Le plaisir sexuel que nous expérimentons dans nos rêves

· 9 septembre 2015

 

« Qu’est-ce que la vie ? Un délire ?
Une illusion, une ombre, une fiction ;
Et le plus grand bien est peu de chose,
Car toute la vie est un songe
Et les songes sont des songes »
Calderón de la Barca

 

Peut-être que ce rêve érotique que vous avez eu n’est pas ce que vous désirez dans la réalité mais il vous a pourtant donné beaucoup de plaisir.

Vous avez eu l’un des plus grands orgasmes de votre vie et votre corps l’a produit seul, sans caresses ni contact réel.

Chacun lui donnera une signification différente mais ce qui est sûr, c’est que les rêves érotiques sont la conséquence d’une impulsion naturelle sexuelle.

Il se peut que cela vous ait fait rire au réveil, mais vous pouvez également ressentir de l’embarras et de la confusion.

Les rêves érotiques reflètent des émotions et des sensations

Les rêves érotiques sont fabriqués avec une base d’émotions, de sensations et d’expériences vécues, imaginées ou rêvées.

Cependant, leurs caractéristiques vont au-delà et peuvent même parfois nous impressionner.

Il faut donner une importance juste aux rêves, car les rêves, ce sont des rêves. 

premiere-346x252

 

1. Ils répondent à nos impulsions et à nos besoins sexuels

Le fait d’avoir ces rêves ne signifie pas que nous désirons ce qui s’y passe, mais que nous aspirons à certaines sensations que nous sommes en train d’explorer.

Pourtant, il peut arriver que nous désirions la personne dont nous rêvons et grâce à nos rêves, nous n’avons pas de restrictions et nous laissons libre cours à nos désirs.

2. Nos rêves érotiques ont tendance à être irréels, sensuels et déstructurés

Il est rare que la structure de nos rêves suive un semblant de réalité, car nous ne nous comportons pas comme dans la vie réelle.

Ainsi, il est assez fréquent de rêver de pratiques sexuelles insensées, violentes ou drôles.

Cela peut nous rendre confus et nous inquiéter, c’est pour cela qu’il est important de savoir que ce phénomène est parfaitement naturel et qu’il ne renvoie pas à un type de problématique émotionnelle.

3. Parfois, nous observons des changements dans notre corps quand nous nous réveillons

L’excitation produite par un rêve érotique est si réelle que lorsque nous nous réveillons, nous pouvons observer des signes d’excitation sexuelle (érection, éjaculation, lubrification vaginale ou mouvement pelviens).

De plus, nous pouvons expérimenter le fameux orgasme nocturne ou le “Grand Oooh du monde des rêves ».

Ce sont des orgasmes spontanés qui, sans besoin de contact physique, nous montrent le pouvoir que notre esprit a sur notre corps.

4. Pourquoi avons-nous des rêves homosexuels quand nous sommes hétérosexuels et vice-versa ?

Le fait d’avoir des rêves homosexuels ou hétérosexuels tout en ne l’étant pas, ne reflète pas l’orientation sexuelle.

Il s’agit simplement de la filtration des possibilités de la sexualité dans les rêves, même si cela ne nous intéresse pas dans la vraie vie.

Par conséquent, nous avons des fantasmes et désirs qui ne sont pas en accord avec notre orientation.

 “Le Grand Oooh” du monde des rêves

Avoir des orgasmes nocturnes est fascinant mais, malheureusement, la science n’a pas trouvé la manière de les faire advenir. 

“Le Grand Oooh” du monde des rêves est expérimenté par des gens qui ont des problèmes pour arriver à l’orgasme, lorsqu’ils sont éveillés.

L’étude des rêves humides nous offre de nombreuses curiosités que nous allons vous révéler:

1. Les femmes peuvent les vivre à n’importe quel moment de leur vie.

2. Les hommes sont plus exposés à ces rêves lors des moments où ils sont sexuellement actifs, c’est-à-dire même avant de se masturber ou d’avoir des relations sexuelles avec régularité (puberté ou adolescence).

3. Les rêves humides chez les hommes s’appellent des pollutions nocturnes. De plus, l’éjaculation pendant les rêves est normale, surtout à la puberté.

4. Les hommes peuvent avoir de multiples érections la nuit, qui ne se termineront pas en éjaculation, car le flux sanguin du pénis augmente et diminue constamment.

5. Pour certaines personnes, il peut être plus facile d’avoir un orgasme endormi que réveillé, car les rêves érotiques sont exempts de distractions, d’anxiété et de restrictions.

6. Le plus probable est que les orgasmes nocturnes surviennent comme conséquence d’un rêve érotique et que nous ne nous en souvenions pas au réveil.

7. Certaines positions au moment de dormir peuvent générer plus de rêves érotiques et d’orgasmes.

Des études révèlent que le fait de dormir sur le ventre est lié aux rêves les plus intenses.

Cela est sûrement dû au fait que cette posture génère plus de contact entre le lit et nos parties génitales, ce qui peut apporter une plus grande excitation.

deuxieme-reves-390x237

Les rêves érotiques sont beaucoup plus fréquents que l’on croit. De plus, autant d’hommes que de femmes sont habitués à en avoir dans les mêmes proportions. Cependant, les contenus des rêves sont différents.

De quoi rêvent les femmes ?

Dans les rêves érotiques féminins, les relations avec des personnes connues sont plus fréquentes.

Ainsi, la plupart des femmes rêvent de leur ancien partenaire sexuel, de célébrités et d’autres personnes.

cuillere-369x252

De plus, une autre particularité des rêves érotiques des femmes est qu’un grand pourcentage d’entre elles (18%) rêvent de sexe non désiré, comme l’a démontré une étude du docteur Antonio Zadra, de l’Université de Montréal (Canada).

Dans cette recherche, on a également demandé aux participantes si elles rêvaient que leur partenaire arrivait aussi à l’orgasme, et 4% ont répondu « oui ».

De quoi rêvent les hommes ?

Les hommes rêvent qu’ils font des rencontres érotiques avec des personnes qu’ils ne connaissent pas.

Cela les différencie des femmes, qui ont pour habitude de rêver de personnes qu’elles connaissent, qu’elles aient ou non déjà eu des contacts sexuels réels avec ces personnes.

Les hommes, cependant, rêvent moins de sexe non désiré (5%).

D’autre part, quand on a demandé aux hommes s’ils rêvaient que leur partenaire arrivait à l’orgasme, aucun n’a répondu par l’affirmative.

Cette dernière question renforce l’idée stéréotypée que les hommes sont plus enclins à penser à leur propre plaisir qu’à celui de leur partenaire. 

REVE_2-1-343x252

Cependant, il est très important de nous rendre compte de l’importance de ces résultats.

Sans évoquer les polémiques, le fait que les femmes et les hommes expérimentent les orgasmes oniriques dans les mêmes proportions, montre qu’il existe une « égalité des conditions » concernant le sexe. 

Etant donné que les femmes ont plus de difficultés à atteindre l’orgasme, cela nous amène à évoquer l’importance des blocages émotionnels qui punissent le plein épanouissement de leur sexualité. 

En définitive, les rêves érotiques sont une pratique sexuelle en solitaire dont il faut profiter à fond, car ils nous apportent beaucoup de plaisir et une meilleure connaissance de nous-même.