Pourquoi ressentez-vous des fourmis dans les bras et les jambes?

29 mai 2015

Lorsque vos bras, vos mains, vos jambes et vos pieds sont « endormis », vous ressentez une sensation extrêmement désagréable, et vous ne savez pas quoi faire pour les « réveiller ».

Dans la suite de cet article, vous vous expliquerons pourquoi vous ressentez des fourmis dans certains de vos membres.

La nature et les causes de l’engourdissement et des fourmillements

Ces deux sensations sont anormales, et peuvent se produire dans de nombreuses zones de votre corps.

Cependant, elles sont généralement plus fréquentes dans les jambes, les bras, les mains, les doigts et les orteils. Parmi les causes les plus fréquentes des membres endormis, on retrouve :

  • Le maintien d’une même position durant un long moment, qu’elle soit debout ou assise (au travail ou en voyage, par exemple).
  • Des lésions nerveuses : si une lésion se produit dans votre cou, vous avez de fortes chances de ressentir ces sensations dans les bras et les jambes. Si elle se produit dans la partie basse du dos, les fourmis seront localisées dans les jambes.

img_comment_faire_un_massage_de_la_main_2315_orig-252x252

  • Une pression trop importante sur les nerfs rachidiens et périphériques. 
  • Une infection d’herpès zoster.
  • Un déficit dans le flux sanguin dû à l’inflammation d’un vaisseau, à l’artériosclérose ou à une engelure.
  • Des niveaux déséquilibrés de potassium, de calcium ou de sodium.
  • Une carence en vitamine B12. 
  • L’ingestion de certains médicaments en forte quantité.
  • Des dommages nerveux dus à la contamination par l’alcool, le tabac ou le plomb.
  • La radiothérapie. 
  • Les piqûres d’insectes, d’acariens ou les morsures d’animaux.
  • Une allergie aux fruits de mer.
  • Le syndrome du canal carpien.
  • Le diabète.
  • L’hypothyroïdie.
  • Un accident vasculaire cérébral, ou une attaque ischémique transitoire.

Des remèdes maisons et des recommandations contre les fourmis dans les mains et les jambes

L’eau est l’un des meilleurs remèdes naturels pour réveiller nos jambes et nos mains engourdies.

Pour cela, plongez-les dans un récipient d’eau fraîche pendant une dizaine de minutes, ou jusqu’à ce que la sensation de fourmillement ait disparu.

De nombreuses personnes optent également pour secouer énergiquement leurs membres endormis. Voici d’autres options pour résoudre ce problème :

Marcher

Aller marcher quelques minutes peut aider à soulager cette sensation de fourmillement.

Durant quelques instants, vous aurez à supporter les spasmes que va produire votre jambe au moment de se mettre en action, mais c’est une technique très efficace, surtout si vos fourmillements sont dus au maintien d’une position assise durant trop longtemps.

Marcher

Se mettre sur la pointe des pieds

C’est une autre alternative intéressante si votre jambe est engourdie. Mettez vous sur la pointe des pieds, comme le font les ballerines, et posez lentement tout votre pied jusqu’à votre talon.

Répétez ce geste 10 fois de suite pour activer la circulation sanguine dans vos membres inférieurs.

Si vous souffrez de fourmillements assez régulièrement, réalisez cet exercice tous les jours avant d’aller vous coucher, même si vous ne ressentez pas cette sensation d’engourdissement.

Mangez plus d’aliments contenant du fer

Comme nous vous l’avons dit précédemment, une carence en fer peut provoquer cette sensation de fourmillement dans vos jambes.

Les lentilles et la betterave rouge peuvent vous aider à réduire ce problème.

Vous pouvez inclure dans votre régime alimentaire des aliments comme les œufs, le lait, les noix, les petits pois, les haricots et des légumes verts comme les épinards ou les cardes.

Faites un cataplasme avec des piments très piquants

C’est une méthode radicale, qui vous aidera à vous débarrasser de ce problème. Vous aurez besoin d’une douzaine de piments rouges. Faites-les chauffer à feu vif, puis hachez-les. Mettez-les dans un linge, et pilez-les.

La pâte qui résultera de cette opération doit être appliquée sur la zone touchée par ce fourmillement. La chaleur produite par les piments va réduire la douleur et la gêne ressentie.

Si vous souffrez fréquemment de ce problème, vous pouvez vous préparer des onguents à l’avance, et les réchauffer une minute à feu vif lorsque vous souhaitez vous les appliquer.

Évitez certains aliments et certaines boissons

L’alcool et le café ne doivent pas être consommés le soir, ni avant, ni pendant, ni après le dîner. Celui-ci doit d’ailleurs être léger et facile à digérer, pour éviter que des fourmillements surviennent.

Ayez une vie saine

Ne fumez pas, faites de l’exercice comme de la natation, faites de la relaxation (du yoga par exemple) pour réduire la tension, évitez d’être longtemps dans la même position (assise ou debout), et évitez d’utiliser des vêtements trop serrés, ou constitués de textiles synthétiques qui enpêchent une bonne circulation sanguine.

Un-petit-déjeuner-sain

Massages et changements de posture

Lorsque vous commencez à ressentir un fourmillement, vous pouvez réaliser un petit massage ou des frictions vigoureuses sur la zone touchée.

Vous pouvez le faire chaque soir, même si le membre ne s’est pas endormi. Une autre bonne idée consiste tout simplement à changer de position. Si vous êtes assis, levez-vous. Si vous êtes allongé, asseyez-vous.

Et si vous êtes debout, appuyez-vous contre un mur. Si vos jambes et vos bras s’engourdissent pendant votre sommeil, cela est peut-être le signe que vous êtes resté des heures dans la même position, sans bouger.

Utilisez des coussins pour surélever votre corps.

Portez des chaussures adaptées

Il est important que vos chaussettes soient toujours en coton pour bien absorber l’humidité, et prévenir ainsi les symptômes du fourmillement.

Changez vos chaussettes trois fois par jour (toutes les 8 heures). Concernant les chaussures, il est important qu’elles soient à votre taille, confortables, et réalisées en cuir, ou en tissu.

La semelle doit être courbe, ou légèrement renforcée au niveau de la plante des pieds, pour que vous ayez assez d’espace pour appuyer votre pied.

Essayez de ne pas porter de talons ou de chaussures trop lâches, qui ne tiennent pas bien à votre pied.

Faites des exercices contre un mur ou avec un ballon

Lorsque vous rentrez du travail, et que vos membres se sont endormis durant votre journée, enlevez vos chaussures, changez de chaussettes, et mettez-vous debout, face à un mur.

Appuyez vos doigts sur ce mur, puis penchez-vous légèrement vers l’avant, en fléchissant vos genoux. Soutenez votre poids avec vos mains appuyées sur le mur.

Au travail, prenez une petite balle de gomme dans la paume de votre main, et serrez-la le plus fort possible. Il existe des accessoires réalisés dans des matériaux spécialement conçus pour ce problème.

Vous pouvez également réaliser le même exercice chez vous, mais en appuyant, avec vos pieds nus, sur un ballon contre le sol.

A découvrir aussi