Un remède maison au chou pour lutter contre l'acidité

L'hyper-acidité gastrique est un problème de santé très gênant et très douloureux pour les personnes qui en souffrent. De plus, il faut savoir que pour lutter contre ce fléau, une alimentation équilibrée doit généralement être accompagnée d'un éventuel traitement.
Un remède maison au chou pour lutter contre l'acidité

Dernière mise à jour : 27 février, 2019

La mauvaise alimentation, le sédentarisme, le stress et les mauvaises habitudes comme l’alcool ou le tabac, sont autant de facteurs qui peuvent générer de l’acidité. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment éviter l’acidité avec une recette toute simple de chou, qui peut servir d’accompagnement à vos plats.

Pourquoi souffrons-nous d’acidité ?

L’estomac est un organe naturellement acide à cause de l’acide chlorhydrique qu’il contient et qui nous aide à bien digérer les aliments. Cependant, à cause de différents facteurs, cet acide peut parfois être excessif et affecter négativement l’appareil digestif.

Dans certains cas, on peut également souffrir d’une hernie de hiatus, qui provoque des remontées d’acides dans l’œsophage et l’enflamment.

quels aliment provoquent l' acidité

Quels sont les facteurs qui augmentent l’acidité ?

  • La mauvaise alimentation ou la mauvaise assimilation des aliments.
  • L’abus d’aliments acidifiants : sucre blanc, farines raffinées, aliments frits, viande rouge, charcuterie, lait, boissons sucrées, sodas, alcool.
  • Manger trop vite, en trop grandes quantités ou sans prendre le temps de bien mâcher.
  • Une fragilisation du système digestif et le manque d’enzymes digestives.
  • L’abus de médicaments anti-acides ou acidifiants.
  • Les habitudes toxiques comme le tabac et l’alcool.
  • Le stress et les émotions négatives.
  • Le sédentarisme.
  • La vie en ville ou dans des environnements pollués.

Les aliments alcalinisants

En plus de certains remèdes naturels pour lutter contre l’acidité qui sont beaucoup plus sains que les anti-acides conventionnels, il est également important d’augmenter sa consommation d’aliments alcalinisants.

Si vous en consommez tous les jours, vous équilibrerez le pH de votre estomac en douceur et progressivement, sans l’altérer brusquement et tout en permettant de conserver l’acidité nécessaire à la digestion.

Parmi ces aliments, nous pouvons par exemple citer :

  • L’avocat
  • Le concombre
  • Les amandes
  • Les asperges
  • Le millet
  • Le brocoli

Cependant, l’un des plus bienfaisants de ces aliments est le chou, qui nous permet de réaliser une recette très alcalinisante.

Pourquoi le chou ?

Le chou est un légume très bon marché et très vertueux pour la santé. Dans certains pays, on l’utilise très peu alors que dans d’autres, on le consomme énormément en l’intégrant à de nombreuses recettes différentes.

Le chou est un excellent anti-acide, car il régule la fonction de l’estomac, du foie et des intestins tout en neutralisant l’acidité, Ainsi il prévient et traite les ulcères gastriques, grâce à la protection qui s’exerce sur la muqueuse gastro-intestinale.

De plus, si nous consommons du chou, nous contribuons à purifier notre organisme, à améliorer nos défenses immunitaires et à soulager les douleurs dues aux rhumatismes.

le chou contre l acidité

De quoi avez-vous besoin ?

Pour élaborer les deux rations quotidiennes de cette recette médicinale, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 300 ou 400 grammes de chou blanc
  • 2 cuillerées à soupe (50 grammes) d’huile d’olive vierge extra
  • Le jus d’un demi citron
  • Une pincée de poivre noir moulu, selon votre goût
  • Une pincée de cumin, selon votre goût
  • Une demi cuillerée (5 grammes) de sel marin ou de sel de l’Himalaya

 

Comment préparer cette recette?

Cette recette doit être préparée le matin, afin de pouvoir la laisser reposer quelques heures avant de la consommer.

  • Coupez le chou en lamelles très fines ou hachez-le avec un robot mixeur. Mais attention à ce qu’il ne soit pas liquide.
  • Mettez-le dans un récipient en verre.
  • Ajoutez l’huile d’olive, le jus de citron, le sel et les épices.
  • Couvrez le récipient et laissez macérer, au moins pendant deux heures, à température ambiante.

Comment la consommer ?

  • Répartissez la quantité préparée en deux rations. Vous dégusterez chacune d’entre elles comme accompagnement au déjeuner et au dîner. 
  • Il est important bien mâcher ce plat, car sinon il peut provoquer des flatulences. C’est justement pour cette raison que l’on y ajoute du cumin.
  • Cette recette médicinale accompagne tous vos menus habituels mais ne doit pas remplacer les rations d’hydrates de carbone, de protéines et de graisses dont vous avez besoin.
  • Si l’un des plats est une salade, vous pouvez y ajouter le chou, pour en faire un plat unique.
  • Beaucoup de gens n’aiment pas le chou cuit, mais son goût cru est totalement différent et plaît à beaucoup de monde.
  • En quelques jours, vous constaterez des résultats. Vous ne souffrirez plus d’acidité, dès lors que vous suivez les règles d’alimentation adaptée et que vous arrêtez totalement la consommation d’aliments qui la provoquent.

Cela pourrait vous intéresser ...

Comment consommer du bicarbonate pour combattre l’acidité
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment consommer du bicarbonate pour combattre l’acidité

Saviez-vous que le bicarbonate de soude combattait l'acidité ? Depuis l'Antiquité, ce produit est utilisé en tant qu'allié pour traiter




  • Falk GW, Katzka DA. Diseases of the esophagus. In: Goldman L, Schafer AI, eds. Goldman-Cecil Medicine. 25th ed. Philadelphia, PA: Elsevier Saunders; 2016:chap 138.
  • Katz PO, Gerson LB, Vela MF. Guidelines for the diagnosis and management of gastroesophageal reflux disease. Am J Gastroenterol. 2013;108(3):308-328. PMID: 23419381 www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23419381.
  • Richter JE, Friedenbert FK. Gastroesophageal reflux disease. In: Feldman M, Friedman LS, Brandt LJ, eds. Sleisenger and Fordtran’s Gastrointestinal and Liver Disease. 10th ed. Philadelphia, PA: Elsevier Saunders; 2016:chap 44.
  • Fulgoni, V. L., Dreher, M., & Davenport, A. J. (2013). Avocado consumption is associated with better diet quality and nutrient intake, and lower metabolic syndrome risk in US adults: results from the National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) 2001–2008. Nutrition journal, 12(1), 1. https://nutritionj.biomedcentral.com/articles/10.1186/1475-2891-12-1
  • Kumar, D., Kumar, S., Singh, J., Vashistha, B. D., & Singh, N. (2010). Free radical scavenging and analgesic activities of Cucumis sativus L. fruit extract. Journal of Young Pharmacists, 2(4), 365-368. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0975148310240062
  • Liu, Y., Hwang, H. J., Ryu, H., Lee, Y. S., Kim, H. S., & Park, H. (2017). The effects of daily intake timing of almond on the body composition and blood lipid profile of healthy adults. Nutrition research and practice, 11(6), 479-486. https://synapse.koreamed.org/DOIx.php?id=10.4162/nrp.2017.11.6.479
  • Canicoba, M., & Nastasi, V. (2016). La dieta reducida en FODMAP: ventajas y controversias. Nutrición clínica en medicina, 10(1), 20-39. http://www.aulamedica.es/nutricionclinicamedicina/pdf/5035.pdf
  • Jarrillo, G. C., Marín, M. L. R., Gutiérrez, A. D. R., & Ortiz, F. A. G. (2016). Evaluación de las propiedades fisicoquímicas de almidones de diferentes cereales Evaluation of physicochemical properties of starches of different cereals. https://repository.uaeh.edu.mx/revistas/index.php/icbi/article/download/573/3456?inline=1
  • Vasanthi, H. R., Mukherjee, S., & Das, D. K. (2009). Potential health benefits of broccoli-a chemico-biological overview. Mini reviews in medicinal chemistry, 9(6), 749-759. https://www.ingentaconnect.com/content/ben/mrmc/2009/00000009/00000006/art00011
  • Borowski, J., Szajdek, A., Borowska, E. J., Ciska, E., & Zieliński, H. (2008). Content of selected bioactive components and antioxidant properties of broccoli (Brassica oleracea L.). European Food Research and Technology, 226(3), 459-465. https://link.springer.com/article/10.1007/s00217-006-0557-9