Qu'est-ce que la thérapie myofonctionnelle ?

La thérapie myofonctionnelle est une méthode efficace pour corriger les problèmes liés aux muscles du visage et de la zone de parole. Ces problèmes engendrent plusieurs conséquences et empêchent la réalisation de fonctions de base.
Qu'est-ce que la thérapie myofonctionnelle ?

Dernière mise à jour : 13 novembre, 2021

La thérapie myofonctionnelle est un traitement médical qui vise à corriger les déséquilibres des muscles oro-faciaux. Ce traitement comprend un ensemble de procédures et de techniques qui se traduisent par la réhabilitation des fonctions et l’amélioration de l’aspect esthétique d’un patient.

Le système orofacial comprend toutes les structures qui rendent possibles la respiration, la succion, la déglutition, la parole et la phonation. Les muscles masticateurs, les muscles de l’expression faciale, la langue, le palais mou, le pharynx et le cou font partie de ce système.

La thérapie myofonctionnelle cible les muscles orofaciaux. Cependant, elle affecte également la fonction d’autres structures, telles que le larynx et les mâchoires.

Qu’est-ce que la thérapie myofonctionnelle ?

La thérapie myofonctionnelle correspond à un ensemble de procédures et de techniques visant à corriger les déséquilibres des muscles orofaciaux. Son objectif est de créer des modèles adaptés à l’articulation du mot, de réduire les habitudes néfastes et d’améliorer l’aspect esthétique d’une personne.

Cette thérapie est également appliquée à titre préventif, lorsqu’une personne a des habitudes inappropriées. Cependant, elle est plus courante comme méthode de rééducation.

Plusieurs altérations peuvent provoquer des déséquilibres dans les muscles orofaciaux. Parmi les plus fréquentes, figurent les malformations faciales ou crâniennes, les anomalies de la structure des dents ou de la mâchoire, les blessures et traumatismes, les maladies dégénératives et les accidents vasculaires cérébraux.

Exercices de thérapie myofonctionnelle.
Les altérations des muscles orofaciaux entraînent des problèmes fonctionnels au niveau du visage et de la digestion, ainsi que des troubles de la parole.

Comment fonctionne la thérapie myofonctionnelle ?

La thérapie myofonctionnelle concentre son travail dans trois zones : orale, buccale et phonatoire. Comme nous l’avons déjà noté, ces zones sont liées à des fonctions de base, telles que la parole, la respiration et la déglutition, et à des actions aussi essentielles que cracher, pleurer, vomir ou encore bâiller.

La thérapie myofonctionnelle corrige soit les malformations, soit les habitudes néfastes. Les différentes étapes de la thérapie sont les suivantes :

  • Exploration et évaluation. Le professionnel évalue en détail la zone orofaciale pour identifier la présence d’une anomalie.
  • Diagnostic. Il s’agit d’établir précisément quelles sont les anomalies présentes et quelles affectations spécifiques elles provoquent. La description doit être très détaillée.
  • Correction. Un plan de rééducation doit être élaboré avec des objectifs et des exercices spécifiques. Ce plan prend en compte l’âge, la pathologie, le niveau cognitif et l’état général du patient.
  • Évaluation des progrès. Cette évaluation sert à apporter des modifications si les résultats attendus ne sont pas obtenus.


Les caractéristiques de la thérapie myofonctionnelle

La thérapie myofonctionnelle doit être dirigée par un orthophoniste. Il s’agit d’un professionnel spécialisé dans les troubles de la communication. Habituellement, le patient est référé à un oto-rhino-laryngologiste, un orthodontiste, un pédiatre ou un orthophoniste.

Cependant, la thérapie est multidisciplinaire. Sous la coordination de l’orthophoniste, un orthodontiste et un kinésithérapeute interviennent également. Et ce, car il y a généralement plusieurs structures et fonctions impliquées dans chaque cas.

Évidemment, les professionnels doivent travailler de manière coordonnée et cohérente. Ensemble, ils doivent résoudre les problèmes d’élocution, de mastication, de déglutition et de respiration. La thérapie peut être active (avec la collaboration du patient) ou passive (sans la collaboration du patient). Voici les techniques utilisées :

  • Massages et manipulation directe de la zone. L’objectif est d’obtenir une plus grande sensibilité et mobilité. Ainsi que de favoriser la rééducation contre les mauvaises habitudes.
  • Utilisation de textures et de températures. Il est question de travailler l’hyposensibilité ou sensibilité inférieure de la zone, ainsi que de l’hypersensibilité ou sensibilité supérieure de la zone.


Quand est-elle utile ?

L’objectif central de la thérapie myofonctionnelle est que le patient acquière un plus grand contrôle sur les différentes zones, telles que la langue, les lèvres et le palais. Elle a également pour but de faire disparaître les tensions excessives de la mâchoire ou du cou, rééduquer les mouvements et corriger les habitudes.

Cette thérapie est applicable à toute anomalie affectant les muscles orofaciaux, qu’elle soit d’origine génétique, neurologique, dégénérative ou temporaire. Elle est presque toujours utilisée pour traiter les problèmes suivants :

  • Hypotonie ou hypertonie
  • Problèmes d’aspiration chez les nouveau-nés
  • Troubles de la parole causés par des troubles des muscles orofaciaux
  • Difficultés à mâcher
  • Problèmes de déglutition
  • Respiration buccale
  • Hypo ou hypernasalisaté
  • Problèmes d’articulation temporo-mandibulaire.

Ces anomalies sont courantes dans certaines pathologies, telles que le syndrome de Down, la paralysie cérébrale, la paralysie faciale et les maladies neurologiques. Elles sont aussi courantes après certaines interventions chirurgicales dans la région ou pour des végétations ou des amygdales.

Exercices de thérapie myofonctionnelle.
Les professionnels peuvent proposer des exercices que les patients peuvent faire à la maison.

Les bienfaits fonctionnels et esthétiques

La thérapie myofonctionnelle est l’une des méthodes les plus utilisées par les orthophonistes. Elle est efficace pour restaurer des habitudes orales correctes.

Il est fréquent que les problèmes au niveau des fonctions mentionnées affectent l’apparence du visage. Rigidité excessive de la mâchoire, défaut de fermeture de la bouche et malformations altèrent l’aspect esthétique. La thérapie myofonctionnelle offre également des avantages à cet égard.

Cela pourrait vous intéresser ...
Visage asymétrique : quelles en sont les causes et quelles sont les options pour le traiter ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Visage asymétrique : quelles en sont les causes et quelles sont les options pour le traiter ?

En quoi consiste un visage asymétrique ? Apprenez à le reconnaître et découvrez les traitements disponibles tout de suite.



  • Vivar Vergara, P., Riveros Figueroa, F., Sepúlveda Hidalgo, G., Pérez Flores, M. A., & Fierro Monti, C. (2019). Tratamiento temprano de alteraciones orofaciales con fisioterapia y placa palatina en niños con síndrome de Down. Odontoestomatología, 21(34), 46-55.
  • Del Campo, A. F., Govea, Y. C., Burak, M. Y., & Jiménez, J. C. (2000). Distracción osteogénica de la mandíbula. Principios e indicaciones. Rev Hosp Gral Dr. M Gea González, 3(1), 7-12.
  • Barquero-Arce, M. (2012). Rehabilitación orofacial, tratamiento precoz y preventivo: terapia miofuncional. Revista Científica Odontológica, 8(2).
  • Palacios Lenis, Jennifer, Diana Marcela Baeza Sanchéz, and Lisdany Narvaéz Alquedan. “Terapia miofuncional orofacial: Marco histórico.” Editorial Universidad Santiago de Cali, 2020.
  • Jaimes-rojas, Maryory-Yulixa, et al. “Efectividad de la terapia miofuncional en la parálisis facial de tipo periférica y central en la población infantil y adulta.” REVISTA CIENTÍFICA SIGNOS FÓNICOS 6.2 (2020): 24-42.