Remèdes maison contre le « nez bouché »

10 novembre 2019
Vous avez souvent le nez bouché? Dans cet article, nous vous présentons quelques solutions pour soulager cette problématique.

Le nez bouché peut être dû à un rhume, une sinusite ou à des allergies. Ce qui est certain, c’est que ce n’est pas du tout agréable, surtout si nous n’avons pas l’habitude de respirer par la bouche. Ce qui n’est d’ailleurs pas recommandé. Dans cet article, vous trouverez quelques remèdes maison pour déboucher le nez.

Les causes de la congestion nasale, ou du nez bouché

En premier lieu, ce sont les réponses allergiques qui bouchent notre nez. Votre organisme est probablement en train d’établir une barrière face à la poussière, au pollen, aux aérosols ou à la fumée de cigarette, par exemple. Cette réponse du système immunitaire enflamme les membranes muqueuses.

Les changements brusques de température peuvent également être la cause d’une congestion nasale. Surtout si le passage s’effectue du chaud au froid. Par exemple,en hiver, être dans une chambre bien chauffée et sortir dehors sans écharpe peut provoquer automatiquement un rhume.

La rhinite non-allergique est une autre des causes du nez bouché. Il s’agit d’une inflammation des muqueuses et des conduits nasaux. Elle provoque des sécrétions nasales, une obstruction des narines et des éternuements. Elle peut être récurrente et ne pas s’améliorer avec le temps.

D’autre part, lorsque nous souffrons d’une grippe ou d’un rhume de saison, le nez se bouche presque automatiquement et systématiquement. Cela est dû à l’infection virale qui se situe dans le système respiratoire, dans le tractus supérieur. La réponse est la même que face à une allergie.

Si une infection bactérienne se manifeste dans les sinus paranasaux, cela peut boucher le nez également. Ce phénomène se présente alors le soir, juste après un rhume. Une cloison nasale déviée peut également être la cause d’une congestion nasale, et cela peut se produire dans une ou dans les deux narines.

Enfin, la consommation de certains médicaments peut provoquer un nez bouché. Notamment tous les médicaments qui affectent la circulation sanguine, ce qui provoque une inflammation de la membrane muqueuse nasale.

Découvrez cet article : 6 conseils pour prévenir les allergies respiratoires

Un homme avec le nez bouché.

Des astuces pour déboucher votre nez à la maison

Nous vous proposons quelques suggestions pour combattre cet état inconfortable. Rappelez-vous que, même si elles sont efficaces, elles ne remplacent pas les indications spécifiques du médecin:

  • Ne vous forcez pas à vous moucher. Cela ne fera qu’empirer la situation.
    N’utilisez pas de mouchoirs, ou uniquement si vous sentez que votre nez produit trop de sécrétions. Si vous vous mouchez trop violemment, vos membranes vont s’enflammer davantage, ce qui vous fera plonger dans un cercle vicieux très gênant.
  • Utilisez une solution saline conditionnée en aérosol. Vous en trouverez dans toutes les pharmacies. Son usage est très simple: pour ce faire, inclinez la tête au-dessus d’un évier, puis injectez la solution dans l’une de vos fosses nasales. Attendez que le liquide draine bien vos mucosités, puis répétez l’opération. Vous pouvez la réaliser jusqu’à trois fois par jour.
  • Vous pouvez utiliser le pommeau de votre douche pour soulager votre congestion nasale. L’humidité et la chaleur de l’eau vont vous permettre de diminuer l’inflammation de vos muqueuses et de mieux respirer. Vous pouvez également faire bouillir de l’eau avec du sel dans une casserole, pour ensuite respirer les vapeurs qui en émanent, en vous couvrant la tête avec une serviette. Si vous le pouvez, achetez un vaporisateur ou un humidificateur si votre chambre est trop sèche, de manière à faciliter votre respiration durant la nuit.
Un homme avec le nez bouché.

  • Hydratez-vous bien. Il est important de maintenir cette bonne habitude, surtout si vous êtes malade, car cela vous permettra de diminuer vos mucosités, ainsi que de faciliter leur expulsion.
    L’eau que vous apporterez à votre corps va permettre d’éviter que vos narines ne se bouchent, ou qu’elles ne s’irritent. Vous pouvez consommer du bouillon, du thé ou des infusions.
  • Mettez une compresse tiède sur votre nez. Allongez-vous sur le dos, après avoir imbibé un tissu de l’eau la plus chaude que vous puissiez supporter. Placez le linge sur votre nez. Dès que le linge refroidit, n’hésitez pas à le mouiller à nouveau avec de l’eau tiède ou chaude.
    Vous pouvez également réaliser cette opération en vous asseyant dans un fauteuil, et en profiter pour lire ou pour regarder la télévision. Pendant la nuit, n’hésitez pas à dormir sur le dos, et ajoutez des oreillers pour que votre tête soit surélevée.
  • Utilisez des bandes adhésives pour le nez. Vous les trouverez en pharmacie à un prix très économique. Vous pouvez les utiliser à n’importe quel moment de la journée, mais portez-en la nuit, cela évitera que vous ne ronfliez ou que vous ne suffoquiez.
  • Consommez des aliments piquants, comme les piments, et n’hésitez pas à épicer vos plats. Une sauce tomate au cumin peut vous aider. Rappelez-vous de bien boire de l’eau durant votre repas.
Un homme qui se mouche le nez.

Des remèdes maison contre le nez bouché

En plus des conseils précédents, vous pouvez appliquer des ingrédients naturels suivants pour vous aider à déboucher votre nez:

  • Écrasez et consommez trois à quatre feuilles de basilic avant de petit-déjeuner, et avant d’aller vous coucher. Vous pouvez également consommer une infusion à base de basilic. Il manque encore quelques recherches pour confirmer cet effet du basilic.
  • Consommez deux cuillerées de miel à intervalles réguliers pour soulager la toux produite par le mucus dans le nez bouché. Dissolvez-le dans un verre d’eau tiède et buvez le tout avant d’aller vous coucher pour obtenir de meilleurs résultats.
  • Le vinaigre de pomme peut également vous aider contre la congestion nasale, bien qu’il n’existe pas d’études qui appuient cette croyance. Si vous souhaitez tout de même l’essayer, mélangez deux cuillerées dans un verre d’eau, et buvez jusqu’à 4 verres par jour de cette boisson. N’hésitez pas à assaisonner vos salades avec du vinaigre également.

Cet article pourrait vous plaire : 7 usages peu connus du miel d’abeille

Vinaigre de pomme.

  • Dissolvez une cuillerée de gingembre frais râpé dans de l’eau tiède, puis ajoutez le jus d’un citron et du miel pour que la saveur soit meilleure. Buvez ce mélange avant d’aller vous coucher. Ses effets ne sont vérifiés, car il existe de nombreuses propriétés supposées du gingembre qui restent à confirmer.
  • L’huile de moutarde est très bonne contre ce problème. Appliquez-en une goutte dans chacune de vos narines pour soulager votre condition. Vous pouvez également l’utiliser pour préparer vos aliments. D’autres études sont également nécessaires pour confirmer cette propriété. Cependant certaines recherches mettent en évidence certains bienfaits, mais pas forcément celui de la décongestion.
  • L’huile essentielle d’eucalyptus ne doit pas manquer dans votre armoire à pharmacie si vous souffrez fréquemment de congestions nasales. Faites bouillir de l’eau dans une casserole, puis ajoutez dix gouttes de cette huile avant d’en inhaler les vapeurs.
  • Préparez un mélange à base de deux cuillerées de jus de citron, d’1/4 de cuillerée de poivre noir en poudre et d’une pincée de sel. Appliquez le tout dans vos narines pour soulager votre congestion.
  • Coupez un oignon en deux ou en quatre, et placez-en un morceau sur votre table de nuit. Son arôme parviendra directement à vos narines et vous soulagera. L’oignon est en effet un excellent antibiotique naturel, qui dispose également de propriétés anti-inflammatoires.

Grâce à ces astuces et remèdes naturels, vous pourra améliorer ce problème quotidien du nez bouché. Bien évidemment, si les symptômes sont trop intenses ou génèrent trop d’inconfort, consultez votre médecin pour une analyse professionnelle.

  • Riera Sampol, A., & Pedro Gómez, J. E. de. (2014). ¿ En la congestión nasal en pacientes pediátricos, es más efectivo realizar lavados nasales o aspiración para la prevención de complicaciones ? Evidentia: Revista de Enfermería Basada En La Evidencia11(47), 18.
  • Muñoz López, F. (2018). Rinoconjuntivitis alérgica. Pediatria Integral22(2), 94–99. https://doi.org/10.1016/j.jcrs.2006.12.014
  • Benitez Gomez Edith. (2017). 9 plantas para aliviar los problemas respiratorios | MasScience. MasScience, 12. Retrieved from https://www.masscience.com/2017/09/27/9-plantas-para-aliviar-los-problemas-respiratorios/
  • Luengo, P. (2004). Los aceites esenciales :Aplicaciones farmacológicas , cosméticas y alimentarias . Ámbito Farmaceutico Fitoterapia23, 88–91. https://doi.org/10.1117/12.2179560