La ténosynovite : l’inflammation des mains et des pieds à connaître

· 2 octobre 2017
Puisqu'elle peut être particulièrement incapacitante, il faut apprendre à identifier les symptômes de la ténosynovite le plus tôt possible pour favoriser un diagnostic précoce et un traitement adapté.

La ténosynovite est une inflammation du revêtement de la gaine qui entoure le tendon. C’est douloureux, incapacitant et touche surtout sur les pieds et les mains.

De petites protubérances peuvent apparaître, la peau rougit et le/la patient-e ne sait pas bien à quoi cela est dû. Iel ne s’est pas cogné-e et la douleur est intense, même au repos. On peut également perdre une partie de sa mobilité.

Les expert-e-s indiquent qu’il est important d’obtenir un diagnostic précoce. Il n’y a qu’ainsi que l’on peut éviter que l’inflammation nuise encore plus aux tendons et à leurs revêtements, et de souffrir de problèmes plus graves.

En cas de gênes, n’hésitez pas à consulter un-e bon-ne spécialiste. Dans cet article, nous allons vous expliquer les données essentielles sur la ténosynovite.

La ténosynovite, une douleur articulaire incapacitante

Pour bien comprendre ce qu’est la ténosynovite, imaginons un tendon. Cette structure parfaite qui unit n’importe quel muscle de notre main à l’os.

Ce tendon a également un revêtement, la gaine synoviale, qui le protège et l’isole. C’est précisément ici que se produisent l’inflammation et la douleur.

Ce qui peut interpeller en cas de ténosynovite, c’est qu’elle affecte les muscles fléchisseurs, c’est-à-dire que l’on remarquera les premiers symptômes de cette affection lorsqu’on bouge la main ou que l’on marche.

Au début, c’est une simple gêne mais petit à petit, l’inflammation apparaît, ainsi que l’engourdissement et la fièvre.

 

 ténosynovite

Qui a un risque de souffrir de ténosynovite ?

La ténosynovite des extrémités supérieures affecte surtout les femmes. Ainsi, les personnes qui font du sport ou des travaux manuels, comme les couturiers, les bouchers ou les dentistes en souffrent souvent.

Découvrez aussi ce remède : Smoothie à l’avoine, ananas et cannelle pour renforcer les ligaments et les tendons des genoux

Quels sont les symptômes de la ténosynovite ?

  • La douleur dans les poignets, les chevilles ou la plante des pieds, du talon…
  • En peu de temps, apparaissent les rougeurs ou l’inflammation. Quand cela arrive, la douleur peut également apparaître au repos.
  • Les doigts et les orteils craquent lorsqu’on les bouge.
  • De même, il peut y avoir de petites protubérances sur les orteils ou les mains à cause de l’infection.
  • Il peut être difficile de manipuler des objets, de marcher, de réaliser n’importe quelle activité quotidienne… et cela en devient très gênant.

Qu’est-ce qui cause la ténosynovite ?

Les principales causes de l’inflammation de la gaine du tenson sont les mouvements répétés des mains ou des pieds, ainsi que les mauvaises postures que nous adoptons sans nous en rendre compte.

Dans chacun de ces mouvements répétitifs et continus, on souffre d’une excessive friction du tendon avec l’os. Apparaît alors l’usure et de petites lésions dans la gaine qui entoure le tendon, jusqu’à ce que petit petit, l’inflammation s’aggrave.

La maladie de De Quervain

L’une des lésions les plus connues liées à la ténosynovite est la maladie de De Quervain.

Il s’agit d’une maladie inflammatoire des tensons qui affecte les pouces des mains.

  • Il est inquiétant, par exemple, que des faits aussi banals que soulever un enfant, coudre, taper à l’ordinateur ou même faire du piano provoque ce type de ténosynovite.
  • De même, il peut arriver la chose suivante : nous nous cognons le pouce. Nous souffrons d’une petite lésion au niveau du tendon et nous ne nous en rendons pas compte. Nous ressentons de la douleur mais, avec le temps, ce tissu se cicatrise.

Cependant, ce tissu cicatrisé peut empêcher le tendon de fonctionner correctement. C’est quelque chose que nous devons prendre en compte et qui peut provoquer cette fameuse maladie de De Quervain.

ténosynovite

Traitement courant pour la ténosynovite

Le principal objectif du traitement pour la ténosynovite est de réduire l’inflammation. Et c’est toujours le médecin qui vous proposera la meilleure stratégie.

Le plus courant est d’associer un traitement pharmacologique à de la rééducation. 

Lisez aussi : Pourquoi ressentez-vous des fourmillements dans les mains et dans les pieds ?

  • Il faut garder la main ou le pied immobilisé pendant quelque chose avec une atèle ou un bandage.
  • La thérapie chaud-froid est également très efficace dans ces cas.
  • Il est aussi intéressant de se faire des bains tièdes d’eau de romarin. Elle est anti-inflammatoire et relaxante.
  • Les infusions au gingembre sont très recommandées. Elles nous permettent de réduire la douleur et les processus inflammatoires. 
  • Les physiothérapeutes sont également d’une grande aide pour traiter la ténosynovite. Ils peuvent nous expliquer quels types d’exercices nous pourrions réaliser chez nous pour récupérer de la mobilité et de la force.

Pour finir et ce n’est pas moins important, il faut savoir que la ténosynovite peut réapparaître, alors il faut prendre soin de ses postures et de ses mouvements. 

L’idée de base est de diminuer le stress et la pression sur nos tendons.

Demandez conseil aux professionnel-le-s, évitez les surcharges et avant tout, sachez que vos tendons et vos articulations sont de merveilleuses structures dont vous devez prendre soin.