7 facteurs qui peuvent influencer la ménopause prématurée

26 février 2018
Même si, la ménopause prématurée peut être due à des facteurs que nous ne pouvons pas contrôler, elle peut également être liée à de mauvaises habitudes de vie. Dans ce cas, nous devrions essayer de les modifier pour éviter de possibles complications.

La ménopause se définit comme une étape durant laquelle une femme arrête progressivement d’avoir ses règles et n’est plus fertile. Elle implique une série de changements hormonaux qui se produisent généralement entre 45 et 55 ans.

Cependant, de nombreux facteurs peuvent survenir et perturber le cycle normal du système reproducteur féminin. Ces changements provoquent ce que nous connaissons comme la ménopause prématurée.

Il s’agit d’un état qui peut commencer à se manifester avant l’âge de 40 ans. Il se caractérise habituellement par des irrégularités dans les cycles menstruels, qui finissent par disparaitre complètement.

En raison des changements que la ménopause prématurée implique, il existe un risque accru de souffrir de certaines maladies chroniques, de troubles affectifs et d’autres symptômes qui peuvent affecter la qualité de vie.

Bien que la ménopause prématurée puisse également être due à un problème génétique, de nombreux cas sont le résultat de l’impact que produisent certains facteurs sur l’activité des hormones.

Découvrez-les tous !

1. Le tabac

le tabac influence la ménopause prématurée

Les femmes qui fument ou qui sont exposées à la fumée du tabac sont plus susceptibles de souffrir de ménopause prématurée que celles qui n’ont pas cette habitude ou qui ne sont pas en contact direct avec le tabac.

La cigarette contient des composés chimiques qui produisent des ovaires et des embryons de mauvaise qualité. De plus, les effets du tabac conduisent aussi à une augmentation des anomalies chromosomiques.

Ces conséquences altèrent et modifient l’activité des œstrogènes et de la progestérone, ce qui provoque le développement de la ménopause prématurée.

Voulez-vous en savoir plus ? Lisez également cet article : Etes-vous en train d’empirer les effets de la ménopause ?

2. La glande thyroïde

La glande thyroïde intervient dans de nombreux processus vitaux de l’organisme. Parmi ceux-ci, il faut savoir qu’elle joue un rôle unique et indispensable dans le bon fonctionnement des hormones.

Pour cette raison, lorsque la glande thyroïde subit une altération, il existe un plus grand risque de souffrir de ménopause prématurée ou d’autres problèmes liés à la santé reproductive.

Des maladies telles que l’hypothyroïdie peuvent provoquer des symptômes liés à la ménopause prématurée. Parmi les signes les plus fréquents, peuvent survenir l’absence des règles, des changements d’humeur et des bouffées de chaleur.

3. Interventions chirurgicales

les interventions chirurgicales peuvent influencer la ménopause prématurée

Les femmes qui subissent certains types d’interventions chirurgicales sont plus susceptibles d’entrer dans le stade de la ménopause prématurée.

L’ablation d’un ovaire ou de l’utérus réduit les niveaux d’œstrogènes et de progestérone dans le corps, accélérant ainsi la fin de la période fertile chez la femme.

De plus, l’ablation des deux ovaires provoque la ménopause immédiate. En outre, elle peut également être un effet secondaire d’une chirurgie du cancer du col de l’utérus ou d’une chirurgie pelvienne.

4. Radiothérapie et chimiothérapie

Ces deux traitements utilisés dans la lutte contre le cancer pourraient être responsables de l’apparition de la ménopause prématurée.

Bien qu’ils empêchent la croissance cellulaire, ils peuvent aussi détruire certaines cellules saines, produisant, dans de nombreux cas, la perte précoce des ovaires.

5. Consommation de viandes transformées

les viandes transformées peuvent influencer la ménopause prématurée

Parmi les nombreux effets secondaires qui découlent de la consommation de viandes transformées, il faut savoir que ceux-ci influencent également les cas de ménopause prématurée.

Bien que l’aspect des viandes transformées soit frais et très attrayant, elles contiennent de grandes quantités de produits chimiques appelés nitrates et nitrites qui peuvent produire un déséquilibre hormonal.

En plus de ces effets, il a été prouvé que leur consommation provoque des conséquences néfastes sur la santé métabolique, ce qui affecte également l’accélération de la ménopause.

Visitez cet article : Selon l’OMS, la viande transformée provoquerait le cancer

6. Les maladies auto-immunes

Les maladies auto-immunes se caractérisent par une anomalie dans la production et l’utilisation des anticorps, ce qui conduit à une « auto-attaque » des tissus sains.

Leur apparition a un impact négatif sur la santé des ovaires et interfère avec l’activité des récepteurs d’œstrogènes.

Cela provoque une série de déséquilibres qui affectent la santé reproductive des femmes et conduit souvent à la ménopause prématurée.

Plusieurs affections de ce type sont :

  • Vitiligo
  • Anémie
  • Lupus
  • Syndrome de Sjögren
  • Hépatite chronique
  • Polyarthrite rhumatoïde

7. L’utilisation de produits cosmétiques et d’hygiène

certains produits cosmétiques et d'hygiène peuvent influencer la ménopause prématurée

De nombreux organismes régulateurs travaillent actuellement pour empêcher l’utilisation de certains composants nocifs dans la fabrication de produits cosmétiques et d’hygiène. Cependant, il existe actuellement encore sur le marché une multitude de produits qui contiennent des substances pouvant affecter notre santé.

Ainsi, leur absorption ou leur inhalation constante pourraient influencer l’apparition de troubles thyroïdiens et de maladies hormonales.

Les shampooings, savons parfumés et autres produits cosmétiques contiennent des substances connues sous le nom de phtalates, dont les effets continus pourraient provoquer la ménopause prématurée.

Nous pouvons également trouver ces substances dans de nombreux parfums pour le corps, gels pour cheveux et adoucissants de lavage.

Les effets de la ménopause vous inquiètent-ils ? Même si nous souhaiterions qu’elle se produise à un âge normal, dans de nombreux cas, nous ne pouvons pas empêcher la ménopause de se manifester prématurément.

Pour cette raison, afin de réduire les risques et d’éviter la ménopause prématurée, il est recommandé de garder un mode de vie sain et de réaliser des suivis médicaux continus.

Découvrez également cet article : 6 facteurs qui accélèrent l’arrivée de la ménopause

La ménopause est une étape qui produit de nombreux changements dans la vie d’une femme. Même si nous ne pouvons pas contrôler certains aspects génétiques, il est possible d’agir sur les facteurs externes qui influent sur l’apparition prématurée de la ménopause.

 

A découvrir aussi