3 astuces naturelles contre la sinusite

· 16 juin 2016
Grâce à leurs propriétés dépuratives et mucolytiques, l'ail, le piment de Cayenne et le gingembre peuvent nous être d'une grande utilité pour lutter contre les symptômes de la sinusite.

Mucosités ? Congestion ? Maux de tête ? Lorsque les tissus mous qui recouvrent les cavités osseuses de notre crâne (les sinus) s’enflamment et s’infectent, nous sommes atteints d’une maladie appelée sinusite.

Si vous souffrez de cette pathologie pendant plus de 12 semaines par an, il est fort possible qu’elle soit chronique. A l’inverse, si vous en souffrez après avoir expérimenté un rhume ou une crise allergique ponctuelle, on considérera qu’elle est aiguë.

Dans cet article, nous allons vous donner trois astuces naturelles pour vous débarrasser de la sinusite aiguë et pour soulager votre sinusite chronique, si vous en êtes atteint.

Les causes de la sinusite

Compresses-de-menthe-contre-la-sinusite-500x334

Connaître les causes de la sinusite va assurément vous aider à la traiter de manière adéquate :

  • Des questions anatomiques, comme une cloison nasale déviée ou des cornets disproportionnés peuvent être à l’origine de cette pathologie.
  • Des mauvaises habitudes comme le tabac, inhalé de manière active ou passive, également.
  • Les infections causées par des virus, des champignons ou des bactéries peuvent provoquer la sinusite.

En dehors de ces cas, on retrouve également :

  • Les allergies
  • Les polypes nasaux
  • Les maladies chroniques, comme la fibrose kystique ou le diabète
  • Les tumeurs

Lire également : Remèdes naturels pour les allergies nasales

Des remèdes naturels pour en finir avec la sinusite

1. Les inhalations de menthe et d’eucalyptus

Inhalation-menthe-eucalyptus-1-500x331

L’inhalation est une thérapie naturelle maison très ancienne, qui consiste à respirer des vapeurs de plantes médicinales particulières, dans le but de décongestionner les voies respiratoires puis d’expulser les mucosités accumulées dans les sinus.

Pour combattre la sinusite, nous avons sélectionné deux plantes qui, grâce à leurs propriétés médicinales, sont particulièrement adaptées pour vous aider à améliorer le fonctionnement de votre appareil respiratoire : la menthe et l’eucalyptus blanc.

De quoi avez-vous besoin ?

  • Une casserole moyenne avec couvercle
  • 1 litre d’eau
  • 5 cuillerées de menthe et d’eucalyptus blanc (50 g)
  • Une serviette

Comment les réaliser ?

  • Mettez l’eau à bouillir avec les plantes médicinales. Lorsque le mélange arrive à ébullition, éteignez le feu et laissez reposer le tout pendant 5 minutes.
  • Placez votre visage au-dessus de la casserole, sans trop vous rapprocher pour ne pas vous brûler, et mettez la serviette sur votre tête, pour renforcer l’effet des inhalations.
  • Restez dans cette position pendant 10 minutes, en respirant de manière profonde par le nez.
  • Lavez-vous ensuite le visage à l’eau froide pour calmer les rougeurs qui peuvent se former sur votre peau.
  • Vous pouvez réaliser ces inhalations deux à trois fois par semaine. A mesure que vous vous sentez mieux, vous pouvez espacer cette thérapie jusqu’à ne la réaliser qu’une fois par semaine, voire tous les quinze jours.

2. Les lavements nasaux

Pot-nasal-500x351

Le pot nasal tibétain, ou lota, est un ustensile en plastique ou en céramique, qui ressemble à un petit broc qui nous permet d’introduire un liquide dans une de nos narines, qui va ressortir par l’autre de manière naturelle, sans exercer de pression.

De cette manière, il est très facile de dégager nos voies respiratoires sans agresser nos muqueuses. C’est une technique beaucoup moins invasive que les seringues qui s’utilisent de la même manière, par exemple.

Lorsque nous réalisons cette thérapie, nous devons toujours garder la bouche ouverte et alterner les deux narines. Ce conseil est fondamental pour réussir correctement à décongestionner votre nez.

Vous pouvez acheter des liquides qui ont été préparés spécialement à cette fin, ou confectionner votre propre sérum en mélangeant un volume d’eau de mer avec un volume d’eau plate, ou bien un litre d’eau avec trois cuillerées de sel marin, pour obtenir un liquide au pH similaire à celui de notre organisme.

Vous pouvez trouver votre pot nasal chez un herboriste ou dans une boutique de produits naturels.

Voir également : Des sirops naturels et expectorants pour libérer vos voies respiratoires

3. L’ail, le piment de Cayenne et le gingembre

Il existe trois aliments médicinaux aux propriétés dépuratives et mucolytiques, qui sont extrêmement bienfaisants si vous voulez traiter votre sinusite de manière naturelle : l’ail, le piment de Cayenne et le gingembre.

L’ail

Pour que l’ail déploie toutes ses vertus thérapeutiques, vous devez le consommer cru. Vous pouvez l’ajouter râpé à toutes vos préparations, comme par exemple dans vos sauces, vos ragoûts, vos vinaigrettes ou vos riz parfumés.

Vous pouvez également suivre une cure tibétaine à l’ail. Si vous avez du mal à le digérer sous cette forme, vous pouvez toujours l’acheter en capsules.

Le piment de Cayenne

Cette épice très piquante est, sans aucun doute, un véritable miracle pour notre circulation sanguine, pour notre métabolisme et pour notre digestion, entre autres.

Dans le cas de la sinusite, le piment de Cayenne peut nous aider à fluidifier rapidement nos mucosités et à les expulser.

Vous pouvez en ajouter de petites quantités dans vos ragoûts et dans vos soupes, pour commencer à l’introduire progressivement dans votre alimentation.

Le gingembre

Cette racine exotique dispose d’effets similaires à ceux du piment de Cayenne. Vous pouvez l’utiliser sous forme de poudre (pour relever vos plats de viande ou de poisson), râpée ou l’ajouter directement à vos sauces, vos jus, vos smoothies, vos gâteaux et vos infusions.

Nous vous conseillons tout de même de consommer du gingembre sous forme de poudre pour une question pratique.