Comment lutter contre les douleurs fibrokystiques mammaires

Les changements fibrokystiques touchent 60 % des femmes âgées entre 30 et 50 ans.

La sensation de durcissement et de douleur dans les seins, surtout quelques jours avant le début des règles, est un phénomène très commun chez les femmes. Ces douleurs sont provoquées par ce que l’on appelle les changements fibrokystiques, qui ont lieu dans le tissu mammaire à cause du comportement de différentes hormones. Ces douleurs fibrokystiques mammaires peuvent affecter jusqu’à 60% des femmes entre 30 et 50 ans.

Les symptômes des changements fibrokystiques

Voici quelques symptômes fréquents chez les femmes dont les seins commencent à souffrir de douleurs fibrokystiques mammaires :

  • Présence de nodules lors de la palpation du sein, avec un durcissement des tissus ou des irrégularités (surtout quelques jours avant les règles).
  • Sensation de douleur et sensibilité au niveau des seins.
  • Apparition de kystes mous, mobiles et pleins de liquide.
  • Sécrétions blanches ou légèrement transparentes au niveau du mamelon.

Si vous remarquez des nodules ou autre irrégularité au niveau des seins, alors il est impératif de consulter immédiatement un spécialiste pour un diagnostic précis. Il est même possible que ce dernier vous demande de réaliser une mammographie ou une échographie mammaire afin d’exclure toute autre pathologie.

Comme les modifications fibrokystiques sont un phénomène très commun qui ne représente pas de grands dangers pour la santé des femmes, les médecins ne le considèrent pas comme une maladie à part entière, même si beaucoup de femmes se posent de nombreuses questions. Il est donc important de bien se renseigner et de se documenter auprès d’un spécialiste.

Consommer moins de sel

Certains préconisent de réduire la consommation de sel et d’aliments riches en sodium afin que l’organisme ne retienne pas de liquides. En théorie, cela pourrait aider  à soulager les symptômes provoqués par les modifications fibrokystiques au niveau des seins. Néanmoins, il n’existe pas de preuves scientifiques pour démontrer l’efficacité de cette méthode.

Éviter le thé, le café et les boissons gazeuses

Les boissons comme le thé noir, les sodas, le chocolat et le café ont quelque chose en commun : elles contiennent toutes une substance de la même famille, appelée méthylxanthine. Certaines femmes déclarent même qu’en ayant arrêté de consommer ces boissons pendant deux mois au minimum, elles ont commencé à sentir moins de gêne et de douleur.

Utiliser un soutien-gorge semi-orthopédique

La compression excessive du tissu mammaire pourrait former plus de zones fibreuses au niveau des seins et leur faire mal. Pour y remédier, il est important d’utiliser un soutien-gorge sans métal.

Les spécialistes recommandent l’usage d’un soutien-gorge aux caractéristiques suivantes :

  • La bande qui entoure le thorax ne doit pas être serrée.
  • On doit pouvoir glisser facilement un doigt entre le tissu et le sein.
  • Les bretelles doivent être larges et ne pas laisser de traces sur la peau.

Beaucoup de spécialistes recommandent également  d’enlever le soutien-gorge ou de le remplacer par un haut en coton pour dormir, surtout si vous avez une forte poitrine.

Pour finir, il est très important de consulter un médecin en cas d’irrégularités au niveau des seins et de douleurs fibrokystiques mammaires afin de vérifier votre état de santé et éviter des maladies plus graves.

Catégories: Bonnes habitudesSoins Étiquettes:
A découvrir aussi