5 astuces pour dire adieu au hoquet

Bien que ce trouble disparaisse normalement de lui-même, vous pouvez accélérer ce processus en utilisant des remèdes conventionnels. Si jamais votre hoquet perdure pendant plusieurs jours, nous vous recommandons de vous rendre chez le médecin.

Une crise de hoquet peut être très gênante. Il nous est impossible de prononcer une phrase en entier sans laisser échapper un « hips » très amusant.

Cependant, il existe de nombreuses astuces efficaces pour vous débarrasser de ce phénomène dès qu’il vous touche. Dans la suite de cet article, nous allons en partager quelques-unes avec vous.

Qu’est-ce que le hoquet et pourquoi se produit-il ?

Le hoquet se produit lorsque le diaphragme (le muscle qui se situe sous nos poumons) se contracte involontairement.

Il génère alors un flux d’air qui, lorsqu’il passe par les cordes vocales, produit ce son caractéristique : « hips ».

Le hoquet n’a pas de cause apparente, mais il est généralement lié aux phénomènes suivants :

  • Boire des sodas ou des boissons gazeuses.
  • Manger excessivement.
  • Avaler très rapidement.
  • Avoir une crise de rire ou de larmes.
  • Manger trop épicé.
  • S’exposer à des changements brutaux de température.

Dans la plupart des cas, le hoquet disparaît spontanément au bout de quelques minutes.

Toutefois, si vous souhaitez vous débarrassez plus rapidement de ce phénomène gênant, ou s’il persiste pendant une période anormalement longue, prenez note des astuces suivantes et vous devriez obtenir d’excellents résultats.

Respirez dans un sac en papier

Prenez un sac en papier et respirez à l’intérieur, en plaquant votre bouche contre les bords du sac. De cette manière, vous allez augmenter le taux de dioxyde de carbone dans votre sang, ce qui va stopper rapidement le hoquet.

Vous pouvez obtenir le même effet en :

  • Buvant un grand verre d’eau froide sans respirer.
  • Retenant votre respiration le plus longtemps possible.

Mangez une rondelle de citron

Citron1

 

Prenez une rondelle de citron, et ajoutez-lui quelques gouttes d’Angostura (un amer utilisé dans les cocktails).

Vous pouvez également ajouter un peu de sucre pour améliorer la saveur du mélange.

En mangeant cette rondelle de citron, l’organisme va être « distrait » par les signaux envoyés par les papilles gustatives, et cela devrait faire disparaître le hoquet.

Étirez votre diaphragme

Pour y parvenir, vous devez inspirer très lentement, jusqu’à ce que vous atteignez votre seuil limite, c’est-à-dire jusqu’à ce que vous respiriez avec le ventre.

Retenez votre respiration pendant 30 secondes, puis expirez lentement, jusqu’à ce que vos poumons se vident complètement.

Il est probable que vous deviez répéter cet exercice quatre à cinq fois d’affilée pour que le hoquet disparaisse.

Mangez une cuillerée de beurre d’amande

Vous pouvez le remplacer par du sucre, du miel, du beurre de cacao, du beurre de cacahuète ou du Nutella.

Prenez une cuillerée de l’une de ces substances, mettez-la dans votre bouche, et laissez-la poser quelques secondes. Ensuite, avalez-la directement. Votre salive aura adouci le beurre et il sera bien plus facile à avaler.

amandes

Fermez complètement votre corps

Avec vos pouces, appuyez sur les petites protubérances cartilagineuses à l’entrée de vos oreilles, pour fermer votre conduit auditif.

Ensuite, fermez les yeux et inspirez tout l’air que vous pouvez. Avec vos poignets, pincez également vos narines. Retenez votre respiration au maximum, puis expirez normalement.

Votre corps va avoir le réflexe de respirer fortement, et ne va plus du tout penser au hoquet.

Si votre hoquet persiste pendant plusieurs heures, voire même pendant plus jours, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Dans des cas très rares, le hoquet peut provoquer une distension abdominale, des émanations nocives ou d’autres troubles.

Gardez cependant à l’esprit que le hoquet est très fréquent chez les nouveaux-nés et chez les bébés.

Images de Curiosidades.com

Catégories: Remèdes naturels Étiquettes:
A découvrir aussi