Les 5 causes les plus courantes des sueurs nocturnes

Dans le cas où des sueurs nocturnes soient ponctuelles il n’est pas nécessaire de s’inquiéter, mais si elles se prolongent dans le temps il est préférable de consulter un médecin pour exclure de possibles problèmes.

Si vous vous réveillez fréquemment trempé-e de sueur, vous savez à quel point cela est gênant. Mais, savez-vous si cela représente un problème pour votre santé ?

Souvent, l’apparition de sueurs nocturnes est un effet secondaire d’une température trop élevée, de dormir avec un pyjama épais ou d’utiliser des couvertures trop chaudes.

Dans d’autres cas, cela peut être le signe d’un problème majeur. Si la situation se renouvelle répétitivement, cela pourrait être provoqué par les conditions médicales suivantes :

1. L’apnée obstructive du sommeil

Les personnes qui souffrent de ce mal ne dorment pas bien la nuit car leurs voies respiratoires se bloquent. Cela restreint le flux d’air, ce qui a pour effet secondaire de provoquer des sueurs nocturnes excessives.

Mais ce n’est pas tout, en plus les sueurs peuvent apparaître à cause de :

  • Ronflements
  • Fatigue de la journée
  • Maux de tête
  • Mauvaise humeur

Si vous remarquez la présence d’un de ces symptômes associés à des excès de transpiration il serait indiqué de consulter un médecin.

Si on vous diagnostique l’apnée obstructive, vous devez la traiter avant qu’elle vous provoque des problèmes majeurs comme les maladies cardiaques ou le diabète.

La solution dans la plupart des cas peut être l’utilisation d’une machine qui vous permette de respirer pendant la nuit pour que vous puissiez dormir mieux et éliminer les symptômes dérivés.

Lisez également : Remède naturel pour lutter contre les ronflements et éviter l’apnée du sommeil

2. La ménopause

crise-danxiete-500x331

La ménopause et les années que vous accumulez font que vous êtes soumises à des hauts et des bas hormonaux qui provoquent des altérations dans votre corps. Ces fluctuations constantes suscitent en plus des dégâts dans votre température corporelle.

Les femmes ménopausées se réveillent souvent suffoquées et très embarrassées du fait des sueurs nocturnes. Certaines se lèvent plusieurs fois dans la nuit et subissent aussi d’autres symptômes comme :

  • Cycles menstruels irréguliers
  • Peau sèche
  • Mauvaise humeur

L’âge moyen où la ménopause fait son apparition est aux alentours des 51 ans. Cependant, vous pouvez commencer à noter des sueurs nocturnes même quelques années avant le moment attendu.

Certaines femmes commencent à souffrir de sueurs nocturnes dès les 30 ans.

La ménopause est une étape normale de la vie d’une femme et n’a pas besoin de «remèdes ».

Néanmoins, si les symptômes sont trop gênants, votre médecin de famille peut vous suggérer quelques traitements qui vous permettent d’être le plus à l’aise possible durant la traversée de cette période.

3. L’anxiété

sueurs-anxiete

Quand vous souffrez d’anxiété ou de stress chronique dans la journée cela peut se manifester par des sueurs nocturnes.

Dans ce cas, la solution au problème peut être de mieux gérer les choses qui vous provoquent l’anxiété.

Il est bon de recourir à un conseiller qui puisse vous aider à soulager les symptômes de l’anxiété si vraiment vous ne savez pas ce qui les provoque.

De nombreux spécialistes pratiquent des thérapies de conduites cognitives. Celles-ci vous apprennent à ajuster votre manière de penser. De cette façon vous apprenez à identifier et à rediriger les pensées qui vous procurent anxiété ou stress.

Cependant, si la thérapie n’est pas suffisante en soi, vous pouvez recourir à d’autres professionnel-le-s de la santé psychique. Iels peuvent vous évaluer et vous recommander le meilleur traitement pour combattre le problème.

Si vous ne désirez pas commencer avec des antidépresseurs et autres médicaments, vous pouvez essayer en premier avec :

  • Pratiquer de l’exercice
  • Vivre plus calmement
  • Suivre un régime équilibré

4. Certaines maladies

Vous ne devez pas supposer automatiquement le pire des cas si vous souffrez fréquemment de sueurs nocturnes, mais il est important de rendre visite à votre médecin.

Les sueurs nocturnes sont souvent l’effet secondaire d’une grande variété de maladies, et certaines peuvent être graves, comme les infections bactériennes, les infections virales jusqu’à certains types de cancers.

Donc, quand il s’agit de problèmes plus complexes, les sueurs nocturnes sont accompagnées d’autres symptômes. Seul-e votre médecin peut exclure toute complication majeure à travers certains examens.

Le traitement variera selon la maladie qui vous sera détectée. En général cela peut se soigner à l’aide de quelques antibiotiques ou par la chimiothérapie.

Lisez cet article : les effets secondaires des antibiotiques.

5. Les faibles taux de sucre dans le sang

sueurs-sucre-bas-sang

L’hypoglycémie, connue aussi comme faible taux de sucre dans le sang, peut être la raison pour laquelle les personnes diabétiques se réveillent souvent les nuits trempées de sueur.

Mais ce n’est pas tout, ce problème peut provoquer que les diabétiques transpirent excessivement pendant la journée.

Les nivaux bas de sucre sont généralement un effet secondaire habituel lorsqu’il existe des problèmes avec l’insuline ou autres médicaments pour traiter les diabètes.

Si vous rencontrez souvent ces problèmes, votre médecin peut vous conseiller certains changements dans votre style de vie pour que vous évitiez les probabilités de souffrir d’hypoglycémie.

Cela peut inclure de prendre certains repas régulièrement et faire un suivi plus continu des vos taux de glucose dans le sang.

Les sueurs nocturnes peuvent être désagréables mais vous devez vous souvenir qu’elles sont un signe que votre corps vous envoie pour vous signaler que quelque chose va mal.

Faites particulièrement attention si les sueurs se répètent fréquemment et si en plus elles sont accompagnées d’autres symptômes.

Consulter votre médecin peut vous aider à découvrir quelle est la raison principale et vous placer sur le chemin vers la solution au problème.