Les maladies qui peuvent se cacher derrière l’indigestion

· 9 décembre 2015
Puisqu'elles peuvent être les déclencheurs de maladies graves, les indigestions ne doivent pas être prises à la légère. Il est très important de consulter un spécialiste afin de faire un diagnostic et de ne pas sous-estimer les complications.

L’indigestion ou le mal être de l’estomac est un trouble qui survient quand on mange en excès et trop rapidement, ou lorsque l’on ingère des aliments auxquels nous sommes intolérants.

Elle se manifeste à travers un mal être au niveau de la partie supérieure de l’abdomen, caractérisé par une sensation de douleur, de brûlure et de lourdeur.

Dans la plupart des cas, l’indigestion apparaît momentanément et il se soulage avec l’adoption d’un régime alimentaire sain.

Cependant, certaines personnes en souffrent de manière chronique, et ont des symptômes intenses et fréquents.

Dans ce cas, il est très important d’allumer le signal d’alarme et de consulter un médecin le plus tôt possible pour déterminer l’origine de ce trouble.

Parfois, derrière ces indigestions récurrentes, se cache une maladie qui peut être en lien avec l’estomac.

C’est pour cela qu’il est très important de prêter attention aux symptômes récurrents de l’indigestion et de savoir quel type de maladies peut déclencher ce mal être.

Les ulcères

Il s’agit en effet d’une plaie qui se forme sur la muqueuse qui recouvre une partie de l’intestin et, dans de moindres cas, sur l’estomac.

Il existe plusieurs déclencheurs de ce trouble et parmi eux, on trouve :

  • L’abus de médicaments anti-inflammatoires.
  • La consommation excessive d’alcool ou de tabac.
  • L’excès d’acide gastrique.
  • Une infection provoquée par le germe Helicobacter pylori.

Quand l’uclère est petit, il passe généralement inaperçu. Cependant, il nécessite un traitement car il peut progresser jusqu’à provoquer de sérieux saignements.

Nous vous recommandons de lire :

Le traitement naturel contre les ulcères gastriques

La gastrite

homme souffrant de l'indigestion

C’est une affection gastro-intestinale associée aux indigestions fréquentes.

Elle se produit quand le revêtement de l’estomac s’irrite et s’enflamme, et peut ainsi se manifester de manière aiguë ou chronique.

Les symptômes de gastrite peuvent inclure :

  • La douleur abdominale
  • L’inflammation
  • Les nausées ou les vomissements
  • L’acidité

Ses possibles causes incluent, entre autres :

  • Manger des aliments très froids, chauds ou piquants.
  • Suivre aussi un régime alimentaire riche en graisse.
  • Souffrir d’allergies alimentaires.
  • Consommer des médicaments à l’excès.
  • Souffrir de stress extrême.
  • Consommer enfin des boissons alcoolisées.

Le cancer gastrique

cancer gastrique

Même si une indigestion commune n’indique pas la présence de cette maladie, dans certains cas, des symptômes typiques peuvent être le premier signe d’alerte.

En effet, la tumeur débute toujours par un développement dans la muqueuse de l‘intestin. Au fur et à mesure qu’elle avance, elle provoque d’autres symptômes commes des vomissements de sang, des pertes de poids inexpliquées, et également de la fatigue.

La Société Européene d’Oncologie Médicale affirme que les hommes ont plus tendance à développer cette maladie que les femmes. Le risque est également plus élevé à partir de 60 ans.

Parmi ses possibles causes, on trouve :

  • Les mutations génétiques
  • L’infection par la bactérie Helicobacter pylori
  • L’obésité
  • Le fait de fumer
  • La consommation excessive de sel

L’hypothyroïdie

C’est une affection de la glande thyroïde qui affecte plutôt les femmes, surtout à partir de 50 ans.

Elle est ainsi caractérisée par la diminution de l’hormone de la thyroïde, qui est essentielle pour la fonction du métabolisme, la circulation sanguine ou le système digestif, entre autres.

Par conséquent, beaucoup de personnes qui ont des problèmes de digestion, finissent par découvrir qu’elles souffrent d’une altération de la thyroïde.

Les symptômes de l’estomac ont tendance à être accompagnés d’une augmentation soudaine de poids, de fatigue, d’anxiété et également dans les cas extrêmes, de perte de mémoire et d’insuffisance cardiaque.

La maladie de Parkinson

maladie de parkinson

Ce trouble dégénératif compromet le système nerveux et altère certains réflexes cérébraux.

Quand la maladie affecte de nombreux nerfs périphériques, le tube digestif ne reçoit plus d’ordres ou les reçoit de manière inadaptée.

Le diabète

L’augmentation de sucre dans le sang est en lien avec plusieurs troubles gastro-intestinaux.

En effet, cela augmente le travail des substances gastriques qui peuvent altérer les mouvements du tube digestif, en empêchant que leur contenu accède normalement aux intestins.

C’est pourquoi, 50% des personnes diagnostiquées diabétiques ont des problèmes récurrents de digestion.

Voir aussi :

Des jus pour réduire le diabète de type 2 en une semaine

L’inflammation de la vésicule biliaire

La colecistite ou l’inflammation de la vésicule biliaire se caractérise par une intense douleur abdominale. Elle peut également irradier le dos, particulièrement sous l’omoplate droite.

Cette affection se produit lorsque la bile est coincée dans la vésicule biliaire. Cela se produit presque toujours à cause du blocage d’un calcul biliaire. Celui-ci en effet empêche son mouvement à l’intérieur et en dehors de la vésicule.

Lorsque le conduit est bloqué à cause de l’accumulation, cela génère une irritation et une pression sur la vésicule. C’est à ce moment que se déclenche l’inflammation et l’infection.

Si la douleur abdominale et les autres symptômes de l’indigestion sont très intenses, il est très important de consulter immédiatement un spécialiste. En effet, si on l’ignore, cette affection peut devenir chronique et plus grave.

  • Evans, A., Strezov, V., & Evans, T. J. (2014). Anaerobic digestion. In Biomass Processing Technologies. https://doi.org/10.1201/b17093
  • Cummings, J. H., Macfarlane, G. T., & Englyst, H. N. (2001). Prebiotic digestion and fermentation. In American Journal of Clinical Nutrition. https://doi.org/11157351
  • GOLUEKE, C. G., OSWALD, W. J., & GOTAAS, H. B. (1957). Anaerobic digestion of Algae. Applied Microbiology.