Le glaucome : quand arrive-t-il et comment l’éviter ?

· 8 décembre 2015
Il est recommandé de consommer de la vitamine A pour améliorer sa vue, car elle évite la cécité et stimule la vision dans l'obscurité.

Connu populairement sous le nom de « pression oculaire », le glaucome est un problème sérieux, qu’il ne faut pas prendre à la légère.

Cela ne sert à rien d’avoir peur de souffrir de cette maladie, mais il est important d’avoir les connaissances nécessaires pour éviter que les symptômes ne s’aggravent.

Dans l’article suivant, nous allons tout vous expliquer sur le glaucome, ses causes et les différentes manières de l’éviter.

Qu’est-ce que le glaucome ?

Cette maladie oculaire apparaît de manière graduelle et ne présente pas de symptômes pendant son développement. Un glaucome qui n’est pas traité adéquatement peut mener à la cécité.

Il est important de réaliser des examens ophtalmologiques une fois par an, pour détecter ce problème à temps, dans l’objectif de préserver notre vue.

Pour pouvoir comprendre le glaucome, il faut tout d’abord savoir comment fonctionne l’oeil humain.

Dans la partie antérieure de cet organe, se trouve la cornée, qui est la lentille transparente qui protège l’oeil et qui permet de faire rentrer la lumière.

L’iris est la partie de couleur qui s’étend ou se contracte pour que la pupille (le point noir au centre de l’oeil) puisse permettre à la lumière de passer.

Cette dernière se dirige vers le cristallin et se focalise sur la rétine, dont les fibres nerveuses apportent les images au cerveau à travers le nerf optique.

La partie antérieure de nos yeux est remplie d’un liquide transparent, qui est le fluide intraoculaire.

Il sort de l’oeil, depuis la pupille, pour ensuite être absorbé par le flux sanguin. Si ce drainage est réalisé correctement, la pression oculaire sera à des niveaux normaux.

La pression interne de l’oeil dépendra alors de la quantité de ce flux. Si le système de drainage ne fonctionne pas correctement, ce liquide sortira librement, sans s’accumuler.

La pression intraoculaire peut varier tout au long de la journée, même si elle doit se maintenir à l’intérieur d’un écart optimal.

Yeux-irrites-372x252

Chez presque tous les patients atteints de glaucome, le système de drainage se bouche et le fluide ne peut plus sortir.

Quand il s’accumule, il augmente la pression interne et endommage le nerf optique, qui est très sensible, ce qui cause la perte de la vue, de manière irréversible.

Ces symptômes n’apparaissent presque jamais avant que la glaucome ne soit assez avancé.

Dans ce cas, le patient a une vue floue, des maux de tête, des douleurs aux yeux, des nausées, des vomissements, la perte soudaine de la vue et l’apparition de halos de couleurs autour des lumières brillantes.

Les personnes qui ont le plus de risque de souffrir de glaucome sont les plus de 60 ans, les personnes du troisième âge d’origine africaine et hispanique, les personnes qui ont des proches atteints du glaucome, les personnes myopes, les diabétiques et les personnes qui consomment des stéroïdes pendant une période prolongée.

Comment éviter le glaucome ?

Pour réduire la pression oculaire, il est important de réaliser des examens ophtalmologiques une fois par an, à n’importe quel âge mais surtout après 35 ou 40 ans, surtout si le patient fait partie des groupes à risque signalés précédemment.

Il existe des examens spécifiques pour déterminer la pression oculaire. Il ne faut pas oublier que le glaucome provoque la perte de la vision, qui est irréversible, c’est pourquoi il est vital de le détecter à temps.

On peut le contrôler par la chirurgie ou la méditation, mais voici d’autres conseils pour éviter la pression oculaire:

Consommez des acides oméga-3

Les aliments qui contiennent des acides gras oméga-3, comme c’est le cas du poisson, préviennent la dégénération maculaire, qui est la cause la plus fréquente de cécité.

Poisson1-500x333

Mangez plus de légumes verts

Ils sont excellents car ils possèdent des antioxydants nutritifs qui protègent les cellules des radicaux libres.

Les sources de lutéine sont le chou frisé, les épinards, le brocoli, le chou de Bruxelles et le jaune d’oeuf.

Evitez les acides gras trans

Les acides gras trans ont de nombreux effets indésirés dans notre corps comme l’augmentation de la pression de la vue, entre autres.

Ne consommez donc pas d’aliments frits, pré-cuisinés, de malbouffe etc.

Mangez des fruits rouges

Les myrtilles, les mûres bleues et les baies, sont des fruits riches en flavonoïdes qui permettent de renforcer les capillaires, chargés d’apporter des nutriments aux muscles oculaires et aux nerfs.

Prêtez attention à votre poids

Le fait de mener une vie saine est très important pour vous sentir bien dans tous les sens du terme.

Faites des exercices, régulez votre poids pour ne pas souffrir d’obésité, adoptez des habitudes saines et faites un régime.

La-courgette-ideale-pour-perdre-du-poids-500x333

Un régime pour éviter le glaucome

En plus des aliments dont nous vous avons parlé précédemment, prêtez attention à cette liste de vitamines que vous devez ingérer pour éviter la pression oculaire.

La vitamine B1

Elle est présente dans les fruits secs comme les amandes, les noix ou les noisettes, les céréales complètes comme le riz ou l’avoine, les légumes secs comme les haricots et les fruits comme les oranges.

La vitamine A

Elle est excellente pour la vue, elle évite la cécité et améliore la vue dans l’obscurité. Voici de grandes sources de vitamine A :

    • Les épinards
    • Le basilic
    • Le carotte
    • Le cresson
    • La tomate
    • La courge
    • La pastèque
    • La banane
    • Le pissenlit
    • La mangue
    • La pomme
    • La prune
    • Le melon

La vitamine C

Elle a des propriétés antioxydantes qui préviennent les maladies de la vue, surtout celles de type dégénératif, comme les cataractes, la perte de la vue et le glaucome.

Voici des aliments riches en vitamine C :

  • Les agrumes en général
  • Le kiwi
  • Les graines de courge
  • Les châtaignes
  • Les pistaches
  • Les graines d’amarante

A l’inverse, les nutriments qui ne sont pas conseillés pour les patients atteints de glaucome ou ceux qui font partie d’un groupe à risque, sont les protéines (comme la viande rouge) et les stimulants comme le café ou le chocolat.