L’instabilité émotionnelle ou pourquoi tous les jours ne se ressemblent pas ?

23 juillet 2017

Si notre instabilité émotionnelle est ponctuelle nous ne devons pas nous inquiéter ni craindre le pire, car nous avons tous des jours avec et des jours sans. S’il s’avère que la situation perdure, il est préférable d’aller consulter un-e professionnel-le.

L’instabilité émotionnelle sont ces petites périodes de baisse de moral dont peut souffrir une personne sur une courte durée.

Le plus fréquent, généralement, c’est qu’on ne sache pas ce qui a engendré cette variation, cette tristesse soudaine, cette joie ou ce désintérêt.

Cependant il est important de déterminer avant tout quelque chose d’essentiel : il existe divers types d’instabilité émotionnelle.

Il y a, sans aucun doute, ce trouble limite de la personnalité où les hauts et les bas sont chaotiques, ininterrompus et où apparaît une névrose complète pour laquelle il est nécessaire d’avoir recours à un traitement psychologique adapté.

Dans notre article nous voulons nous concentrer sur l’autre extrême, sur cette instabilité émotionnelle plus ponctuelle et moins intense dont nous avons tous souffert une fois.

Ce n’est pas un problème clinique, mais des périodes pendant lesquelles le soleil se couvre et apparaissent des ombres plus élancées que jamais. Quelque chose a changé dans notre for intérieur sans savoir pourquoi.

Nous allons vous expliquer les possibles causes.

L’instabilité émotionnelle : les causes qui l’engendrent en général

Il y a des personnes qui se caractérisent par leur caractère instable. Il y a des périodes où tout semble bien aller et d’autres pendant lesquelles tous les projets tombent à l’eau car elles ont changé d’avis.
Ce type de profil est en général très conflictuel. Il nous est difficile de leur faire confiance, et ces personnes sont en général très difficiles à aborder. De plus, la cohabitation ressemble à une montagne russe. Ce ne sont que des hauts et des bas.
Maintenant, laissons à part les différents profils de personnalité et les problèmes cliniques, et observons pourquoi nous-mêmes, à certaines périodes, nous pouvons en souffrir.
femme-avec-oiseau

Une mauvaise estime

Nous sommes tou-te-s passé-e-s par des périodes aussi compliquées que délicates. Parfois, une relation de couple convulsée engendre une dépendance émotionnelle.

Il est nécessaire de savoir que la personne qui est très attachée à son conjoint car elle se sent victime, développe au mauvaise estime de soi. De ce fait, il est très fréquent de souffrir d’une grande instabilité émotionnelle dans ces cas-là.

  • Il y aura des jours où nous nous dirons que nous adorons notre conjoint et d’autres, où nous ressentirons de la rage et de la frustration car nous sommes simplement malheureux-ses.

La dépression cachée

Comme nous l’expliquent les spécialistes, de nos jours nombreuses sont les personnes, surtout des hommes, traversant une dépression sans en avoir pu être diagnostiqué.

Il leur est plus difficile de s’ouvrir et de demander de l’aide, et souffrent ainsi en silence leur enfer et leurs problèmes.

La dépression cachée se manifeste au travers des symptômes suivants :

  • Instabilité émotionnelle
  • Mauvaise humeur
  • Apathie
  • Fatigue
  • Pensées négatives et fatalistes

Le stress du quotidien

Celle-ci est sans doute la cause la plus fréquente de l’instabilité émotionnelle. La pression externe et la manière dont nous gérons ces situations de stress influent certainement sur notre état d’esprit.

Il y aura des jours où nous supporterons tout. Mais il y aura des moments où tout nous dépassera.

sirene-souffrant-de-la-douleur-de-la-depression

Les changements hormonaux

Le syndrome prémenstruel a tendance à provoquer quelques changements émotionnels. Cependant, il faut être clair-e-s sur le fait que ces variations d’état d’esprit affectent seulement d’une manière plus intense environ 10% des femmes.

Héritage génétique

Au jour d’aujourd’hui nous disposons de plus d’informations concernant notre chimie cérébrale. Nous savons que la génétique pèse un poids important dans l’apparition de ce problème.

  • On a trouvé des altérations au niveau de certains neurotransmetteurs, comme la sérotonine, impliquée dans la régulation des états d’esprits et des émotions.
  • Dans certains cas, et toujours quand notre instabilité émotionnelle est très intense et affecte notre qualité de vie, il est nécessaire de recevoir un traitement adapté.
la-depression-maquee-quand-le-corps-en-parle

Comment affronter l’instabilité émotionnelle

Avant toute chose comprenez que nous avons tous des bons et des mauvais jours. Il est même normal d’avoir au cours de la journée quelques petites rechutes desquelles on se remet rapidement.

L’être humain n’est pas un robot. Nous sommes des esprits émotionnels qui réagissent de différentes manières aux stimulations indépendamment du moment.

Il y aura des jours où nous serons plus préoccupé-e-s, plus susceptibles, et des instants où nous serons touché-e-s d’une motivation inespérée et serons ainsi capables de tout.

Lisez également De la souffrance naissent les âmes fortes

Notre cerveau essaiera toujours de nous protéger dans ces cas précis, aussi vous n’avez qu’à mettre en pratique ces stratégies :

  • Rafraîchissez-vous l’esprit, bloquez la négativité et exercez votre corps. Sortez vous promener, faire un tour en bicyclette, dessinez des mandalas, marchez le long de la mer ou dans la forêt…
  • Dialoguez avec vous-même. Occupez-vous de vos besoins, comprenez ce qui tourmente votre esprit.
  • Ouvrez-vous à quelqu’un qui puisse vous comprendre, expliquez-lui ce que vous ressentez et partagez avec cette personne un moment de détente. Ceci vous sera très cathartique.

 

A découvrir aussi