Je suis tellement sensible que j’en deviens une éponge émotionnelle

· 11 février 2017

Pour cesser d’être une éponge émotionnelle vous devez permettre aux sentiments de couler sur vous et ne pas les laisser s’installer. Si vous n’en êtes pas capable, essayez de vous entourer de personnes positives pour absorber seulement le bon.

 

 

Vous réagissez d’une manière que beaucoup trouvent exagérée ? Vous êtes affecté-e par ce que ressentent les autres ? Si c’est le cas, vous êtes peut-être une éponge émotionnelle.

Il existe des personnes très sensibles. Cela provoque qu’elles soient plus empathiques que les autres, mais également très susceptibles.

Lisez : 9 caractéristiques des personnes hypersensibles (PHS)

Tout les affecte plus que celleux qui se trouvent à leurs côtés. Car pour elles, les émotions sont poussées jusqu’à leurs limites.

Lorsque vous êtes triste, vous êtes très triste ; lorsque vous êtes heureux-se, vous êtes très heureux-se. Pour ce qui est des sentiments, pour vous il n’existe pas de demi mesure.

Peut-être que c’est ainsi car vous absorbez des sentiments qui ne vous appartiennent pas.

Je suis une éponge émotionnelle et je souffre

femme-blocage-emotionnel

 

Si vous êtes une éponge émotionnelle, peut-être vous aura-t-on applaudi pour votre grande empathie, votre capacité d’écoute et de pouvoir conseiller les personnes de votre entourage.

Cependant, ce qu’elles ne savent pas c’est que vous souffrez car vous ne cessez d’absorber tout ce que ressentent les autres.

De cette manière, si vous parlez à un-e ami-e qui va très mal car un de ses proches vient de décéder, vous ressentirez sa douleur, vous l’absorberez et vous souffrirez aussi.

Cela ne serait pas mauvais si vous n’étiez pas entouré-e de gens qui vous transmettent constamment leurs émotions, en grande majorité, négatives.

Découvrez : 7 signes d’une intoxication émotionnelle

Ce n’est pas votre faute. Vous n’êtes pas conscient-e de cela. Vous êtes plus sensible que les autres et, même si c’est bénéfique, cela vous nuit aussi.

Les caractéristiques d’une éponge émotionnelle

femme-avec-fleurs-soignant-blessures

 

C’est le moment de découvrir si, en réalité, vous êtes une éponge émotionnelle, une personne qui est beaucoup plus affectée par ce qui arrive à son entourage, que le reste des gens.

  • Vous vous sentez différent-e : Vous savez que vous percevez et vivez vos émotions d’une manière plus intense.
  • Ce sera toujours quelque chose de personnel : peu importe ce que c’est, vous le prendrez plus à cœur.
  • L’étouffement, le stress et l’anxiété font partie de votre vie : vous ne les avez pas choisis, mais à force d’absorber les émotions des autres, ils font partie de vous.
  • Vous êtes une personne auto-observatrice : votre sensibilité vous permet de vous auto-analyser et de vous observer pour mieux vous connaître dans tous les sens.
  • Votre empathie est très développée : vous pouvez vous mettre à la place des autres très facilement.
  • Les critiques vous affectent : même si vous essayez de l’éviter, vous finissez toujours par pleurer à cause d’elles.

Si ce n’est pas à vous, lâchez-le !

souffrance

 

Si vous avez découvert que vous étiez une éponge émotionnelle, cela signifie que vous êtes très réactive. Cela veut dire que, face à des situations qui n’affectent pas les autres, vous réagissez d’une manière exagérée.

Imaginez-vous monter dans un bus ou vous trouver dans la salle d’attente du médecin et une personne s’assoit à côté de vous. Si elle se sent mal ou triste, vous commencerez à l’être aussi sans le vouloir.

Peu importe que vous ne la connaissiez pas.

Ne ratez pas : Donner de l’amour ne fatigue pas, être déçu si

Le gros problème surgit lorsque cela affecte votre vie. Lorsque vous n’êtes pas capable de lâcher ce qui n’est pas à vous et que vous devenez une éponge émotionnelle.

Vous devez faire précisément attention car vous pourriez commencer à vous oublier, à vous offrir aux autres, à souffrir pour d’autres.

Prenez soin de votre santé

femme-avec-fleurs-dans-main

 

Lorsque ceci arrivera, il est important que vous commenciez à réorienter tout ce que vous ressentez. L’empathie n’est pas négative ; ressentir trop non plus, mais traîner et absorber la douleur et la souffrance des autres oui.

Percevoir et absorber sont deux choses différentes et ceci est quelque chose qui nous échappe parfois des mains et que nous cessons de contrôler.

Pour cela, lorsque vous vous sentez trop étouffé-e, lorsque vous notez que les émotions vous échappent des main, veillez pour vous.

C’est le moment de vous protéger des émotions des autres, d’apprendre à ressentir, mais également à laisser passer.

Vous n’avez pas à vous rendre responsable des sentiments des autres, des peines, des tristesses, des douleurs…

Si vous le faites, ils s’accumuleront avec les vôtres jusqu’à ce que cela vous soit insupportable et que vous finissiez par exploser.

Avant de partir lisez : Personnes hypersensibles : 5 réactions qui surprennent les autres

Apprenez à vous éloigner des émotions les plus négatives et entourez-vous de personnes positives. De cette manière, vous absorberez plus de bon et vous éviterez le mauvais.

Quand vous ne pouvez pas le faire, laissez la négativité suivre son cours. Ne vous forcez pas à la retenir. Libérez-la simplement.