Comment prévenir les allergies respiratoires ? Prenez note de ces 6 conseils

6 juillet 2018
Une détoxification générale et la prise de certains remèdes naturels peuvent nous aider à prévenir les allergies respiratoires et à soulager les symptômes qui y sont liés.

Les allergies respiratoires, qui sont très fréquentes en période de changements de saison tels que l’automne et le printemps, causent beaucoup d’inconfort aux personnes qui en souffrent. Les symptômes comprennent la congestion, l’irritation des muqueuses, les larmoiements et les éternuements.

Découvrez dans cet article comment vous pouvez prévenir les allergies respiratoires grâce à ces 6 conseils et remèdes naturels. De cette façon, vous pourrez vous passer des antihistaminiques, qui ont des effets secondaires sur votre santé.

La prévention des allergies respiratoires est possible

1. Éliminer les toxines

Du point de vue de la médecine naturelle, les allergies sont liées à un excès de toxines dans notre corps. Pour commencer, donc, avec la prévention des allergies printanières, nous recommandons des cures de désintoxication au moins deux fois par an. Les meilleurs moments sont juste avant le printemps et l’automne.

Ci-dessous, nous vous présentons quelques aliments aux propriétés purifiantes que vous pouvons manger régulièrement :

  • Citron
  • Pamplemousse
  • Céleri
  • Ail
  • Oignon
  • Pissenlit
  • Gingembre
éliminer les toxines pour prévenir les allergies respiratoires

2. Limiter les produits laitiers

Bien que nous ne puissions pas parler de la population générale, il est vrai qu’un grand nombre de personnes pourraient réduire la production de mucus en retirant les produits laitiers de leur régime alimentaire. Pour cette raison, si vous souffrez d’allergies respiratoires fréquentes, les mucosités étant l’un de leurs principaux symptômes, nous vous recommandons d’éviter ce type d’aliments.

Vous pouvez remplacer le lait par des boissons végétales à base d’avoine, de riz, d’amandes, etc. Aujourd’hui, il existe aussi de nombreux produits végan (sans ingrédients d’origine animale) semblables au yaourt et au fromage.

3. Consommer des infusions médicinales

Certaines infusions de plantes médicinales peuvent également vous aider à prévenir cette pathologie de façon simple et naturelle :

  • Fleur de sureau (Sambucus nigra) : elle est utilisée pour traiter les maladies affectant les voies respiratoires supérieures, telles que les allergies. Dans certains pays, des boissons à base de cette plante sont également consommées.
  • Hysope (Hyssopus officinalis) : il possède des propriétés expectorantes qui soulagent la congestion causée par l’allergie.
  • Éphédra (Ephedra sinica) : L-l’éphédra est une plante largement utilisée en médecine chinoise. Elle combat les allergies et facilite la dilatation des bronches.

Par mesure de précaution, vous pouvez prendre 1 ou 2 infusions par jour, surtout pendant les périodes où nous avons habituellement le plus de poussées d’allergies. Vous pouvez choisir une de ces plantes médicinales ou les combiner entre elles. Nous vous recommandons de les sucrer avec du stévia ou du miel.

4. Opter pour les pastilles de réglisse

La réglisse, bien qu’elle soit aussi un remède médicinal, mérite une mention spéciale. En plus de son pouvoir anti-inflammatoire similaire à celui des corticoïdes, elle se distingue par sa capacité à inhiber l’istamine. En ce sens, c’est l’un des meilleurs moyens de prévenir naturellement les allergies respiratoires.

La racine de réglisse (Glycyrrhiza glabra) peut être consommée sous forme de pastilles, bonbons, infusions, extraits ou au naturel. Cependant, vous devez garder à l’esprit qu’elle peut augmenter la tension artérielle et interférer avec les contraceptifs oraux.

prévenir les allergies respiratoires grâce à la réglisse

5. Avoir recours au remède homéopathique : Pollens 30 CH

L’homéopathie est un excellent moyen de prévenir les maladies, car on peut y avoir recours sans risque d’effets secondaires ou de contre-indications. Les remèdes homéopathiques peuvent être pris à tout âge, y compris par les femmes enceintes et les bébés.

Dans notre cas, le remède que nous recommandons est Pollens 30 CH, à raison de 10 granulés une fois par semaine. Il s’agit de la dose la plus appropriée pour la prévention. Ces granulés sont fabriqués à partir de pollen, mais en si petites quantités qu’ils n’affectent pas notre corps de manière négative, mais activent naturellement nos défenses.

6. Préparer une limonade au curcuma et au miel

Si vous voulez prévenir les allergies respiratoires d’une manière agréable et délicieuse, vous pouvez choisir des limonades médicinales. Dans ce cas, nous recommandons de compléter le jus de citron avec du curcuma et de l’édulcorer avec du miel :

  • Citron : purifiant et détoxifiant. Il vous aide à éliminer les toxines, à réduire les inflammations et à augmenter les défenses immunitaires.
  • Miel : le pollen contenu en petites quantités peut réduire les réactions allergiques à long terme.
  • Curcuma : cette épice antioxydante et anti-inflammatoire favorise le blocage de l’immunoglobuline E. Cela réduit donc les symptômes des allergies respiratoires.

Ingrédients

  • Le jus d’un citron
  • 1 cuillère à café de curcuma en poudre (5 g)
  • Miel (selon le goût)

Préparation

  • Mélangez les ingrédients jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.
  • Vous pouvez prendre cette préparation froide ou chaude, tout au long de la journée, surtout en dehors des repas.

 

A découvrir aussi