Ozonothérapie : tout ce que vous devez savoir avant d'y avoir recours

Le recours à l'ozonothérapie contre les maladies est une question controversée. Alors que beaucoup lui attribuent des avantages, d'autres notent des risques potentiels.
Ozonothérapie : tout ce que vous devez savoir avant d'y avoir recours

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

L’ozonothérapie, également appelée « thérapie à l’ozone », est une pratique de médecine alternative qui implique l’administration de gaz d’ozone pour le traitement de diverses maladies. Ce gaz incolore est composé de trois atomes d’oxygène (O3) et est considéré comme l’oxydant naturel le plus puissant.

Sous sa forme naturelle, il est présent dans la haute atmosphère pour protéger la Terre contre le rayonnement ultraviolet (UV). Cependant, il existe également une présentation médicale composée de 1 à 5 % d’ozone et de 95 à 99 % d’oxygène.

Cette dernière est utilisée pour stimuler le système immunitaire et combattre certaines affections. Cependant, les preuves sont encore limitées et son utilisation n’a pas encore été approuvée. Que faut-il savoir à ce sujet ?

Qu’est-ce que l’ozonothérapie ?

Certains se demandent comment un gaz qui se trouve dans l’atmosphère terrestre peut être utilisé à des fins médicinales. Eh bien, la thérapie à l’ozone a recours à un gaz d’ozone qui est produit à partir de sources d’oxygène de qualité médicale.

Ce gaz agit en modulant le système immunitaire et en contrôlant l’inflammation. Comme indiqué dans une recherche publiée sur Journal of Natural Science, Biology and Medicine, il peut être utile dans le traitement des maladies suivantes :

  • Arthrite
  • Maladies virales, telles que le VIH
  • Pathologies cardiaques
  • Dégénérescence maculaire
  • Infections buccales
  • Cancer

Malgré cela, il existe une controverse quant à son utilisation en tant qu’agent thérapeutique, car des effets nocifs ont été observés. En 2019, la Food and Drug Administration (FDA) a signalé que l’ozone est toxique et que ses applications médicales ne sont pas prouvées. Par conséquent, il ne peut pas être utilisé par des professionnels de la santé.

Planète Terre.
La couche d’ozone est tristement célèbre pour les dommages qu’elle a subis au cours des dernières décennies à cause de la pollution de l’environnement. Mais l’ozone médical est légèrement différent.

Comment fonctionne l’ozonothérapie et quels sont ses bienfaits ?

Comme le détaille une étude publiée sur Saudi Journal of Biological Sciences, l’ozonothérapie est utilisée comme méthode de désinfection des fournitures médicales depuis plus de 100 ans. Ellle est aussi utilisée pour désinfecter les plaies cutanées, stimuler le système immunitaire et contrôler les processus inflammatoires dans le corps. Elle est même associée à la modulation du stress oxydatif et à la prévention des maladies chroniques.

Une recherche publiée sur Medical Gas Research explique que lorsque l’ozone entre en contact avec les fluides corporels, se produisent des réactions  qui conduisent à la formation de plus de protéines et de globules rouges. Par conséquent, le transport d’oxygène augmente également, et des réactions physiologiques se produisent, lesquelles améliorent l’état de santé.

Par ailleurs, une étude publiée sur The Saudi Journal for Dental Research a révélé que l’ozonothérapie aide à inactiver l’action de divers types de bactéries, champignons, virus et levures, ce qui explique son potentiel contre les infections.



Les applications spécifiques possibles

Pour l’instant, l’ozonothérapie n’est pas un traitement de première intention pour la gestion de la maladie. Cependant, il a été déterminé qu’elle peut avoir des effets positifs dans certains contextes.

1. Les maladies respiratoires

En raison de sa capacité à augmenter l’oxygène dans le sang, l’ozonothérapie est utilisée pour améliorer les symptômes des troubles respiratoires. À cet égard, une étude publiée sur American Journal of Clinical and Experimental Medicine a déterminé que l’injection d’ozone mélangée à du sang contribue à améliorer la qualité de vie des patients atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

Cependant, il a également été observé que respirer de l’ozone peut altérer la santé pulmonaire, en particulier chez les patients atteints de maladies préexistantes. Ainsi, avant d’utiliser l’ozonothérapie pour ce type d’objectif, des recherches supplémentaires sont nécessaires.

2. Le pied diabétique

On pense que l’application de la thérapie à l’ozone peut contribuer à la prévention des complications du diabète, telles que le pied diabétique. Dans une recherche partagée sur Journal of Cellular Physiology, l’administration d’ozone gazeux comme thérapie a aidé à fermer l’ulcère du pied diabétique et à réduire le risque d’infection.

3. Les infections

Les preuves suggèrent que l’ozone a un potentiel en tant qu’agent antifongique, antibactérien et antiviral. Ainsi, il pourrait être utile dans le traitement des infections buccales, cutanées et respiratoires, par exemple. Dans tous les cas, d’autres études sont nécessaires pour corroborer cet effet et son innocuité.

4. Le système immunitaire

L’un des effets les plus importants de la thérapie à l’ozone concerne son activité immunomodulatrice. Pour être plus précis, il a été observé qu’elle peut améliorer la réponse du système immunitaire aux infections et aux maladies chroniques.

Une étude partagée en 2018 a montré qu’un mélange d’ozone et de sang administré à des patients atteints du VIH pouvait abaisser la charge virale sur une période de 2 ans. Malgré cela, les chercheurs soulignent la nécessité d’autres essais cliniques.

Les autres avantages possibles de l’ozonothérapie

  • Une étude publiée par Medical Gas Research a déterminé que la thérapie à l’ozone est bénéfique pour les patients souffrant d’arthrose du genou. Plus précisément, elle semble améliorer l’amplitude des mouvements.
  • En raison de sa capacité à stimuler l’oxygénation du sang et à réduire l’inflammation, elle aide à la gestion de l’arthrite et de la hernie discale.
  • Elle pourrait réduire le risque de maladie vasculaire périphérique et des troubles circulatoires.


Les effets secondaires possibles de l’ozonothérapie

L’utilisation de la thérapie à l’ozone est controversée en raison de rapports sur ses effets néfastes. Son utilisation n’est pas approuvée dans certains pays, comme les États-Unis. La FDA a signalé que l’ozone est un gaz toxique dont les avantages n’ont pas été prouvés, tant en tant que médicament préventif qu’en tant que médicament de soutien.

Bien que certaines études parlent de ses bienfaits possibles, il est nécessaire de se renseigner sur son innocuité en tant qu’agent thérapeutique chez l’homme. L’ozone est associé aux effets secondaires suivants :

  • Embolie gazeuse
  • Infections transmises par le sang
  • Perte bilatérale du champ visuel
  • Gonflement des vaisseaux sanguins
  • Risque accru d’accident vasculaire cérébral et de problèmes cardiaques
  • Brûlures, toux, maux de tête et nausées (en cas d’inhalation)
Effet indésirable oculaire de la thérapie à l'ozone.
Les effets secondaires oculaires de l’ozonothérapie pourraient être graves, avec un risque de cécité temporaire.

Les procédures associées

L’ozone peut être utilisé de diverses manières. Il peut s’agir d’eau ozonée, d’un sauna à l’ozone ou d’un soufflement de gaz dans le corps. Il est également administré en infiltration intra-articulaire, en traitement topique et en auto-hémothérapie.

Dans ce dernier, l’ozone est mélangé à une petite quantité de sang extrait qui sera de nouveau injecté. Il n’y a aucune preuve de l’innocuité de cette intervention.

Que retenir de l’ozonothérapie ?

Bien que les avantages de l’ozonothérapie soient considérés comme prometteurs, les preuves de son innocuité et de son efficacité sont insuffisantes. D’ailleurs, des entités comme la Food and Drug Administration (FDA) mettent en garde contre ses risques potentiels, notamment lorsqu’elle n’est pas correctement appliquée.

Avant de l’envisager comme une option de traitement, il est préférable de consulter votre médecin. Cela est important en cas de maladie, car une intervention inappropriée peut entraîner de graves complications. Gardez cela à l’esprit !

Cela pourrait vous intéresser ...
Ventousothérapie : qu’est-ce que c’est et quels sont ses bienfaits ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Ventousothérapie : qu’est-ce que c’est et quels sont ses bienfaits ?

La ventousothérapie se distingue parmi les traitements corporels les moins invasifs : elle donne de bons résultats et les effets secondaires sont m...



  • Elvis AM, Ekta JS. Ozone therapy: A clinical review. J Nat Sci Biol Med. 2011;2(1):66-70. doi:10.4103/0976-9668.82319
  • Manoto, S. L., Maepa, M. J., & Motaung, S. K. (2018). Medical ozone therapy as a potential treatment modality for regeneration of damaged articular cartilage in osteoarthritis. In Saudi Journal of Biological Sciences (Vol. 25, Issue 4, pp. 672–679). Elsevier BV. https://doi.org/10.1016/j.sjbs.2016.02.002
  • Seyam O, Smith NL, Reid I, Gandhi J, Jiang W, Khan SA. Clinical utility of ozone therapy for musculoskeletal disorders. Med Gas Res. 2018;8(3):103-110. Published 2018 Sep 25. doi:10.4103/2045-9912.241075
  • Tiwari, S., Avinash, A., Katiyar, S., Aarthi Iyer, A., & Jain, S. (2017). Dental applications of ozone therapy: A review of literature. In The Saudi Journal for Dental Research (Vol. 8, Issues 1–2, pp. 105–111). Elsevier BV. https://doi.org/10.1016/j.sjdr.2016.06.005
  • Smith NL, Wilson AL, Gandhi J, Vatsia S, Khan SA. Ozone therapy: an overview of pharmacodynamics, current research, and clinical utility. Med Gas Res. 2017;7(3):212-219. Published 2017 Oct 17. doi:10.4103/2045-9912.215752
  • Seyam O, Smith NL, Reid I, Gandhi J, Jiang W, Khan SA. Clinical utility of ozone therapy for musculoskeletal disorders. Med Gas Res. 2018;8(3):103-110. Published 2018 Sep 25. doi:10.4103/2045-9912.241075