Existe-t-il des aliments qui peuvent générer des calculs rénaux ?

13 décembre 2015
En plus de réduire sa consommation de sel, il est fondamental de bien faire attention aux produits que nous consommons car beaucoup d'entre eux peuvent en contenir et nuire à notre santé.

il est important de savoir que si vous avez des calculs rénaux, il est indispensable de suivre un régime alimentaire sain, en fonction de l’avancée de votre maladie.

L’alimentation peut éliminer ou provoquer l’agrandissement des calculs rénaux. Dans cet article article, nous allons tout vous expliquer sur cette maladie.

Que savoir sur les calculs rénaux ?

Avant de passer aux informations sur les aliments à ne pas consommer, apprenez-en plus sur ces petites pierres qui se trouvent dans les reins.

Un calcul rénal se forme à partir de particules microscopiques connues sous le nom de cristaux.

Chez la plupart des personnes, les composés de l’urine évitent l’apparition des pierres mais certains organismes y sont plus vulnérables.

Chaque patient peut avoir besoin d’un traitement différent selon la pierre qui s’est formée. Cela dépend également de la taille et de la périodicité avec laquelle il apparaissent.

Que-savoir-sur-les-calculs-renaux-500x334

Les symptômes des calculs rénaux sont les suivants :

  • Une douleur dans la partie basse du dos (sous les côtes) ou au niveau des côtés de la colonne.
  • Une douleur intense pendant des périodes de 20 à 60 minutes.
  • Des gênes qui atteignent l’abdomen et l’aine.
  • Du sang dans l’urine.
  • L’urine sombre et avec une odeur très désagréable.
  • Une douleur lorsqu’on urine.
  • Les envies continues d’aller aux toilettes
  • Les nausées.
  • Les vomissements.
  • Les frissons.
  • La fièvre (s’il y a une infection).

Voir aussi : Comment éliminer naturellement les calculs dans la vésicule biliaire ?

Calculs-500x334

L’alimentation et les calculs rénaux

Le régime alimentaire peut être suffisant pour éviter l’apparition d’autres calculs. Il est probable que le médecin conseille de modérer son ingestion de sel mais également d’autres nutriments. Les voici:

  • Le calcium.
  • Le sodium.
  • L’oxalate.
  • Le potassium.
  • Les protéines.

Si vous souffrez d’un calcul de calcium, il est vital d’arrêter de consommer du sel sous toutes ses formes (également dans les aliments très salés ou déjà préparés).

Il faut également réduire au maximum sa consommation de calcium dans chaque repas. 

Cependant, il faut savoir que cela peut générer d’autres problèmes comme, par exemple l’ostéoporose ou la perte de masse osseuse.

Les personnes qui ont souffert d’un calcul d’oxalate ont besoin de diminuer leur consommation de tous les aliments qui contiennent ce composé. Parmi eux, on trouve :

  • Les cacahuètes
  • Le café
  • La betterave
  • Les haricots
  • Les mûres
  • Les fraises
  • Les framboises
  • Les groseilles
  • La rhubarbe
  • Les raisins
  • Le chocolat
  • Le persil
  • Les légumes verts (surtout les épinards).
  • Les oranges
  • La farine de blé
  • La bière
  • La levure de bière
  • Le tofu
  • Le poivre
  • Les noix
  • Les patates douces
Alimentation-et-calculs-renaux500x33

De même, il a été confirmé que le fait d’avoir un régime fort en sucre peut être un facteur déterminant pour la formation de calculs.

Cela est dû au fait que le sucre interfère dans le métabolisme du calcium, du magnésium et des minéraux qui se trouvent dans le corps.

Faites également attention aux sodas et aux jus artificiels ! Bien qu’ils prétendent être faibles en calories, ils contiennent de grandes quantités de sucres et ne correspondent pas du tout au liquide que nous devons boire durant la journée.

Face à n’importe quel type de calcul, il est conseillé d’augmenter son ingestion de liquide. Cela permet d’empêcher la formation de nouvelles pierres, ou le grossissement des pierres déjà existantes.

La quantité d’eau ingérée dépendra de différents facteurs :

  • L’âge
  • Le poids
  • Le sexe
  • La taille
  • Les activités réalisées
  • La période de l’année
  • Les maladies (obésité, diabète, cholestérol)
Diabete-500x371

Une urine avec moins de concentration en déchets et avec plus d’eau réduit le risque de la formation de calculs.

L’unique manière d’y parvenir est de boire beaucoup d’eau. En plus de l’eau minérale, on peut opter pour les infusions ou les jus naturels.

Une question important en lien avec le régime alimentaire est la quantité de protéines que l’on consomme.

Plusieurs recherches ont confirmé que les sources de protéines animales peuvent être mauvaises pour les personnes qui ont une propension à souffrir de calculs rénaux. 

Il ne s’agit pas de devenir végétarien du jour au lendemain mais de faire attention aux ingestions de ce type de viandes :

  • Le boeuf
  • Le poulet
  • Le porc
  • Le poisson

Les oeufs et les produits laitiers contiennent également ce type de protéines. Réduisez au maximum tous les plats qui contiennent beaucoup de lait, de fromage et de beurre.

En ce qui concerne les vitamines, certaines peuvent être bonnes, d’autres mauvaises et d’autres n’ont aucune influence sur la formation de calculs dans les reins :

  • La vitamine B (dont la niacine, la riboflavine et la thiamine) : elle n’a pas d’effets nocifs sur les patients qui souffrent de calculs rénaux.
    N’oubliez pas que la vitamine B2 a la capacité de rendre l’urine plus jaune. Cela peut provoquer une confusion lorsqu’on analyse la couleur de l’urine lors d’un épisode douloureux.
  • La vitamine C : les agrumes et plusieurs fruits et légumes ont de forts taux de cette vitamine. Bien que cette vitamine permette d’augmenter les défenses immunitaires, elle peut également être une cause de développement des calculs rénaux.
    C’est pour cela qu’il est vital de réduire au maximum tous les aliments qui contiennent de la vitamine C. 

Nous vous recommandons de lire : Est-il bon de prendre des produits laitiers pour prévenir l’ostéoporose?

Calculs-renaux-500x341

Parlons du sodium en particulier…

Nous avons déjà évoqué la consommation de sel, mais il est important de profiter de ces dernières lignes pour rappeler qu’il s’agit du plus grand responsable de l’apparition des calculs dans les reins.

Ces organes doivent travailler le double voire le triple lorsque nous ingérons une grande quantité de sel.

Quand notre médecin nous demande de réduire notre consommation de sel, nous arrêtons d’en ajouter dans nos plats.

Pourtant, beaucoup de produits que nous achetons sont trop riches en de chlorure de sodium et peuvent être nocifs. 

Parmi ces aliments, on trouve :

  • Les soupes instantanées.
  • Les cubes de bouillons.
  • La charcuterie.
  • La nourriture rapide.
  • Les aliments fourrés.
  • Le bicarbonate de soude.
chapitre-pour-le-sodium-500x333

Faites très attention à votre alimentation. Vous pourriez stimuler l’accumulation des calculs rénaux sans même vous en rendre compte !

REFERENCES :

http://www.webmd.com/kidney-stones/kidney-stones-what-increases-your-risk

https://www.yahoo.com/health/9-foods-that-up-your-c1427474076601.html http://www.medicinenet.com/script/main/art.asp?articlekey=80834#increase

A découvrir aussi