Des remèdes naturels pour le traitement et la prévention de la dermite

· 11 septembre 2015
Le gel d'aloe vera a des propriétés anti-inflammatoires, hydratantes, bactéricides et régénératrices, qui peuvent nous permettre de soulager et de calmer la dermite. Pour cela, il faut en appliquer régulièrement sur la zone touchée.

La dermite est une inflammation de la peau, qui peut causer des ampoules, des rougeurs et des démangeaisons. Dans cet article, nous allons vous présenter différents types de dermite, et vous révéler les meilleurs traitements naturels pour traiter et prévenir cette pathologie.

Les différents types de dermite

Si certains de leurs symptômes sont similaires, il existe bien 5 types de dermite différents, qui peuvent apparaître à tout moment.

1. La dermite de contact

Elle n’est pas infectieuse et apparaît lors d’un contact de la peau avec une substance irritante. Elle affecte plus régulièrement les adultes. Généralement, la zone de contact n’est pas la seule irritée, car ce type de dermite peut se propager aux zones alentours.

Elle se produit souvent sur les mains, les pieds ou bien à l’aine. Les symptômes les plus fréquents sont des douleurs, des démangeaisons et des rougeurs.

2. La dermite atopique

La dermite atopique peut être causée par des facteurs internes comme externes. Elle apparaît derrière les genoux, au niveau des épaules, ou bien sur le visage. Elle est très fréquente chez les enfants. Dans ce cas, elle est connue sous le nom d’eczéma infantile et provoque des démangeaisons et une inflammation.

3. La dermite séborrhéique

Ce type de dermite est certainement le plus fréquent. Elle apparaît sur le cuir chevelu et derrière les oreilles mais peut également toucher des zones poilues comme les sourcils, le visage et les aisselles. Elle provoque des squames blanches ou jaunes, très grasses.

Les pellicules ou la séborrhée sont deux de ses manifestations typiques.

N’oubliez pas de lire aussi : Des remèdes efficaces à la dermite séborrhéique

4. La dermite fessière du nourrisson

Ce type d’inflammation affecte les extrémités inférieures. Notamment dans la zone de l’entrejambe, des cuisses, des parties génitales et de l’abdomen. En fait, toutes les zones qui sont en contact avec les couches.

En effet, l’humidité et la chaleur présentes dans ces zones, durant le port d’une couche, permettent aux bactéries de se développer dans un environnement propice.

5. La dermite nummulaire

Elle provoque des tâches circulaires qui démangent énormément, causant des ampoules purulentes, des squames et des croûtes. Elle survient le plus souvent en hiver, chez des personnes âgées de plus de 55 ans, qui ont la peau sèche. 

Les différents types de dermite

Les principaux symptômes communs sont les suivants :

  • Démangeaisons
  • Croûtes
  • Plaques qui apparaissent et disparaissent
  • Texture de la peau similaire à du cuir
  • Ampoules ou boutons
  • Pellicules
  • Rougeurs
  • Irritations
  • Sécheresse

Les causes principales sont les suivantes :

  • Allergies
  • Contact ou l’ingestion d’une substance irritante
  • Plantes, comme la rue par exemple
  • Usage de produits d’entretien, comme les savons ou les désinfectants
  • Métaux, comme l’or et l’argent
  • Piqûres d’insectes
  • Tissus, comme la laine
causes principales de la dermatite

Autres causes de la dermite  :

Une mauvaise alimentation

Le fait d’adopter un régime basé sur une forte consommation de boissons alcoolisées, de graisses d’origine animale, de pâtes, de chocolat et de fast food, peut provoquer une dermite chez certaines personnes.

La température

Le froid ou le chaud peuvent aussi aggraver cette pathologie. Par exemple, la période hivernale peut aggraver le cas des personnes qui ont la peau sèche, tandis que l’été peut provoquer une dermite à cause du contact plus étroit avec certains types de tissus.

La génétique

Le facteur héréditaire peut être à l’origine d’une dermite chez certaines personnes, notamment dans le cas de la dermite séborrhéique.

Les maladies

Le diabète est en relation directe avec l’apparition des dermites atopiques et nummulaires.

Le stress

La nervosité, l’anxiété et le fait d’être constamment sous pression peut entraîner des squames, des pellicules, des rougeurs ou des ampoules.

 recommandations pour éviter la dermite

Quelques recommandations pour éviter la dermite

Au-delà de la différence entre les types de dermites, les conseils que nous allons vous donner pourront vous permettre de garder la pathologie sous contrôle, ou bien d’éviter son apparition :

  • Utilisez du savon blanc. Les parfums ajoutés dans de nombreux produits d’hygiène et cosmétiques peuvent provoquer une irritation.
  • Gardez vos ongles courts et propres. S’il n’est pas bon de se gratter, il est parfois difficile de se retenir. Or, si vos ongles sont sales, cela peut augmenter le risque d’infection.
  • Évitez les changements brusques de température ou les exercices intenses. La transpiration est à éviter si vous souffrez d’inflammation.
  • Hydratez votre peau. Pensez-y notamment en hiver, car on a tendance à négliger davantage notre corps à cette période de l’année.
  • Utilisez des vêtements en coton.  Avant de les porter pour la première fois, lavez-les à la main avec du savon blanc. Puis éliminez toutes les peluches ou toutes les aspérités, pour protéger votre peau.
  • N’utilisez pas de coussins en plumes, de peluches et de couvre-lit en laine.
  • Ne vous exposez pas à des produits irritants. Évitez le contact avec les produits chimiques industriels, le talc, les aérosols, les peintures, les fumées toxiques, les solvants, les vernis, etc. N’utilisez pas non plus de gants pour les manipuler, car ils peuvent aggraver l’eczéma situé entre les doigts.
  • Évitez le stress et les tensions. Ainsi, votre peau retrouvera en peu de temps son aspect d’origine.
  • Ne vous grattez pas. Car le fait de se gratter aggrave le problème. Certaines personnes dorment avec des gants pour ne pas se gratter durant leur sommeil.

Lisez aussi cet article : Votre cuir chevelu démange ? 5 remèdes naturels pour calmer les démangeaisons

Des remèdes naturels contre la dermite

Les plantes sont toujours nos meilleures alliées pour lutter contre les problèmes de santé, qu’ils soient externes ou internes. Choisissez l’une des plantes suivantes en traitement topique contre la dermite.

La mauve

Cette plante contient des mucilages qui permettent d’adoucir la peau et de cicatriser les plaies, ainsi que d’éliminer les pustules et les boutons. Faites une décoction pour profiter de ses bienfaits.

Ingrédients

  • 40 g de feuilles de mauve séchées
  • 1 litre d’eau

Préparation

  • Faites bouillir les deux ingrédients, laissez refroidir, puis filtrez. Imbibez un coton et appliquez-le sur les zones touchées après vous être lavé, mais ne rincez pas.

L’aloe vera

Évidemment, on retrouve l’aloe vera pour le traitement de la dermite. Cette plante dispose de propriétés anti-inflammatoires, hydratantes, bactéricides et régénératrices.

  • Coupez-en une tige, ouvrez-la en deux puis appliquez le gel qui s’y trouve sur la zone touchée par la dermite.

Le calendula

Cette plante est absolument fabuleuse. Car c’est un antibiotique et un anti-inflammatoire puissant. Elle est donc parfaite pour lutter contre la dermite de contact. Vous pouvez la préparer sous la forme d’une infusion.

Ingrédients

  • 1 cuillerée de fleurs de calendula
  • 1 tasse d’eau bouillante (250 ml)

Préparation

  • Laissez reposer l’infusion quelques minutes, puis filtrez.
  • Attendez que l’infusion arrive à température ambiante,
  • Ensuite, appliquez sur la zone touchée à l’aide d’un coton, ou d’un coton-tige.
  • Page, S. S., Weston, S., & Loh, R. (2016). Atopic dermatitis in children. Australian Family Physician. https://doi.org/10.1016/j.jaip.2014.01.016
  • Enos, C., Patel, T., Patel, S., & França, K. (2016). Seborrheic dermatitis. In Stress and Skin Disorders: Basic and Clinical Aspects. https://doi.org/10.1007/978-3-319-46352-0_17
  • Weidinger, S., & Irvine, A. D. (2011). Genetics of Atopic Dermatitis. In Harper’s Textbook of Pediatric Dermatology: Third Edition. https://doi.org/10.1002/9781444345384.ch23
  • de Lancy Horne, D. J., & Coombes, E. A. (2014). Eczema. In Cambridge Handbook of Psychology, Health and Medicine, Second Edition. https://doi.org/10.1017/CBO9780511543579.167