Les aliments qui obstruent les artères

30 novembre 2020
Autant que possible, nous devrions éviter l'apport de graisses nocives qui peuvent obstruer nos artères, et opter pour une alimentation équilibrée riche en fruits et légumes.

Certains aliments obstruent les artères lorsque nous les consommons de manière excessive et constante. Bien que l’obstruction des artères puisse résulter de l’accumulation de divers facteurs, il semble que le régime alimentaire joue ici un rôle important. Voulez-vous les connaitre ? Continuez votre lecture si tel est le cas.

Pourquoi les artères se bouchent-elles ?

Nous sommes en présence d’une maladie connue sous le nom d’athérosclérose lorsque les artères s’obstruentSelon une publication du National Heart Lung and Blood Institute, il s’agit d’un problème de santé qui se développe spécifiquement dans les vaisseaux sanguins.

Il existe différents facteurs de risque qui augmentent les chances de souffrir de problèmes cardiaques en raison du colmatage des artères. Par exemple, l’hypertension, l’hypercholestérolémie et l’obésité.

Cependant, il existe également d’autres déclencheurs liés à nos habitudes :

  • Fumer
  • Boire de l’alcool
  • Ne pas faire d’exercice
  • Manger des aliments gras

Peu à peu, les graisses (ou la plaque) s’accumulent sur les parois artérielles, les rétrécissant et les rendant plus rigides. Lorsque cela se produit, le flux sanguin ne peut pas voyager correctement.

Les artères bouchées ne présentent souvent aucun symptôme (comme pour le cholestérol). Nous nous apercevons donc du problème lorsqu’une crise cardiovasculaire survient.

Il est donc très important de suivre une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes crus, d’éviter les aliments transformés et de pratiquer une activité physique régulière.

Quels aliments éviter pour des artères plus saines ?

Le régime alimentaire est un pilier fondamental de notre bien-être. De sorte qu’il convient de maintenir une alimentation saine, en fonction de nos besoins.

Selon des recherches publiées dans le Journal of Pharmacology and Experimental Therapeuticscertains aliments, notamment d’origine animale, pourraient provoquer un blocage artériel. Au contraire, des aliments tels que les légumes seraient bénéfiques.

Alors, quels aliments obstruent les artères ? Il est important de savoir quels sont ces aliments qui peuvent être nocifs afin de pouvoir prendre soin de votre santé. Nous les détaillerons ci-après.

Découvrez également : 6 grands bienfaits de consommer des fruits et des légumes tous les jours

Les viandes

les artères

La viande est un aliment de base qui fournit des quantités importantes de protéines, de fer, de zinc et d’autres nutriments. Un excès, surtout s’il s’agit de  viandes rouges, peut néanmoins entraîner des niveaux plus élevés de mauvais cholestérol. 

D’autre part, comme le montre la recherche, les produits transformés à base de viande, tels que les saucisses ou la charcuterie, le bacon ou la mortadelle, contiennent non seulement une forte dose de graisses saturées, mais également de sel ajouté.

La consommation de ces produits plus de deux fois par semaine contribue donc au développement de maladies cardiaques.

La peau de volailleles artères

Une recherche publiée dans Food and Nutrition Research soutient que consommer de la volaille constitue un moyen d’améliorer la qualité de l’alimentation. Il convient néanmoins d’en consommer les parties maigres, telles que le sein, doivent être consommées.

Ceux qui ont l’habitude de consommer la peau de poulet ou de dinde, notamment frite, s’exposent à un plus grand risque d’athérosclérose. Bien qu’il n’y ait aucune preuve qui prouve ce fait en tant que tel, certaines études lient les aliments frits et les aliments riches en graisses avec des difficultés cardiovasculaires.

Une seule aile frite contient 10 grammes de graisse et 160 calories. Avant de cuire la volaille, il est donc préférable d’en enlever toute la peau.

Les gras trans

les artères

La plupart des aliments que nous consommons quotidiennement contiennent des gras trans ou des acides gras partiellement hydrogénés. Ils sont l’un des principaux responsables des artères obstruées et des maladies cardiovasculaires, comme le soutient une étude publiée dans le Pakistan Journal of Medical Sciences.

  • Nous les trouvons principalement dans les aliments transformés, la margarine, les produits de boulangerie et les glaçages.

Lorsque vous faites vos achats, nous vous recommandons de jeter un coup d’œil sur l’étiquette pour vous informer des huiles hydrogénées qui ont été utilisées pour ce produit particulier.

Découvrez également : L’athérosclérose : symptômes et traitement

Huiles et collations salées

les artères

La plupart des huiles utilisées dans la cuisine (maïs, tournesol, etc.) sont riches en graisses saturées. Elles ne profitent donc pas à notre santé cardiovasculaire.

Nous utilisons par ailleurs ce type d’huiles pour préparer les collations typiques que nous mangeons lors d’un apéritif (pommes de terres frites, cacahuètes, etc.). Pour la cuisson, nous recommandons également d’utiliser des huiles contenant des graisses insaturées, telles que l’huile d’olive ou l’huile de colza.

La malbouffe

Dans cette section, nous pouvons nommer les pizzas et les hamburgers, mais il existe aussi de nombreux autres exemples. Une recherche publiée dans Perspectives de promotion de la santé souligna par ailleurs que, en plus d’augmenter les risques cardiovasculaires, ils provoquent également l’obésité.

Ces aliments ont beaucoup de gras et de cholestérol. En outre, dans de nombreux cas, ils contiennent des ingrédients chimiques et artificiels pour les rendre plus appétissants et augmenter leur performance commerciale.

Les aliments qui obstruent les artères nuisent également au reste du corps

Les aliments qui obstruent les artères sont les mêmes que ceux associés à d’autres problèmes métaboliques, tels que l’obésité et le diabète. Il est important de toujours modérer votre consommation et de choisir au quotidien de manger des aliments frais et sains.

En cas de doute, consultez votre nutritionniste. Le professionnel sera en mesure de vous expliquer comment vous pouvez élaborer un bon régime alimentaire, en fonction de vos besoins et de vos objectifs.

 


  • Cynthia A Daley et al. “A review of fatty acid profiles and antioxidant content in grass-fed and grain-fed beef”, Nutr J. 2010; 9: 10.
  • Ronan Lordan et al., “Dairy Fats and Cardiovascular Disease: Do We Really Need to Be Concerned?”, Foods. 2018 Mar; 7(3): 29.
  • Taraka V. Gadiraju et al. “Fried Food Consumption and Cardiovascular Health: A Review of Current Evidence”, Nutrients. 2015 Oct; 7(10): 8424–8430.
  • Leah E Cahill et al. “Fried-food consumption and risk of type 2 diabetes and coronary artery disease: a prospective study in 2 cohorts of US women and men“, Am J Clin Nutr. 2014 Aug; 100(2): 667–675.
  • Gebauer SK et al. “Vaccenic acid and trans fatty acid isomers from partially hydrogenated oil both adversely affect LDL cholesterol: a double-blind, randomized controlled trial”, Am J Clin Nutr. 2015 Dec;102(6):1339-46.