L’athérosclérose : symptômes et traitement

8 janvier 2020
L'athérosclérose est une affection des artères qui peut conduire à un infarctus. Par conséquent, il est très important d'éviter les facteurs de risques et de prendre soin de ces vaisseaux sanguins.

L’athérosclérose est une maladie des artères qui entraîne une accumulation du cholestérol sur leurs parois. Comme conséquence, les vaisseaux sanguins deviennent plus rigides et leur calibre diminue, augmentant ainsi le risque d’obstruction.

Cette maladie est la cause des infarctus du myocarde et des accidents cérébrovasculaires. C’est pourquoi il est primordial de prendre soin des artères. Pour cela, nous devons éviter tous les facteurs de risques éventuels, tels que :

  • Obésité
  • Cholestérol élevé
  • Sédentarisme
  • Fumer

Il s’agit d’une maladie qui se développe lentement, et qui peut commencer à un âge précoce et progresser petit à petit. Elle ne provoque pas de symptômes. Il est donc difficile de découvrir sa présence. Elle ne peut être détectée qu’à travers une analyse ou lorsqu’une maladie conséquente se déclenche.

D’autre part, bien qu’il s’agisse d’une maladie très typique des pays développés (première cause de décès), elle devient également l’une des principales causes de mortalité dans les pays en développement. De plus, les hommes sont plus susceptibles d’en souffrir que les femmes.

Quel est le processus de développement de l’athérosclérose ?

Le lien entre cholestérol et athérosclérose

Cette altération se produit lorsque les lipides, comme le cholestérol et les triglycérides, se déposent sur les parois des artères. Les cellules inflammatoires du sang s’accumulent également et sont connues sont le nom de leucocytes.

Quand ces substances s’accumulent sur les parois artérielles, les cellules qui les composent sont désordonnées et peuvent générer ce que l’on appelle une lésion athéromateuse. Lorsque la lésion progresse, des cristaux de cholestérol apparaissent ainsi que des dépôts de calcium.

Dans certains cas, les lésions athéromateuses se rompent et un thrombus se forme. Ce dernier peut obstruer l’artère et causer un infarctus en interrompant le passage du sang.

Lisez également : Les meilleurs sports pour prévenir l’infarctus

Les symptômes de l’athérosclérose

Comme nous l’avons mentionné, il s’agit d’une maladie qui ne présente pas de symptômes ou de signes. C’est pour cela qu’elle est très dangereuse. Les symptômes apparaissent quand l’athérosclérose est déjà bien avancée et que le sang a des difficultés à atteindre les différents organes et tissus.

Par ailleurs, les symptômes de l’athérosclérose modérée à sévère dépendent des artères qui sont affectées. Voici quelques exemples :

  • Artères coronaires : ces patients peuvent sentir une douleur dans la poitrine ou une pression. Ce sont des signes typiques d’une angine de poitrine
  • Artères cérébrales : les patients souffrent de signes et de symptômes de faiblesse soudaine dans les membres, ainsi que des troubles de l’élocution et une perte temporaire de la vision dans un oeil ou un affaiblissement des muscles du visage. Cet ensemble de symptômes sont indicateurs d’un éventuel accident ischémique transitoire qui, s’il n’est pas traité correctement, peut se transformer en accident vasculaire cérébral
  • Les artères des membres : dans ces cas, les personnes affectées peuvent sentir, par exemple, des douleurs dans les jambes en marchant
  • Artères rénales : l’athérosclérose de ces artères entraîne comme conséquence une augmentation de la pression artérielle ou une insuffisance rénale

Découvrez aussi : Comment prendre soin de sa santé artérielle : 6 habitudes saines

Traitement

La coupe d'une artère concernée par l'athérosclérose

Pour traiter l’athérosclérose, le spécialiste indiquera un traitement en fonction de chaque individu. En effet, celui-ci variera selon chaque patient (âge, état de santé, localisation de la lésion, etc).

Néanmoins, il existe une série de mesures générales qui s’appliquent normalement à tous les patients. Tout d’abord, il est fortement recommandé de changer quelques habitudes, comme l’alimentation, dans le but de diminuer les niveaux de cholestérol. D’arrêter de fumer si c’est le cas et de faire de l’exercice physique.

Ensuite, et si nécessaire, un traitement pharmacologique est administré. Il se base sur des médicaments anticoagulants dans l’objectif de prévenir la formation de caillots.

On utilise également souvent des médicaments antiplaquettaires qui, comme leur nom l’indique, sont utiles pour réduire la capacité d’adhésion des plaquettesD’autres médicaments utilisés pour le traitement de l’athérosclérose sont ceux qui servent à réduire la pression artérielle et les niveaux de cholestérol.

Troisièmement, un traitement chirurgical est parfois nécessaire. Il existe deux techniques chirurgicales :

  • Angioplastiele but est d’ouvrir les artères obstruées
  • Pontage coronarien : c’est la technique qui s’utilise chez les patients souffrant d’une angine de poitrine

Enfin, l’athérosclérose est l’une des principales maladies que l’on peut prévenir et éviter. Les modes de vie jouent un rôle essentiel dans son développement. Par conséquent, il est important de faire régulièrement de l’exercice physique, de suivre une alimentation saine et équilibrée et de nous éloigner des mauvaises habitudes. C’est la meilleure façon de réduire l’incidence de cette maladie.

 

  • Elizabeth R Cluett, Ethel Burns, “Immersion in water in labour and birth”, Cochrane Database Syst Rev. 2009 Apr 15; (2): CD000111.
  • Sonia Uceira-Rey et al. “Procedimiento de inmersión en el agua para el trabajo de parto en el Hospital da Barbanza”, Matronas Prof. 2015; 16(1): 12-17
  • Richmond H, “Women’s experience of waterbirth”, Practising Midwife, 6, 26-31, 2003.