6 exercices pour aider les enfants ayant des problèmes de langage

· 10 mai 2018
Beaucoup d'enfants peuvent avoir des troubles du langage qui ne seront pas nécessairement des problèmes d'élocution qui deviendront permanents dans leur vie d'adulte. Il y a des exercices qui peuvent aider les enfants à surmonter ces troubles. Nous vous en présentons quelques-uns dans cet article.

Les enfants qui ont des problèmes de langage ou d’élocution devraient obtenir l’aide d’un professionnel, ainsi que de leurs parents. Ce n’est que de cette manière qu’ils peuvent bien se développer et s’améliorer au fil du temps.

« Il y a ce petit garçon qui pleure dans la classe parce que ses camarades de classe se moquent de lui. Parce qu’il ne sait pas prononcer des mots comme voiture, chemin de fer ou route ». Cet enfant se sent coupable de quelque chose, alors qu’il ne devrait pas : Ce n’est pas une faute d’être un enfant qui a du mal à bien prononcer les mots.

Ne laissez pas cette situation se reproduire avec un enfant proche de vous. Lisez ces conseils et aidez-le à corriger ce problème courant de l’enfance. Il est important de noter que, dans le cas d’un enfant, un retard de langage n’est pas un problème dans les autres domaines de son apprentissage.

Ce n’est pas parce qu’un enfant a du mal à parler qu’il est moins intelligent ou handicapé. De plus, de tels problèmes de langage ne se présentent qu’au cours de son enfance.

C’est difficile à croire, mais les adolescents et les adultes qui ont un excellent discours, peuvent avoir eu des troubles du langage quand ils étaient enfants. Ce qui ne les a pas empêchés de se développer et d’avoir une vie adulte tout à fait normale.

Quels exercices peuvent aider les enfants ayant des problèmes d’élocution ?

1. Cartes sonores

aider les enfants ayant des problèmes de langage avec des cartes sonores

Les cartes sonores sont très utiles pour que les enfants apprennent à prononcer correctement chaque syllabe. Il est préférable de transformer cet exercice en jeu et de récompenser l’enfant lorsqu’il prononce chaque son correctement.

Nous vous recommandons de lire aussi : Les erreurs linguistiques les plus fréquentes chez les enfants de 3 à 6 ans

2. Exercices avec un miroir

L’exercice du miroir est très utile pour les enfants qui ont du mal à prononcer des mots et des sons. Le miroir sert à leur apprendre à exécuter correctement le mouvement de la bouche et le son qui accompagne chaque mot.

3. Répétitions

Répéter les mots encore et encore est l’un des exercices les plus efficaces pour aider les enfants ayant des problèmes de langage. Chaque répétition doit se faire lentement. De cette façon, l’enfant pourra bien entendre et distinguer tous les phonèmes.

4. Echange avec l’enfant

aider les enfants ayant des problèmes de langage en échangeant avec eux

Les parents et les autres membres de la famille devraient communiquer fréquemment avec les enfants qui ont des retards de langage. De cette façon, la communication verbale est encouragée et l’enfant a l’occasion d’entendre de nouveaux mots, de les apprendre et d’être capable de communiquer correctement.

Vous pourriez être intéressé par la lecture : Donner l’exemple est la meilleure manière d’éduquer

5. Stimulation de la parole

Pour stimuler la parole chez les jeunes enfants, il est idéal de leur donner ce qu’ils demandent seulement s’ils disent le mot juste, et non pas s’ils n’utilisent que des gestes de la main. Cela motive l’enfant à trouver des moyens d’utiliser le langage et d’obtenir ce qu’il veut.

6. Lecture

aider les enfants ayant des problèmes de langage en leur lisant des histoires

La lecture est une ressource idéale pour améliorer le langage des enfants. Car elle les aide à travailler un nouveau vocabulaire. Avec la lecture, ils apprennent à mieux structurer leurs phrases et à prononcer des mots qui leur sont plus difficiles. Les histoires, par exemple, aident aussi à stimuler la créativité et l’imagination.

Comment diagnostique-t-on les troubles du langage ?

L’un des plus grands défis que doivent relever les parents est de déterminer si leurs enfants ont des difficultés de langage et ont besoin d’un soutien spécialisé. Cependant, il est important de noter que chaque enfant a son propre rythme dans le développement du langage.

Certaines des situations qui peuvent aider à déterminer si un enfant a des problèmes de langage sont :

  • A l’âge de 18 mois, il ne pas dit un mot, ne désigne pas d’objets et n’a aucun intérêt ou intention de communiquer.
  • De même si à 18 mois, il ne peut pas comprendre des phrases simples de trois mots au maximum.
  • A l’âge de 2 ans, il ne répète que ce qu’il entend et rien de ce qu’il dit n’est compréhensible.
  • Et à 3 ans, il ne construit pas de pluriel et n’utilise pas de pronoms.
  • S’il prononce mal les consonnes à l’âge de 4 ans, s’il ne forme que des sons nasaux et ne conjugue pas les verbes en parlant.

Recommandations pour les parents d’enfants ayant des problèmes de langage

Les parents doivent être conscients que les enfants apprennent le langage par imitation, en écoutant les gens autour d’eux. Pour cette raison, il faut leur parler beaucoup, avec un langage simple et clair à comprendre.

Pendant l’allaitement, il est important de passer du temps à communiquer verbalement avec les enfants, à enseigner les signes et à imiter les sons et les gestes. Aussi, à partir de l’âge de 6 mois, lisez des histoires à votre enfant tous les jours.

Les histoires avec des images sont idéales pour stimuler le développement du langage. Profitez de l’heure du bain ou du changement de vêtements pour renforcer la parole et le langage. Ce sont des situations idéales pour nommer des objets, des vêtements et d’autres parties du corps.

Les parents et les autres personnes autour de l’enfant ne devraient pas rire de ses erreurs phonologiques. La moquerie peut causer de grands dommages psycho-émotionnels chez les enfants ayant des problèmes d’élocution.