Dire ce que l’on pense est très bénéfique. Êtes-vous prêt-e-s à pratiquer cet art ?

· 2 juin 2017
Pour dire ce que vous pensez vous devez savoir que votre liberté termine où commence celle des autres, et qu’il n’est pas nécessaire de les blesser pour exprimer notre opinion.

Dire ce que l’on pense et pratiquer l’art de l’honnêteté a d’incroyables bienfaits pour la santé.

Dans cette société parsemée de demi-vérités et de mensonges, les personnes honnêtes sont souvent en phase d’extinction.

Néanmoins, il ne faut pas perdre de vue que dans nos bulles émotionnelles, dire toujours ce que nous pensons, dévoiler nos jugements et opinions a une limite : celle du respect, de la considération et de l’empathie.

Dire la vérité peut parfois provoquer des souffrances, certes, mais si cette douleur passagère aide l’autre personne à grandir et à assumer une perspective qui l’aide à mûrir et à améliorer la convivialité, notre rôle aura été positif.

Dire ce que l’on pense demande une dose de courage, quelques gouttes de sécurité personnelle et plusieurs morceaux d’authenticité.

Nous vous expliquons dans cet article tout ce que cet art peut vous apporter.

1. Si vous dites ce que vous pensez, vous dormirez mieux la nuit

Peu de choses peuvent être aussi bénéfiques, relaxantes et saines que le fait d’aller se coucher avec une conscience tranquille.

Les personnes qui disent ce qu’elles pensent, dans le respect et la confiance, jouissent d’une meilleure santé émotionnelle et combattent beaucoup mieux le stress.

Cet art, celui d’être sincère et de parler sans peur, avec le cœur dans la main, demande du temps et de la pratique, mais nous vous assurons qu’il peut-être le meilleur remède pour cette insomnie provoquée par les pressions quotidiennes.

Lisez également : Peu de choses requièrent plus de courage que de lâcher prise

2. Les opinions des autres ne vous affligent pas

Lorsque l’on commence à lâcher prise, à traduire en mots nos préoccupations et à mettre des limites dans notre quotidien pour que d’autres ne transgressent pas notre dignité, les critiques des autres ne nous inquiètent plus.

  • Depuis le moment où nous commençons à agir avec courage, montrant clairement qui nous sommes, ce qui nous définit, nous dérange et ce que nous ne désirons pas, tout ce que les autres pensent de nous ne nous afflige plus.

Car quand quelqu’un sait qui il est, ce que pensent les autres n’a plus d’importance.

3. Arrêtez de vouloir plaire ou déplaire à celleux qui vous entourent

Lorsque vous dites ce que vous pensez, cessez de vous inquiéter du besoin de plaire aux autres coûte que coûte.

  • Vous savez déjà parfaitement que celui/celle qui vous complimente, vous aime et vous respecte le fait car iel le ressent vraiment, parce qu’iel est aussi authentique que vous, sait ce que vous valez et admire votre façon d’être.
  • Nous ne pouvons pas oublier qu’un des pires ennemis de notre croissance personnelle est le besoin constant de plaire, d’être comme les autres pour s’intégrer dans leurs univers.
  • Penser et agir de cette façon nous vole notre bien-être et notre estime de nous-même. N’ayez pas peur de vous exprimer tel-le que vous êtes, de dire à voix haute ce que vous pensez.

Celleux qui prennent de la distance à cause de ce que vous dites ou faites, ne s’harmonisent pas avec votre identité ni avec vos racines.

Découvrez aussi : 5 mythes à propos de la personnalité psychopathe

4. Il arrive un moment où vous faites uniquement ce qui vous rend heureux-se

Arriver à cette étape de notre vie où nous donnons uniquement priorité à notre bien-être n’est pas un acte égoïste.

  • Notre société est tellement orientée à « donner une bonne impression », à « prendre soin de l’autre même si cela nous rende malade et porte atteinte à notre intégrité », que le moment est arrivé où nous avons oublié quelles sont nos priorités vitales.
  • Se taire pour ne pas offenser, rester silencieux-ses pour ne pas être critiqué-e-s ou dissimuler que nous ne souffrons pas quand en réalité nous sommes brisé-e-s, n’a aucun sens.
  • Nous devons comprendre que prendre soin de notre estime de nous-mêmes ne passe pas par attaquer celle des autres.

Lorsque nous prenons soin de nous-même nous comprenons aussi que les autres méritent notre respect. C’est une règle simple qui vaut la peine de mettre en pratique tous les jours.

Lisez aussi : Je t’ai aimé jusqu’à ce que ma dignité me dise: « Plus jamais ça »

5. Vous êtes en paix avec la vie

Lorsque vous dites ce que vous pensez et que vous osez prononcer à haute voix ce que vous ressentez sans peur et sans préjugés, tout change. Vous vous sentez en paix avec celleux qui vous entourent et avec la vie elle-même.

  • Dire ce que l’on pense, c’est comme libérer ces charges qui emprisonnent l’esprit et le cœur.
  • Parler avec assurance, c’est comme investir en bien-être psychologique.
  • Prendre soin de son estime de soi, c’est être capable de mettre des limites, d’être toujours honnête, de dire la vérité et de pratiquer cet art qui ne se rend pas ni ne crie défaite.

Alors, pensez-vous être en paix avec la vie ? Dormez-vous sur votre oreiller avec la conscience tranquille ?

Osez réaliser ces changements pour investir dans votre bien-être !

Image fournie par © wikiHow.com