ortie atténue les maladies des articulations, et c’est un diurétique et un astringent.

Les parties supérieures de la racine sont utilisées avec une grande quantité de fluide dans la thérapie d’irrigation. Il s’agit de soigner les infections urinaires, l’inflammation du tractus urinaire et les calculs rénaux. Celle-ci soignent également les allergies, le rhume des foins et l’arthrose.

Certaines personnes utilisent les sommets de l’ortie pour soigner une hémorragie interne, y compris une hémorragie utérine, nasale ou intestinale.

Elles soignent l’anémie, la mauvaise circulation sanguine, la rate, le diabète et d’autres troubles endocriniens. On s’en sert aussi pour les brûlures d’estomac, la diarrhée, la dysenterie, l’asthme, la congestion pulmonaire, l’éruption cutanée et comme tonique général.

Voila pourquoi l’ortie fait partie des plantes médicinales par excellence.

Lisez également :

3 recettes à l’ortie 

14. Le pied-de-lion

Elle est utilisée dans la médecine populaire dans toute l’Europe. Le pied-de-lion permet de réduire la douleur associée aux règles, et il régule aussi les saignements excessifs.

Il a également un rôle à jouer pour atténuer les changements liés à la ménopause. C’est un emménagogue : il stimule le flux menstruel lorsqu’il y a une résistance. Il s’agit aussi d’un astringent utérin vraiment utile. Il est utilisé aussi bien dans la ménorragie que dans la métrorragie.

On peut en faire un bain de bouche pour les plaies et les ulcères, et il peut également être utilisé comme gargarisme pour la laryngite.

15. Les feuilles de framboise

feuille framboise

Les feuilles de framboises rouges font partie de la liste des plantes médicinales.  Elles soignent les troubles du tractus gastro-intestinal. Elles soigner aussi les problèmes cardiaques, la fièvre, le diabète et les carences en vitamine.

On utilise également ces feuilles pour favoriser la transpiration, l’urine et la production de bile. Certaines personnes l’utilisent pour purifier la peau et le sang.

Certaines femmes utilisent les feuille de framboises pour les règles douloureuses, les menstruations abondantes, les nausées matinales et pour prévenir de fausses couches.

On les applique directement sur ​​la peau pour soigner les maux de gorge et les éruptions cutanées.

Ces plantes médicinales sont donc excellentes pour soigner de nombreuse maladie. N’hésitez pas à les inclure dans vos traitements.