Comment savoir si les femmes ont trop d’œstrogènes ?

L'excès d'œstrogènes peut provoquer des migraines, des douleurs articulaires, des changements d'humeur importants selon le cycle hormonal, ainsi que des règles irrégulières et douloureuses.

Les œstrogènes sont un groupe d’hormones qui jouent un rôle important dans le développement reproducteur et sexuel normal des femmes.

Ils influent aussi sur des organes tels que le tractus urinaire, l’appareil cardiovasculaire, les os, les seins, le cerveau, la musculature pelvienne, les cheveux et les ongles.

Il est fondamental d’avoir des niveaux adaptés d’œstrogènes pour garantir une bonne santé de tous les organes.

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment savoir si nous avons trop d’œstrogènes dans notre organisme et comme les équilibrer.

Des cycles irréguliers et douloureux

Cycles-irreguliers-et-douloureux-500x340

Beaucoup de femmes souffrent souvent de règles douloureuses et de cycles irréguliers.

Bien que les médecins ne considèrent pas ces gênes comme des questions graves, il est évident qu’elles conditionnent énormément la vie des femmes qui se demandent pourquoi elles en souffrent et s’il existe une solution.

Il faut savoir que les niveaux élevés d’œstrogènes sont l’une des causes les plus habituelles de ces troubles.

Voir aussi : Tout savoir sur les saignements vaginaux hors périodes menstruelles

La hernie hiatale et l’acidité

Les femmes qui ont de hauts niveaux d’œstrogènes, par exemple pendant la grossesse ou quand elles prennent la pilule, peuvent souffrir temporairement d’une fragilisation du muscle du hiatus œsophagien, qui produit de l’acidité et ainsi, du reflux.

En général, la personne souffre de problèmes digestifs car les œstrogènes bloquent l’élimination de la bile, surtout si l’alimentation n’est pas adaptée.

La pilule contraceptive

Pilule-contraceptive-500x334

Si nous prenons la pilule contraceptive pendant une longue période, il est possible d’avoir des forts taux d’œstrogènes car ils font partie des hormones que contiennent ces pilules.

Plus on prendra la pilule sur une longue période, plus elle va altérer l’équilibre hormonal de l’organisme. 

L’anxiété et l’irritabilité

Les troubles nerveux et émotionnels représentent également un symptôme des forts taux d’œstrogènes.

Il est évident qu’ils peuvent être dus à de nombreux facteurs et il faudra donc tenir compte des autres pistes dont nous avons parlé.

Dans ces cas, nous remarquerons de nombreux changements dans notre système nerveux selon les cycles hormonaux, c’est-à-dire pendant l’ovulation et les jours préalables et postérieurs aux règles.

Les difficultés à procréer

Si nous essayons de tomber enceinte depuis plus d’un an, l’une des causes peut être les forts taux d’œstrogènes.

Il est possible de confirmer cela si auparavant, nos règles étaient irrégulières et douloureuses et que nous avons pris la pilule contraceptive.

La constipation

La constipation, qui est l’un des maux les plus habituels de nos jours, est une source potentielle de maladies à long terme et peut également être liée aux forts taux d’œstrogènes.

Si vous avez des problèmes pour aller à la selle en dehors de vos règles, il est possible que vous souffriez de ce trouble car pendant les règles, les niveaux d’œstrogènes s’abaissent de manière naturelle. 

A l’inverse, une fois la fin des règles, la constipation revient sans cause apparente.

Les migraines et les douleurs articulaires

Les maux de tête et les douleurs dans les articulations sont des symptômes d’un excès d’œstrogènes.

Parfois, on peut remarquer une amélioration si l’on suit un traitement spécifique, mais ils sont toujours présents.

Nous vous recommandons de lire : Le maté, l’ennemi des migraines

La forte consommation de soja

Forte-consommation-de-soja-500x334

De nombreuses femmes consomment beaucoup de produits à base de soja car ils ont été conseillés durant les dernières décennies.

Pourtant, le soja contient de forts taux de phyto-œstrogènes, des œstrogènes d’origine végétale.

La plupart des femmes qui suivent des régimes végétariens ont tendance à abuser de cet aliment qui n’ est pas une option très saine car il est souvent transgénique.

Comment abaisser les niveaux d’œstrogènes ?

Pour diminuer les niveaux d’œstrogènes naturellement, il faut suivre les conseils suivants :

  • Réduire ou éliminer sa consommation de blé, de sucre, de viande rouge, de lait de soja, de café, de boissons sucrées et d’édulcorants artificiels.
  • Eviter le tabac et l’alcool.
  • Prendre de temps en temps un complément à base de gattilier, une plante médicinale qui réduit les œstrogènes.
  • Ajouter de la maca dans son alimentation, par exemple dans le smoothies ou les jus.
  • Prendre soin de son foie avec des remèdes naturels.