5 clés pour calmer un esprit inquiet et trouver la paix intérieure

· 8 octobre 2016
Même si au début il peut sembler compliqué de le contrôler, il est possible d'apprendre à gérer un esprit inquiet et d'éteindre le bruit pour que nos émotions ne nous dominent pas.

Un esprit inquiet ne laisse aucun répit ni repos. Nous allons de préoccupation en préoccupation, de la peur à l’anxiété.

Petit à petit, nous tissons des réseaux si complexes dans notre cerveau que nous perdons ce merveilleux privilège nommé paix intérieure.

Il est possible que beaucoup de gens confondent le concept d’esprit inquiet avec curiosité et productivité.

S’il est évident que cette énergie intérieure est parfois le reflet de l’envie d’apprendre, la plupart des fois, cette inquiétude est en fait un bruit mental désagréable.

C’est de la confusion, de la fatigue et du malheur.

Souvent, on dit « qu’il n’y a pas pire ennemi que celui que l’on se crée soi-même dans son esprit ».

Cependant, au lieu de le voir comme une responsabilité personnelle exclusivement, ce stress intérieur doit être perçu comme une subtile combinaison de choses.

Dans cet article, nous vous proposons de réfléchir à cela pour trouver le calme. Il est facile de réussir cela, il suffit d’un seul ingrédient : la volonté.

Un esprit inquiet et l’océan turbulent de notre cerveau

L’un des livres les plus connus concernant ces situations aussi complexes où le bruit mental se mêle à la dépression est celui de Kay Jamison.

Ce psychiatre de l’Université de Hopkins de Baltimore (États-Unis) explique ce cas particulier :

Depuis toute petite, j’ai toujours été sujette à l’instabilité affective et émotionnelle. La tristesse m’a accompagnée dans l’adolescence et au début de ma vie professionnelle, je suis tombée dans les spirales inexorables de la peur, de l’anxiété et de cet esprit inquiet qui me laissait à peine vivre.

De l’exaltation à la dépression: confession d’une psychiatre maniaco-dépressive, Kay Jamison

Si vous sentez que cela vous concerne, tenez compte des 5 parties suivantes car elles pourront vous aider.

lever-du-soleil-500x332

1. Ôtez-vous les poids non nécessaires

Ils sont là, même si vous ne les voyez pas. Dès que vous vous rendrez compte de tous ces poids, vous vous sentirez bien mieux.

Lisez aussi : 5 conseils pour calmer votre esprit et voir les choses positivement

  • Vous êtes entouré de personnes qui, au lieu de vous apporter des choses, vous enlèvent de l’énergie. 
  • Il est possible que vous fassiez passer en priorité des aspects qui ne sont pas bons pour vous.
  • Comprenez que « moins est toujours plus ».

2. Arrêtez-vous un instant et respirez, éteignez le bruit mental

Hier n’existe plus. Le passé ne peut être modifié et le futur n’existe pas encore. Alors, concentrez toute votre attention sur l’ici et le maintenant, là où vous vous trouvez en ce moment-même.

  • Arrêtez-vous et prenez une grande respiration. Prenez-la avec force et retenez-la pendant 5 secondes. Ensuite, expirez en soufflant fort.
  • Cet exercice tout simple, que vous le croyez ou non, libère votre esprit, l’oxygène et lui permet de trouver le calme.
  • Quand le corps se bien, c’est le moment de se connecter à soi-même.
  • Ensuite, demandez-vous avec humilité ce que vous voulez, ce que vous cherchez, ce que vous ne voulez pas, ce à quoi vous aspirez.

Il est bon de pratiquer cet exercice tous les jours, au lever.

fleurs-en-forme-de-coeur-representant-la-beaute-500x487

3. Construisez des murs protecteurs

L’esprit inquiet souffre car il est très perméable. Car il laisse entrer les préoccupations des autres, les égoïsmes, les intérêts de ceux qui nous entourent.

Lisez aussi : Je préfère gêner avec la vérité qu’éblouir avec des mensonges

Quand cette énergie négative fait irruption dans notre intérieur, elle se mêle à nos fragilités personnelles. Et le mélange est terrible.

Il est nécessaire de dresser des murs de la manière suivante :

  • Je m’éloigne de ce qui n’est pas harmonieux avec moi. Je ne veux pas d’égoïsmes, je ne veux pas de faux intérêts.
  • Je dresse des murs pour ceux qui m’amènent des tourments lors de mes journées de calme.
  • Je construis des murs pour ceux qui ne me respectent pas. Je leur pardonne et je les laisse partir.

4. Le silence qui répare

Une fois par jour et au moins pendant une heure ou deux, vous avez besoin d’un bain de silence absolu.

Ces moments de tranquillité et de paix intérieure nous permettent de nous connecter à nos besoins pour calmer l’esprit inquiet.

Car l’esprit nerveux qui saute de trou noir en trou noir a oublié de s’écouter lui-même. Il ne se souvient plus combien il vaut et à quel point il est important.

  • Détendez-vous dans le silence et éteignez les peurs, les voix intérieures. Laissez les émotions vous envahir telles que la satisfaction, la paix intérieure, l’équilibre dans l’esprit et le cœur.
yoga2-500x333

5. Cultivez la gratitude

Cette dimension est sans aucun doute la plus difficile à réaliser.

Lisez aussi : 3 clés merveilleuses pour éduquer vos enfants dans l’intelligence émotionnelle

Détendez-vous et réfléchissez aux aspects suivants :

  • Si vous vous sentez mal car certaines personnes ne vous aiment pas, éloignez-vous. La solution peut être très simple, mais elle demande du courage.
  • Si ce que vous ressentez aujourd’hui est du mal être, faites un tour de vos pensées. Choisissez de ne pas vous sentir ainsi : éteignez ce que vous ressentez et souvenez-vous de ce que vous méritez.
  • Remerciez les petites choses qui vous entourent et que, peut-être vous avez négligées.
  • Soyez reconnaissant car vous êtes en bonne santé, car vous avez à vos côtés des personnes qui vous aiment et que vous aimez.
  • Apprenez à remercier chaque jour nouveau. Car ce sont des opportunités qui s’ouvrent dans votre horizon pour que vous réussissiez ce que vous désirez. 

Être heureux, être calme, à l’équilibre.