5 clés pour reconnaître une crise cardiaque (infarctus)

· 30 janvier 2018
Face au chiffre élevé d'attaques cardiaques, il est impératif d'être attentif et bien informé. 

Il est fondamental, non seulement pour notre santé mais aussi pour celle des autres, de savoir reconnaître une crise cardiaque. Connaître certains symptômes permet d’éviter qu’une situation défavorable se complique. Il faut agir rapidement.

L’origine des infarctus est facile à expliquer : lorsqu’un caillot bloque le flux sanguin par les artères, cela rend difficile l’arrivée du sang au cœur. Ce qui empêche le fonctionnement de ce dernier et son action de pompe pour l’organisme.

Malheureusement, le nombre de victimes d’infarctus est considérable. Par exemple, la crise cardiaque est la première cause de mortalité par an en Espagne. En 2015, 420 000 personnes sont décédées suite à un infarctus.

Lisez également: Comment survivre à une crise cardiaque si vous êtes seul?

Comment reconnaître une crise cardiaque?

Avant qu’un infarctus se produise, l’organisme reçoit des signaux pendant une courte période. Par conséquent, si vous savez comment reconnaître un infarctus, vous pouvez directement aider la personne ou bien solliciter les services d’un médecin. Savoir agir dans cette marge de temps donnée par l’organisme peut s’avérer vital.

Les principaux symptômes pour reconnaître une crise cardiaque

Savoir reconnaître une crise cardiaque.

1. Le premier indice qui signale un infarctus est une douleur dans la partie arrière du sternum, la zone rétro-sternale. La douleur passe ensuite au bras, généralement le bras gauche, et s’étend au cou pendant une quarantaine de minutes.

2. En raison de l’agitation et la préoccupation naturelle liée au premier symptôme, les palpitations augmentent et la difficulté à respirer s’aggrave.

3. Des nausées apparaissent. Attention, les nausées ne doivent pas être directement associées à un infarctus. Normalement, les nausées se manifestent après le premier symptôme. Il se peut que la personne affectée vomisse.

4. Niveau température, le corps peut passer d’un extrême à l’autre. Cela varie en fonction de la personne. Certaines peuvent arriver au point d’expulser des sueurs froides, tandis que d’autres sentent leur température corporelle augmenter de façon soudaine.

5. L’anxiété se manifeste. Il est préférable d’aller chercher rapidement de l’aide, car l’anxiété peut faire défaut à la personne.

Une vie sans mauvaises habitudes

Le manque de discipline dans certains aspects de la vie coûte cher à l’organisme, et met en danger la santé. Face à ce panorama, nous vous recommandons d’éviter les habitudes suivantes.

1. Le tabagisme

Le tabac, une mauvaise habitude pour reconnaître une crises cardiaque.

La consommation de tabac augmente la possibilité d’avoir une crise cardiaque. C’est l’un des principaux facteurs des morts liées à des maladies cardiovasculaires.

Lorsqu’une personne fume, sa capacité respiratoire diminue considérablement. Face à un infarctus, cela entraîne de graves conséquences, lesquelles peuvent être fatales.

2. Un excès de stress

Le stress est un mal commun. Les rythmes rapides de travail et de vie qui dirigent le monde d’aujourd’hui laisse peu de temps pour se reposer. Prenez les choses calmement, ne vous noyez pas sous les problèmes et focalisez votre attention sur leur résolution.

La première recommandation pour gérer le stress est d’apprendre à séparer vie professionnelle et vie personnelle.

Les techniques de respiration telles que le mindfulness ainsi que d’autres outils peuvent aider à focaliser son attention sur le moment présent, à se concentrer sur les aspects possibles à résoudre et à ne pas s’inquiéter autant pour l’avenir.

3. Les graisses

Les mauvaises graisses favorisent une crise cardiaque.

Maintenez une alimentation saine. De mauvaises habitudes alimentaires vont graduellement avoir un impact négatif sur l’organisme. Ayez à l’esprit qu’une grande partie des problèmes cardiaques sont la conséquence d’une mauvaise alimentation.

Évitez que le mauvais cholestérol augmente et mette en péril votre vie. Nous ne vous demandons pas d’éliminer certains aliments, mais simplement de contrôler ce que vous mangez, et qu’occasionnellement seulement vous vous autorisiez certains caprices.

4. L’alcool

Consommer des boissons alcoolisées régulièrement et en grande quantité nuit à la santé. D’ailleurs, elles contribuent au surpoids, ce qui accroît la probabilité d’un problème cardiaque. Si vous buvez de l’alcool, buvez avec modération. Ne donnez pas de raisons à votre corps de passer un mauvais moment.

Lisez également: 10 effets immédiats de l’alcool sur notre santé

5. Le manque d’activité physique

Le manque d'activité physique favorise les crises cardiaques.

L’agitation constante et le manque de repos nuit à la santé, mais l’extrême opposé est autant nuisible. Avoir un mode de vie sédentaire, lequel ne favorise pas la circulation du sang, finit par provoquer des gênes corporelles, résultat de l’inactivité.

Pour éviter un infarctus et reconnaître une crise cardiaque, il est inutile d’avoir recours à des mesures extraordinaires. La clé se trouve dans l’adoption d’un mode de vie le plus sain possible : éviter les excès de tout type, et savoir gérer ses émotions sont des atouts considérables.