L’insomnie augmente les risques d’ictus et d’infarctus

28 août 2017
Selon les données de différentes études, l'insomnie et le manque de repos peuvent entraîner des problèmes cardiovasculaires. De plus, les femmes sont généralement les plus touchées.

À travers nos différents articles, nous avons abordé à maintes reprises les effets négatifs de l’insomnie sur notre santé.

Ceci est parfaitement logique. C’est un problème qui affecte chaque jour de plus en plus de personnes, malgré la fonction indispensable que le sommeil a dans sur notre organisme.

Pendant ce temps, le corps se repose et se régénère de toute la fatigue accumulée pendant la journée. Par conséquent, lorsque nous ne dormons pas bien, nous en pâtissons à un point que nous ne soupçonnons même pas.

Bien que nous sommes de plus en plus conscients de l’importance de prendre soin de nous-mêmes, la compétitivité de nos sociétés et les exigences de notre travail nous obligent à ignorer certains aspects, comme l’hygiène du sommeil.

Cette idée est tellement implantée que de nombreuses personnes pensent que l’insomnie est le fait de ne pas dormir durant toute la nuit. Néanmoins, son étendue est beaucoup plus importante.

En résumé, elle regroupe tous les phénomènes qui vous empêchent de vous reposer pendant la nuit de façon continue. Ainsi, chaque fois que cela se produit, vous ne récupérez pas comme vous le devriez.

Bien que ses conséquences soient très variées, une récente étude réalisée en Chine a révélé que l’insomnie augmente le risque d’ictus et d’infarctus.

Comment a-t-on prouvé que l’insomnie augmente le risque d’ictus et d’infarctus

Pour en arriver à cette conclusion, 15 études ont été menées, impliquant l’intervention de 160 798 participant-e-s.

Au cours de cette période, on a détecté 11 702 cas d’accidents cardiovasculaires ou coronaires. Tou-te-s avaient présenté des symptômes d’insomnie pendant l’étude.

Il est frappant que ce problème n’affecte pas les personnes qui se réveillent avant que l’alarme ne sonne.

Cela touche davantage celleux qui ont du mal à s’endormir ou, s’ils y arrivent, ne le font pas de manière continue. Par conséquent, leurs corps souffrent d’un déficit de repos qui peut aboutir à ces types de problèmes.

Malgré cela, Qiao He, le superviseur de l’étude, affirme qu’il est encore difficile de déterminer la relation exacte entre les deux phénomènes.

  • Cependant, d’un autre côté, nous sommes certains que le manque de sommeil affecte le métabolisme.
  • Par conséquent, la pression artérielle est altérée, tout comme les cytokines inflammatoires et pro-inflammatoires. Tous sont impliqués dans l’infarctus cérébral ou coronaire.

Pourtant, ce problème n’affecte pas tout le monde de la même façon.

  • Les femmes courent plus de risques d’être atteintes, entre autre, parce qu’elles sont plus sujettes à l’insomnie, en raison des changements hormonaux et de leur réponse au stress.
  • Par conséquent, nous recommandons à tout le monde, et en particulier aux femmes, de faire attention à la qualité de leur sommeil.

Conseils pour une bonne hygiène du sommeil

Faire du sport

L’exercice physique non seulement vous fatigue, mais aussi sécrète des substances dans le cerveau qui empêchent l’insomnie, comme la sérotonine.

D’autre part, il réduit le cortisol, l’hormone du stress. Par conséquent, après une session de sport, nous nous trouvons dans un état d’esprit plus positif et nous nous détendons.

De plus, cela augmente l’estime de soi, car nous dépassons nos limites mentales et physiques et améliorons notre silhouette.

Ne vous couchez pas sans dormir

Parfois, nous faisons l’erreur d’aller nous coucher quand nous pensons que c’est le moment de le faire. Mais, cela peut devenir un problème si vous souffrez d’insomnie.

La pression de devoir dormir entraîne l’effet inverse, car nous provoquons le stress de cette façon.

Ne vous est-il jamais arrivé de ne pas pouvoir dormir parce que vous deviez vous réveiller plus tôt que d’habitude ? En général, nous allons au lit plus tôt que d’habitude et l’obsession du repos provoque l’effet inverse.

Établissez des horaires pour éviter le risque d’ictus et d’infarctus

Tout ce que nous avons expliqué dans cet article ne peut pas vous prêter à confusion. L’ordre est essentiel en ce qui concerne le sommeil. Le cerveau s’entend très bien avec la routine. Une fois que vous avez établi une habitude, cela fonctionne toujours de la même manière.

  • Ainsi, vous serez surpris-e-s d’être très actif-ve-s à neuf heures du soir et, tout d’un coup, de commencer à bâiller à dix heures de manière inexpliquée.
  • Faites la même chose en ce qui concerne votre réveil. Cependant, prenez quand même votre temps.
  • Si vous ne pouvez pas dormir, levez-vous et lisez quelque chose d’ennuyant. Ce livre que vous ne pourriez jamais terminer.

Malgré les résultats de la recherche, la bonne nouvelle est que l’insomnie a une solution. Ainsi, si vous dormez bien, vous aurez moins de chances que cette maladie n’apparaisse dans votre vie.

C’est une raison plus que suffisante pour commencer à avoir une bonne hygiène du sommeil, n’est-ce pas ?

 

Image principale de © wikiHow.com

A découvrir aussi