Infusions médicinales pour lutter contre les varices

17 septembre 2015
Il est possible de consommer ces herbes en infusions, ou de réaliser des applications topiques, mélangées à des huiles végétales, en faisant des massages ou des cataplasmes.

Il faut savoir que les varices ne sont pas seulement une question d’esthétique.

Elles sont également le signal que quelque chose ne fonctionne pas bien dans notre corps et qu’il est temps de prendre des mesures pour améliorer la circulation sanguine.

Dans cet article, nous vous recommandons quelques infusions de plantes médicinales qui sont excellentes pour traiter et lutter contre les varices.

Nous vous donnerons également quelques conseils qui vous aideront à réaliser un traitement naturel, complet et efficace.

A propos des varices

Les varices sont des dilatations d’une ou plusieurs veines, qui peuvent apparaître dans n’importe quelle partie du corps. Les plus habituelles se trouvent au niveau des jambes et du visage.

Dans certains cas, elles surgissent de manière interne et ne se voient pas mais génèrent des douleurs.

Les hémorroïdes sont considérées comme des varices, et il est donc possible de les traiter également avec ces infusions médicinales.

Lisez aussi : Comment éliminer les veines varices au niveau des jambes?

L’hamamélis

Cette plante médicinale au nom exotique est l’un des remèdes les plus connus pour traiter et lutter contre les varices.

En plus de ses propriétés principales, elle est connue pour son efficacité contre les hémorroïdes et les diarrhées, grâce à ses principes astringents.

N’importe quel type d’hémorragie légère peut être traitée grâce à l’usage topique et oral de cette plante.

Pour élaborer l’infusion d’hamamélis, laissez bouillir l’herbe sèche pendant 3 minutes et laissez reposer 3 minutes supplémentaires, une fois le feu éteint.

Hamamelis-500x375

Le marronnier d’Inde

Les propriétés circulatoires de cette plante sont très connues dans le monde entier, et on l’inclut dans de nombreux traitements naturels pour prévenir les varices.

Ses composés permettent d’améliorer la fonction veineuse et de réduire le volume des veines.

On peut aussi l’utiliser pour traiter la congestion du foie et des jambes fatiguées.

Pour préparer l’infusion au marronnier d’Inde, faites bouillir pendant 3 minutes la plante sèche (utilisez l’écorce et le fruit) et laissez reposez pendant 3 minutes supplémentaires.

Le cyprès

Le cyprès est un excellent remède vasoconstricteur que l’on consomme depuis l’Antiquité, pour ses fins médicinales.

Ses noix ont un pouvoir astringent et sont une excellente solution pour les maladies des veines.

Il stimule également la transpiration et aide à éliminer l’excès de liquide dans l’organisme.

L’infusion s’élabore principalement avec les galbules, et parfois avec les bourgeons et les feuilles.

Le noisetier

Le noisetier est connu pour ses délicieux fruits. Cependant, il faut savoir que ses feuilles sont riches en tanins et en flavonoïdes, deux composants excellents pour traiter et prévenir les varices.

Cette infusion est très recommandée, car elle prévient également la rétention d’eau, réduit le cholestérol, améliore l’anémie et lutte contre l’ostéoporose. De plus, elle diminue le stress et favorise la fonction intestinale.

Noisetier-500x334

La vigne

La vigne rouge est excellente grâce à ses fruits, à son goût délicieux et à ses multiples propriétés. Ses feuilles tonifient les veines tout en améliorant la santé des jambes fatiguées.

La vigne, qui est riche en vitamines et en tanins, améliore la résistance capillaire et lutte contre l’insuffisance veineuse.

Pour préparer l’infusion, il faut faire bouillir la feuille sèche pendant 10 minutes et la laisser reposer 5 minutes supplémentaires.

Visitez cet article : Comment lutter contre la rétention d’eau dans les jambes ?

Autres conseils

Jambes-500x333

Le traitement aux infusions sera beaucoup plus efficace si l’on l’accompagne des habitudes suivantes :

  • Evitez l’eau chaude sur votre peau, et dans la douche, optez toujours pour de l’eau tiède ou froide, surtout sur les zones les plus affectées par les varices. 
  • Dans certains cas, la constipation peut avoir une influence négative sur vos varices, car elle cause une congestion de la zone pelvienne, ce qui empêche une bonne circulation sanguine. Il faudra donc réguler la fonction intestinale.
  • Ces plantes médicinales peuvent aussi s’appliquer de manière topique sous forme d’huiles essentielles, mélangées avec une huile végétale comme base (amande, coco, sésame etc.).
  • Il est fondamental de lutter contre le sédentarisme. Faites des exercices chaque jour et marchez au moins un kilomètre.
  • Il faut éviter une exposition excessive au soleil.
  • Au moment de dormir, on peut mettre un coussin sous ses jambes, pour les surélever et améliorer la circulation.
  • Il ne faut pas oublier de boire entre un litre et demi et deux litres d’eau par jour, en dehors des repas, et en plus des infusions.
  • Le surpoids est l’un des facteurs qui aggrave le plus les varices. Il faut donc suivre une alimentation équilibrée et réduire les portions de nourriture de manière progressive.
A découvrir aussi