11 manières de détecter un cancer : la prévention est primordiale !

· 21 février 2016
La prévention est un facteur fondamental dans la lutte contre le cancer. Il y a des symptômes très clairs que nous connaissons tous mais il en existe d'autres que nous avons tendance à mettre de côté alors qu'ils sont importants.

Même s’il existe de nombreux types de cancer, et que tous n’ont pas de symptômes lors de leurs phases préliminaires, il y a une série de signes qui peuvent nous alerter.

Il est clair aussi que chaque personne présente des caractéristiques différentes et que parfois, certaines maladies préalables peuvent se déclarer, comme le diabète ou la fibromyalgie, qui rendent difficile la détection des symptômes.

Il y a deux choses qu’il faut clarifier : la prévention sauve des vies.

Il ne faut donc jamais hésiter à aller faire des check-up périodiques chez son médecin de famille, son gynécologue ou son urologue.

D’autre part, chacun d’entre nous savons comment notre corps fonctionne normalement. C’est pour cela que parfois, nous pouvons remarquer que « quelque chose ne va pas ».

Ainsi, face à n’importe quel doute ou gêne, n’ayez pas peur de prendre un rendez-vous chez votre médecin pour vous rassurer…

Dans cet article, nous allons vous montrez 11 manières de détecter un éventuel cancer. Nous vous invitons à prendre note de ces informations.

Les considérations préalables

Medecin

Les symptômes dont nous allons parler ici peuvent aussi être les symptômes d’autres maladies. Mais, bien sûr, si les problèmes de santé persistent, ils sont forcément dus à quelque chose de concret.

Il s’agit simplement de prendre conscience des possibilités. Si l’on perd beaucoup de poids sans raison, il y une raison. Si un grain de beauté apparaît sur le dos ou sur le visage, il faut le surveiller. Si votre toux est persistante et que vous êtes fumeur, faites un contrôle.

Si la plupart des symptômes peuvent être dus à des maladies communes, ce sont des aspects que nous ne devons pas négliger. Pour notre santé et celle de nos proches.

Découvrez Comment détecter les possibles symptômes du cancer du côlon ?

1. La douleur persistante et localisée

Nous ressentons régulièrement des douleurs : maux de tête, douleurs abdominales, douleurs de os… Comment faire la différence entre une douleur normale et une douleur liée à une tumeur ?

Nous ne pouvons pas le savoir. Il faut donc tenir compte des aspects suivants :

  • La douleur est persistance et localisée : douleur au niveau du bassin, sur un côté du ventre, à un point de la tête, de la poitrine…
  • La douleur est associée à une grande fatigue. 
  • Il y a une perte de poids.

N’hésitez pas à consulter votre médecin si vous présentez l’une de ces gênes.

2. Une perte de poids inexplicable

Nous vous l’avons signalé au début de cet article : il n’est pas normal de perdre du poids soudainement sans raison. Il faut donc savoir ce qu’il se passe dans votre corps : 

  • Avez-vous perdu l’appétit ?
  • Vos digestions mettent-elles beaucoup de temps ?
  • Y-a-t-il des jours où vous souffrez de constipation et d’autres, de diarrhée ?
  • Êtes-vous très épuisé(e) ?

Consultez votre médecin pour découvrir la cause de cette perte de poids et écarter tout problème sérieux. Nul besoin de prendre peur avant de savoir.

3. La fièvre

Fievre-500x334

Personne n’a de fièvre sans raison. Le corps a de la fièvre car il se défend contre quelque chose, une infection ou une altération.

Si vous avez tendance à avoir de la fièvre le soir et que vous transpirez beaucoup au point de tremper vos drap, il y a un risque de lymphome.

Cependant, comme nous l’avons toujours dit, cela peut être dû à d’autres causes, comme des problèmes de thyroïde.

4. La fatigue extrême

La fatigue peut être due à une anémie, aux effets de la ménopause ou à une fibromyalgie. Il ne faut pas s’alarmer avant l’heure.

Cependant, si vous remarquez que vous avez de plus en plus de mal à suivre votre rythme normal, n’hésitez pas à consultez un médecin.

C’est sûrement dû à quelque chose de bénin mais mieux vaut s’en assurer.

5. Attention aux changements sur la peau

Grains-de-beaute-500x332

Sur ce site, nous vous le disons souvent : il faut surveiller les grains de beauté qui apparaissent sur la peau. N’oubliez jamais la règle du « ABCD » pour mieux connaître la santé de votre grains de beauté. 

  • A : un grain de beauté doit être symétrique. Si vous voyez qu’une moitié de grain de beauté ne ressemble pas à l’autre, consultez un dermatologue.
  • B : les bords d’un grain de beauté doivent toujours être réguliers.
  • C : la couleur d’un grain de beauté doit être uniforme.
  • D : le diamètre d’un grain de beauté ne doit pas excéder les 6 millimètres.

En plus de ces règles, il faut être attentif si vous ressentez des démangeaisons au niveau de ces grains de beauté ou si des poils poussent dessus. Consultez un spécialiste !

Découvrez Tout ce que vous devez savoir sur les grains de beauté

6. Les blessures qui ne cicatrisent pas

Parfois, le cancer de la peau est liée à de petites blessures qui ne cicatrisent pas. Nous nous grattons, nous saignons, des croûtes se forment, se détachent et nous re-saignons.

Surveillez les blessures de la peau et plus particulièrement celles des parties génitales.

7. Les taches blanches sur la bouche

Les taches blanches sur la bouche sont liées au cancer de la bouche et apparaissent chez les personnes qui fument la pipe. Cependant, il faut savoir qu’elles peuvent être dues à d’autres causes.

Si vous êtes fumeur ou fumeuse, n’hésitez pas à consulter votre médecin si vous remarquez ce symptôme.

8. Les saignements soudains

C’est un symptôme très commun de la présence d’un cancer. Avoir des saignements hors de la période de règles, saigner lorsqu’on tousse ou saigner du téton sont des symptômes qui doivent nous alerter immédiatement. Consultez un médecin le plus tôt possible. 

Si vous remarquez la présence de sang dans votre urine, cela peut être dû à un problème rénal. Cependant, il est important de consulter un médecin en urgence.

9. L’apparition de grosseurs

Nous savons que la présence d’une grosseur dans la poitrine nous alerte de la possibilité d’une tumeur.

Il y a parfois des personnes qui ne font pas attention à ces protubérances au niveau de d’autres parties du corps car elles pensent que ce n’est pas important.

  • Si vous remarquez une petite grosseur au niveau de la clavicule, cela peut être un lymphome.
  • Surveillez également les grosseurs au niveau des aisselles et des aines.
  • Surveillez toutes altérations sur les jambes ou les bras, surtout si elles n’ont aucune explication.

10. Des problèmes pour avaler

Cela peut être le signe d’un cancer de l’œsophage ou du pharynx. Si c’est quelque chose de récurrent, consultez votre médecin. C’est souvent dû à une simple inflammation mais il est important d’ôter tout doute. Croyez-nous !

Découvrez comment L’huile d’olive peut nous protéger contre le cancer du sein

11. Attention à la toux persistante

toux-nocturne-500x334

La toux persistante peut être due à une affection, qui peut aller de l’allergie et un rhume dû à un environnement très pollué.

Mais si elle est vraiment persistante, si vous remarquez que votre voix change, si vous avez du mal à avaler et que c’est quelque chose vous inquiète, consultez un médecin, surtout si vous êtes fumeur.