Une semaine pour nettoyer naturellement vos reins

8 août 2014
Outre le fait de prendre soin de notre alimentation, il est fondamental que nous protégions du froid la zone de nos reins pour avoir plus de vitalité et nous sentir mieux.

Les reins sont des organes qui se chargent notamment de nettoyer le sang des substances potentiellement nocives à travers l’urine et de réguler les liquides du corps.

Il s’agit d’organes vitaux, c’est-à-dire indispensables à la vie. Il est donc essentiel d’en prendre soin et de les maintenir équilibrés.

Nous expliquerons donc ci-après comment nettoyer les reins de manière facile et naturelle, en réalisant une dépuration d’une semaine à suivre une à deux fois par an.

Recommandations préliminaires

Essayez de ne pas consommer les aliments suivants lors de la semaine de nettoyage rénal :

  • Lait et dérivés lactés
  • Viande, particulièrement rouge et charcuterie
  • Fruits de mer
  • Sucre blanc
  • Sel raffiné ou de table
  • Boissons alcoolisées
  • Café
  • Tabac

Si vous prenez des médicaments, consultez d’abord votre médecin. Il pourrait en effet y avoir des contre-indications. L’idéal est de faire ce nettoyage sans prendre aucun type de médicament.

Infusion de prêle et peau d’ananas

Nous préparons chaque jour un litre d’infusion de prêle et de peau d’ananas, que nous lavons et découpons avant de mettre à cuire.

La prêle doit bouillir 10 minutes et reposer encore 5 minutes. La peau d’ananas doit quant à elle bouillir durant 20 minutes et reposer environ 10 minutes. On peut les préparer séparément ou bien en même temps. reins

Cette infusion, une fois tiède, peut être sucrée si l’on veut avec un peu de stevia.

Lisez également : Comment cultiver de la stévia chez vous pour profiter de ses propriétés édulcorantes

Elle est à boire tout au long de la journée, pour la finir en fin d’après-midi (pour ne pas aller au toilettes pendant la nuit), toujours en dehors des repas.

Cette infusion est riche en minéraux comme la silice et nous aide à éliminer l’excès de liquides et de désenflammer les reins. 

Si vous souffrez d’infections urinaires, vous pouvez ajouter de la busserole à l’infusion.

L’alimentation pour le nettoyage

Nous devons faire attention à notre alimentation et être strictes avec ces règles pour obtenir les bénéfices désirés. Avant et après le nettoyage, nous ferons aussi attention à notre alimentation pour que le changement ne soit pas trop brusque pour notre organisme.

Petit déjeuner

Pour le petit déjeuner nous pouvons opter pour des fruits mixés et une boisson végétale d’avoine ou de blé ou pour un toast de pain complet avec du tahiné (pâte de sésame), un avocat, une omelette ou ail et huile. reins

Déjeuner

Le déjeuner commencera chaque jour avec un bouillon d’oignons. Nous le préparerons en faisant bouillir un oignons pour chaque litre d’eau. Nous pouvons l’agrémenter d’un peu de persil, de citron et d’une pincée de sel marin et de cayenne.

Comme second plat, nous choisirons une des options suivantes, que nous alternerons chaque jour :

  • Riz complet et légumes
  • Viande blanche et salade
  • Poisson et légumes à la plancha
  • Céréales (millet, quinoa, avène) avec sauce pesto (basilic frais, pignons et noix, ail, huile et une pincée de sel marin, le tout bien découpé)
  • Omelette et guacamole avec tartines de blé ou de maïs
  • Pâtes intégrales avec champignons et pois
  • Salade de tomate, roquette, avocat, concombre, secs, maïs, olives et œufs durs avec tartine de pain complet.
reins

Dîner

Le dîner consistera tous les jours en une crème de légumes (un chou, un poireau, une carotte, une courge, une courgette, oignons, etc.) que nous cuirons avec une cuillère de curcuma en poudre et une cuillère de copeaux d’avoine.

Comme dessert nous prendrons une pomme au four avec des fruits secs.

Entre les repas

Si vous avez faim en milieu de matinée et dans l’après-midi, vous pouvez manger des fruits ou des fruits secs (dattes, prunes, orillons, etc).

Lisez également : Fruits secs : contributions à une alimentation saine

Il est indispensable de boire de l’eau

Il est fondamental de boire au cours de la journée, en dehors des repas, selon nos besoins, notre rythme de vie, l’époque de l’année, etc. Nous ne devons toutefois pas abuser de l’eau, mais juste maintenir notre corps bien hydraté.

Si par exemple nous avons les reins enflammés et n’allons pas aux toilettes normalement, il est mieux de ne pas abuser de liquides avant d’aller mieux.

Il est particulièrement important de boire de l’eau tiède à jeun pour mettre notre organisme en marche.

Donner de la chaleur à vos reins

Les reins sont, avec le foie, les seuls organes qui peuvent beaucoup bénéficier de l’application directe de chaleur, car ils ont tendance à refroidir. De plus, les reins sont très liés à notre niveau d’énergie, et leur appliquer de la chaleur augmentera notre bien-être et notre vitalité.

Nous pouvons le faire pendant une demi-heure par jour, en utilisant une petits natte électrique, une pochette d’eau, un massage ou en abritant bien toute la zone avec une laine naturelle. À faire particulièrement en période froide.

Images par courtoisie de Foodmayhemcom, lablascovegmenu