Je suis une femme et je souffre de dépression

17 juillet 2019
Certains aspects prédisposent les femmes à souffrir de dépression plus souvent que les hommes. Connaître ces facteurs, les affronter et demander de l'aide est fondamental pour se confronter à cette maladie.

Si vous êtes une femme, vous devez savoir que la dépression est l’une des maladies les plus communes de nos jours, un état qui affecte beaucoup plus les femmes que les hommes. Pourquoi ?

On ne se brise pas parce qu’on tombe, on tombe parce qu’on est déjà brisé.

Il existe différents facteurs qui rendent la femme plus sujette à souffrir de cette terrible maladie, une maladie qui vous détruit, dont il est difficile de sortir et pour laquelle le soutien de votre famille et de vos amis est essentiel.

Tristesse, dépression, mélancolie

Parfois, on confond le fait d’être triste ou mélancolique avec la dépression. La dépression n’est pas quelque chose de passager, vous ne vous sentez pas mal un jour puis bien le lendemain.

Femme coincée dans des épines

La dépression change votre vie, elle vous empêche de faire les choses que vous faisiez avant, parfois vous ne pouvez même pas vous lever du lit. Elle vous fait sombrer et vous devez faire un effort surhumain pour vous relever.

Si vous êtes une femme et que vous pensez souffrir de dépression, ne doutez pas un instant et demandez de l’aide.

Parfois, on hésite à le faire. Nous pensons que c’est notre imagination, il vaut  mieux en être sûr, car comme nous l’avons dit, être une femme vous donne davantage de prédisposition à souffrir de cette maladie.

N’importe quel changement, comme par exemple avoir des difficultés à dormir, le sentiment de culpabilité constant, vous rendre compte que vous n’êtes pas heureuse, ne pas pouvoir avoir une vie normale, ce que vous aimiez avant vous est indifférent aujourd’hui…

Tous ces exemples sont des signaux d’alarmes auxquels vous devez prêter attention, mais vous devez encore plus prêter attention à votre condition de femme. Vous voulez savoir ce qui nous prédispose à souffrir de ce trouble ?

« Si je suis déprimé, je chanterai. Si je suis triste, je rirai. Lorsque je suis malade je doublerai mon travail. Lorsque j’ai peur j’irai de l’avant. Dans le cas où je suis pauvre je penserai à la richesse. Lorsque je me sens insignifiant je me rappellerai mes objectifs ».

Og Mandino

Ne ratez pas la lecture de :

7 astuces pour prévenir une dépression lors de sa phase initiale

Être une femme, souffrir de dépression

Article dépression

Comme nous l’avons dit, il existe diverses conditions qui prédisposent les femmes, plus que les hommes à souffrir de la dépression. Quelles sont ces conditions ? Les connaître nous aidera à mieux comprendre ce qui nous arrive.

  • Des conditions génétiques. Si un membre de votre famille a déjà souffert de dépression, vous êtes davantage exposé à souffrir de dépression. Même si, bien évidemment, rentreront en jeu vos propres conditions psychologiques.
  • Les changements hormonaux. Ces changements influent de façon négative car ils modifient la chimie cérébrale en occasionnant des changements émotionnels qui peuvent nous amener jusqu’à la dépression.
  • La puberté. C’est une époque difficile pendant laquelle nous souffrons de changements physiques. Durant cette étape, le besoin d’approbation, d’être désirées par le sexe opposé ou par le même que nous est très important.
  • Les règles. Toutes les femmes passent par cette étape, qui leur provoque aussi des changements d’humeur importants. Cela peut les amener à la dépression, car elles influent également sur la chimie du cerveau.
  • La ménopause. Une période difficile tant pour les hommes que pour les femmes. Cependant, les changements physiques dont souffrent les femmes les rendent davantage prédisposées à souffrir de dépression.
  • Dépression postpartum. Quelque chose de beaucoup plus commun que ce que nous pensons. Les femmes développent la dépression à cause des changements hormonaux. Mais aussi à cause de la responsabilité qu’elles acquièrent en ayant un enfant, quelque chose auquel elles n’étaient pas préparées.

Lisez également :

8 aliments pour lutter contre la dépression naturellement

La dépression

Ce sont là quelques-unes des conditions qui prédisposent la femme à souffrir de cette maladie, mais ce n’est pas tout. Comme nous le savons déjà, les femmes ont une espérance de vie plus longue que celle des hommes, ce qui augmente le temps de développer cette maladie.

De plus, les femmes ont tendance à davantage dire ce qu’elles pensent et ce qu’elles ressentent, ce qui n’est pas si habituel chez les hommes. Pour cette raison, on recense davantage de femmes que d’hommes souffrant de dépression.

Elle n’est pas comme les autres. Un jour elle se sent heureuse, puis un autre triste, embrouillée, brisée ou perdue.

Conclusion

Face à n’importe quel changement, prenez en compte tous ces facteurs et consultez un spécialiste.

Il vaut toujours mieux être sûr et commencer à voir d’où vient le problème pour pouvoir le résoudre rapidement. La dépression ne devrait pas guider votre vie, vous êtes le seul à le faire.

Ne laissez pas votre vie s’assombrir, la lumière est là, vous devez seulement chercher quelqu’un qui vous aide à ouvrir les yeux.

  • Albert PR. Why is depression more prevalent in women?. J Psychiatry Neurosci. 2015;40(4):219–221. doi:10.1503/jpn.150205
  • Kessler, R. C. (2003). Epidemiology of women and depression. Journal of Affective Disorders74(1), 5–13. Retrieved from http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12646294
  • Rueda, M. A. (2018). Depression in women. Revista Colombiana de Cardiologia25, 59–65. https://doi.org/10.1016/j.rccar.2017.12.007