4 erreurs des femmes en ménopause

· 7 octobre 2017
Si nous ne voulons pas que la ménopause nous affecte trop, le mieux est encore de demander conseil à des spécialistes qui sauront vous indiquer les options à suivre pour franchir cette étape de la manière la plus simple possible.

Acceptons-le, la ménopause est une étape qui génère beaucoup de peur chez les femmes et souvent ces dernières commettent des erreurs durant cette étape de leurs vies. Les hommes peuvent ne pas comprendre cette peur, car ils peuvent avoir une vie sexuelle pleine et active jusqu’à la fin de leur vie.

En revanche vous, en tant que femme, vous êtes confrontées à certaines limites, car votre vie sexuelle peut présenter quelques gênes à partir de la cinquantaine.

Avec toute l’information que l’on peut trouver sur les changements hormonaux et les sujets associés, il serait étrange de ne pas avoir peur. Toutefois vous devez vous rappeler quelque chose : vous pouvez avoir une vie plus ou moins normale après la ménopause. Parfois, ce sont nous qui empirons ses effets.

Ne commettez donc pas certaines erreurs typiques qui peuvent dégrader votre qualité de vie durant votre ménopause. C’est pour cela que nous allons vous donner les réponses que vous attendez pour éviter certains pièges durant cette étape de vie.

Quelques erreurs courantes des femmes lors de la ménopause sont les suivantes:

1. S’automédiquer est une des erreurs les plus graves de la ménopause

Qui peut vous le reprocher ? Vous commencez à avoir des bouffées de chaleur et le plus compréhensible c’est d’écouter les conseils des autres. La société Nord-Américaine de la Ménopause a réalisé des recherches récentes sur cette situation, et a souligné que près de 53% des femmes soumises à l’étude ont dit avoir tout essayé.  

femme qui a la ménopause souffrant de bouffées de chaleur

Vitamines et autres compléments naturels jusqu’à l’acupuncture ou les massages sont des options pour aider à réduire les bouffées de chaleur, l’anxiété, la douleur, la fatigue et les autres symptômes de la ménopause qui vous causent problèmes. Dans leur majorité ce sont des traitements naturels et alternatifs.

Cependant il y a un problème: il est difficile de savoir exactement ce que vous prenez. De fait, ces compléments ne sont pas toujours régulés correctement.

Lorsque vous utilisez des produits 100% naturels il n’y a aucun risque mais si vous utilisez un quelconque complément, il pourrait y avoir des complications.

Ceci ne signifie pas que les remèdes naturels ne peuvent pas contrôler les bouffées de chaleur. Le problème c’est que vous utilisiez des produits qui contiennent des éléments chimiques que vous ne preniez pas en compte.

Si vous pensez utiliser un quelconque remède naturel, il est donc important de toujours vous assurer que les ingrédients soient complètement naturels. Pour cela, rien de mieux que de prendre directement des herbes au marché. Elles peuvent être fraîches ou sèches, et vous pouvez même planter vos propres graines dans certains cas.

Lisez également 6 rares effets de l’anxiété

2. Vous ne suivez pas les recommandations de base

Combien de temps avez-vous dormi cette nuit ? Combien d’eau avez-vous bu ? Quel est votre niveau de stress en ce moment ?

Il n’y a rien de très nouveau avec les réglementations générales : manger des légumes, dormir suffisamment et prendre le temps de se relaxer en sont quelques unes. Suivre ces conseils peut ainsi réduire drastiquement la gravité des symptômes de la ménopause.

femmes ayant la ménopause qui font du sport

Si vous arrivez à l’âge où la ménopause se présente, vous devriez commencer à vous préparer. Cherchez à atteindre votre poids idéal et restez attentive aux symptômes. Lorsqu’ils apparaîtront, consultez alors votre médecin et demandez-lui les étapes à suivre.

Cependant, certaines femmes ont un peu honte, ou croient que leur médecin va seulement leur prescrire des hormones. Ce qui est sûr c’est qu’il y a d’autres options que celle-là. Peut-être vous recommandera-t-il d’ingérer certains aliments ou de dormir plus.

Prenez donc en compte les recommandations de votre spécialiste. Sachez qu’il n’est jamais trop tard pour avoir une vie plus active et une meilleure alimentation. Si jusqu’à maintenant vous aviez laissé le sport de côté, commencez par faire une balade de 30 à 40 minutes non loin de chez vous. Puis vous pourriez vous inscrire à un cours collectif de danse.

Pour l’alimentation, rien de mieux que des fruits et légumes naturels. Privilégiez les produits les plus basiques, par exemple :

  • le yaourt naturel
  • les légumes de saison (vous pouvez en cultiver certains chez vous si vous avez un jardin)
  • les fruits de saison
  • ou encore les graines et céréales entières (avoine, amarante, etc.)

3. Ne cherchez pas d’alternatives

Vous faites partie de celles qui se méfient des traitements pour réduire les bouffées de chaleur de la ménopause ? Dans ce cas, vous devez savoir que la thérapie hormonale est le meilleur outil pour soulager les bouffées de chaleur de la ménopause.

Parlez-en avec un médecin. Il va vous évaluer de manière individuelle afin de vous expliquer comment vous pourrez être plus tranquille pendant cette période.

Cependant, les alternatives ne se terminent pas là. Vous pouvez toujours chercher d’autres options si vous pensez que le traitement de votre médecin est trop agressif.

Vous pouvez également essayer d’autres alternatives comme la méditation ou le yoga, qui ont fait leurs preuves afin d’aider à stabiliser le corps.

4. Une des principales erreurs lors de la ménopause: Renoncer au sexe

ménopause et arrêt de la sexualité: Une des erreurs à éviter

Où est-il écrit que le sexe doit s’arrêter après la ménopause ? Maintenant que les enfants sont majeurs et vivent hors du foyer, c’est le moment de reprendre votre sexualité avec votre conjoint. Personne ne vous en empêche puisque vous êtes enfin vous deux.

Il est important de rappeler que de maintenir des relations sexuelles pendant la ménopause est possible et peut être aussi gratifiant qu’avant. Peut-être même plus.

De fait, vous n’aurez plus à vous inquiéter des situations comme la grossesse non désirée et la communication avec votre conjoint est plus profonde. Donnez-vous l’opportunité de tester. Prenez par exemple des vacances et testez des choses nouvelles. Laissez-vous consentir. Vous verrez alors que la ménopause n’implique d’aucune manière que vous deviez arrêter de profiter.

Lisez cet article : Retrouvez l’érotisme de votre sensualité féminine

La ménopause n’est pas la fin

Sérieusement, arriver à la ménopause n’implique pas que votre vie sexuelle soit terminée. Vous êtes peut-être en train d’empirer les effets de cette étape en prenant les mauvaises décisions.

Laissez donc derrière vous les idées préconçues et consultez un spécialiste pour qu’il vous donne une meilleure idée de quoi faire et comment le faire.