Un pingouin nage plus de 8000 km chaque année pour retrouver l’homme qui lui a sauvé la vie

· 10 mai 2016
Le comportement des animaux nous oblige souvent à réfléchir. C'est ce qui est arrivé avec l'extraordinaire histoire d'un pingouin et de sa relation avec l'homme qui lui a sauvé la vie.

Nous avons souvent eu l’opportunité de découvrir des histoires qui nous démontrent à quel point les relations entre animaux et humains peuvent être étroites.

Même s’il y a des personnes qui ont du mal à comprendre, certains animaux s’entendent très bien avec leurs maîtres et manifestent leur tendresse à travers des actes incroyables.

Les cas les plus communs sont ceux des chats et des chiens qui, avec le passage des années, deviennent des membres de la famille.

Il y a aussi des exemples de vaches, de cochons et d’autres espèces domestiques qui s’entendent bien avec les personnes qui en prennent soin.

Bien que ces liens soient de plus en plus normaux pour nous, il subsiste encore des histoires difficiles à croire et qui nous émeuvent.

C’est le cas de l’amitié entre un retraité brésilien et un pingouin de Magallanes qu’il a sauvé en 2011 alors qu’il était sur le point de mourir.

Leur relation a été divulguée sur les réseaux sociaux et sur d’importants médias internationaux, qui soulignent le sentiment de reconnaissance que ressent l’animal vis à vis de son sauveur.

L’histoire

Pingouin-bresilien-500x281

Tout a commencé sur les plages de Río de Janeiro, au Brésil, quand un retraité brésilien appelé Joao Pereira de Souza, qui travaillait comme maçon et pêcheur, a trouvé un pingouin de Magallanes qui était sur le point de mourir.

L’homme s’est inquiété lorsqu’il a remarqué quelque chose d’étrange entre les rochers de la plage. Il s’est approché pour voir de quoi il s’agissait.

À sa grande surprise, il a trouvé cet animal dans des conditions déplorables, couvert de pétrole et sans défense.

Bien sûr, il ne s’est pas posé de questions et il l’a sauvé immédiatement. Il a pris soin de lui pendant toute sa guérison.

Il a ressenti tellement d’amour vis à vis de l’animal qu’il l’a baptisé Dindim et l’a libéré dans la mer après sa guérison.

Pingouin-Bresil1-500x280

Lors des adieux, Pereira a pensé qu’il ne reverrait jamais ce pingouin, sans savoir que ce dernier allait lui faire une surprise.

Quelques mois après le sauvetage, Dindim est revenu à la plage et a immédiatement reconnu son sauveur. Depuis lors, l’animal passe près de 8 mois avec Pereira et le reste du temps, il part sur les côtes d’Argentine et du Chili pour se nourrir.

Selon le Daily Mail, Dindim nage plus de 8000 km pour revenir voir son ami humain, qui a conçu un régime spécial pour améliorer la résistance et la force de l’oiseau.

Dans l’interview, cet homme de 71 ans a exprimé son sentiment pour l’animal, en indiquant que ce dernier ne se laissait toucher par personne d’autre.

“J’aime ce pingouin comme si c’était mon propre enfant et je crois que lui aussi m’aime », a-t-il assuré. “Personne d’autre ne peut le toucher. Il mord s’ils le touchent. Il s’allonge contre moi, il m’autorise à le laver et des sardines à manger”, a-t-il ajouté.

Pingouin-Bresil-500x300

Souza raconte que beaucoup de gens lui ont dit que son ami ne reviendrait plus après être parti, mais lui sait qu’il le fera. Pendant les quatre dernières années, il est revenu au mois de juin et est rentré chez lui en février.

Le biologiste Paulo Krajewski, qui a réalisé une interview avec Joao Pereira de Souza pour Globo TV, a exprimé sa stupéfaction en apprenant cette histoire merveilleuse.

“Je n’avais jamais vu une telle chose auparavant. Je crois que le pingouin pense que Joao fait partie de sa famille, et qu’il est de son espèce » a-t-il dit. “Quand il le voit, il bouge la queue comme un chien”, a-t-il ajouté.

Un autre expert de ce type d’espèces a dit que le comportement de Dindim indique qu’il reconnaît Pereira comme il reconnaîtrait un autre pingouin et qu’il agit en conséquence. 

Joao dit au revoir à son ami en sachant qu’il reviendra comme il l’a fait ces dernières années.

Sans aucun doute, voici une autre preuve que les animaux sont d’excellents amis et qu’ils peuvent être plus que reconnaissants.