Comment traiter la bronchite de manière naturelle

· 4 septembre 2017

Il existe des remèdes naturels autant en prise orale qu’en utilisation locale qui peuvent vous être très utiles au moment de combattre les symptômes de la bronchite et améliorer votre état.

L’inflammation des voies aérienne jusqu’aux poumons (bronches) est un problème très habituel en hiver.

Elle peut survenir à cause d’une infection virale ou d’une production anormale de mucosité. Même les fumeurs en souffrent de manière chronique. Dans cet article nous vous expliquons comment traiter la bronchite de manière naturelle.

Que savoir sur la bronchite

Il s’agit d’une inflammation ou d’une obstruction des bronches causée par le même virus qui provoque la toux et les rhumes, ainsi que par des champignons ou des bactéries.

Dans bien des cas la bronchite est la continuité d’une grippe commune lorsqu’elle n’est pas traitée comme il faut ou lorsque le malade a de faibles défenses.

Si elle n’est pas guérie à temps elle peut provoquer une pneumonie qui, chez certain-e-s patient-e-s, peut être mortelle.

La bronchite peut être aigüe (elle dure quelques semaines et est causée par un virus ou une bactérie) ou chronique (en résultat de l’irritation continue des poumons comme, par exemple, les fumeur-se-s ou celleux qui sont en contact avec des agents infectieux).

Les principaux symptômes de cette maladie sont :

  • Glaires
  • Toux sèche
  • Démangeaison dans la gorge
  • Bruits et difficultés à respirer
  • Fatigue et mal-être général
  • Douleur dans la poitrine et fièvre

Visitez cet article : Comment une mauvaise respiration peut-elle affecter votre santé ?

Remèdes maison pour la bronchite

Si vous souffrez de plusieurs des symptômes liés à cette maladie, il serait bon de consulter un médecin.

En plus de vous reposer et de suivre les indications du professionnel, vous pouvez améliorer votre état grâce à des recettes naturelles :

Huile d’eucalyptus

Elle a la capacité de réduire les maux de tête et de dégager les voies respiratoires.

  • Mettez quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus sur un mouchoir et respirez-le plusieurs fois par jour. Combattez les germes et éliminez la toux.
  • Vous pouvez également faire des inhalations de vapeur d’eucalyptus. Faites chauffer une casserole d’eau avec quelques gouttes de cette huile. Respirez le plus près possible par le nez.

En quelques minutes vous pourrez expulser les glaires plus facilement.

Soupe à l’oignon

Lorsque nous avons la grippe nous pouvons profiter des propriétés antibactériennes de l’oignon. Il en est de même si nous souffrons de bronchite.

Ingrédients

  • 3 oignons
  • 1 clou de girofle
  • 2 cuillères à soupe de sucre roux (12 g)
  • 1 branche de thym
  • 4 tasses d’eau (1 litre)
  • 1/2 tasse de lait (125 ml)

Préparation

  • Pelez et émincez les oignons puis mettez-les dans une casserole.
  • Ajoutez le clou de girofle, le sucre et le thym.
  • Ajoutez l’eau jusqu’à couvrir tous les ingrédients.
  • Faites cuire à feu doux pendant 2 heures.
  • Filtrez et laissez tiédir.
  • Faites chauffer le lait et mettez-le dans une tasse.
  • Versez la préparation à l’oignon, déjà filtrée, jusqu’à remplir le récipient.
  • Buvez le plus tôt possible.
  • Répétez l’opération deux fois par jour.

Ail

L’ail est antibactérien et antiviral. Grâce à ces propriétés il peut nous aider si nous souffrons de bronchite (surtout chronique causée par des allergies car il apport de la quercetine, un antihistaminique naturel).

Certaines personnes mangent une gousse d’ail cru à jeun tous les matins et d’autres choisissent de l’ajouter à leurs repas.

Nous vous recommandons de lire : Les vertus de l’ail noir

Infusions chaudes

Il n’y a rien de plus réconfortant lorsque nous sommes malades qu’une tasse de thé ou de soupe bien chaude.

Elles ont la capacité d’hydrater la gorge et cela se traduit par moins d’irritation, de douleur ou de démangeaisons en toussant.

  • Essayez avec une infusion au gingembre ou au miel, une soupe de légumes ou une tasse de lait chaud avec du miel avant de dormir.

Gargarismes d’eau et de sel

Ils peuvent être un peu dérangeants, mais la bonne nouvelle c’est qu’ils apaisent l’inflammation de la gorge et réduisent la mucosité accumulée. Ainsi les membranes et les voies respiratoires seront moins irritées.

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau (250 ml)
  • 1 cuillère à café de sel (5 g)

Préparation

  • Faites chauffer une tasse d’eau et ajoutez-y une cuillère à café de sel.
  • Mélangez bien.
  • Lorsqu’elle a atteint une température supportable, faites les gargarismes, en faisant attention de ne pas avaler l’eau.
  • Répétez plusieurs fois par jour.

Ortie

Cette plante sauvage possède de nombreux bienfaits. Par exemple, elle sert à traiter l’asthme et les allergies. Elle aide également les personnes qui souffrent de bronchite aigüe.

Elle est consommée en infusion que nous pouvons préparer très facilement.

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau (250 ml)
  • 2 cuillères à soupe de feuilles sèches d’ortie (20 g)
  • 1 cuillère à soupe de miel (25 g)

Préparation

  • Introduisez l’eau dans une casserole et portez-la à ébullition.
  • Versez-la dans une tasse avec les feuilles d’ortie.
  • Couvrez et laissez reposer 15 minutes.
  • Filtrez et sucrez avec du miel.
  • Buvez le plus chaud possible, au moins deux fois par jour.

Amandes

Ces fruits secs contiennent de nombreux nutriments (parmi eux le calcium, potassium et magnésium) qui combattent les bactéries et les germes responsables de la bronchite.

Vous pouvez les consommer de différentes manières : émincées, en lait végétal, mélangées à du jus d’orange ou du lait chaud, etc. Nous vous recommandons de les écraser, pour éviter qu’elles n’irritent la gorge en les mangeant.

Voir également : 7 raisons de consommer des fruits secs

Cataplasme de farine et de miel

En plus des remèdes maison à usage externe pour traiter la bronchite, il existe d’autres médicaments ou remèdes à usage externe qui peuvent bien vous aider. C’est le cas de ce cataplasme.

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau (250 ml)
  • 1 tasse de farine de lin (150 g)
  • 2 cuillères à soupe de miel (50 g)

Préparation

  • Dans une casserole faites bouillir l’eau puis retirez-la du feu.
  • Ajoutez petit à petit la farine, sans cesser de remuer, afin d’obtenir une pâte.
  • Ajoutez le miel et mélangez bien.
  • Versez une ou deux cuillères à soupe sur une gaze propre et sèche.
  • Pliez les extrémités du tissu pour éviter que le contenu ne s’échappe.
  • Appliquez directement sur la poitrine du malade et retirez-le lorsqu’il aura refroidi.
  • Répétez plusieurs fois par jour.