8 idées fausses sur le tabac qui mettent en danger la santé du/de la consommateur-trice

· 24 octobre 2017

Même s’il s’agit de cigarettes légères ou que vous fumiez peu, le tabac est très dangereux pour la santé et ses effets négatifs tardent à disparaître de l’organisme.

La consommation de tabac est toujours l’une des mauvaises habitudes pratiquées par les gens, malgré les multiples avertissements à propos de son impact sur l’organisme.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) atteste que c’est l’une des principales menaces pour la santé publique et, à ce propos, elle affirme que la moitié des consommateur-trice-s perdent la vie à cause de maladies qui y sont liées.

Le plus préoccupant c’est que des milliers de fumeur-se-s tentent de justifier leur addiction, en prétendant minimiser les problèmes qu’elle leur cause ou alors en ignorant la dangerosité pour les tissus et les cellules du corps, de ses composants.

C’est pourquoi il est fondamental d’expliquer certaines idées fausses qui sont apparues quant à sa consommation et qui peuvent causer une confusion.

Découvrez-les !

  1. Fumer est relaxant

fumer

Des milliers de personnes sont tombées dans l’addiction à la cigarette parce qu’elles pensent que c’est une méthode efficace pour canaliser les effets de l’anxiété et du stress.

De plus, celleux qui en consomment déjà de manière excessive choisissent de ne pas arrêter car iels pensent qu’il sera inutile de lutter contre la tension qu’implique l’arrêt du tabac.

Il est certain que, loin de détendre le corps, ses toxines affectent le système nerveux et déclenchent des changements d’humeur brusques. 

Si la cigarette génère bien sur le moment une fausse sensation de soulagement, avec le temps elle provoque ces réactions indésirables.

2. Quelques cigarettes ne font pas de mal

Fumer quelques cigarettes par jour implique également des dommages significatifs sur la santé, même s’ils ne sont pas aussi agressifs que si vous en fumiez en grandes quantités.

Tandis que l’excès de tabac augmente de manière alarmante le risque de souffrir de cancer du poumon, fumer modérément est lié au développement des maladies cardiovasculaires.

3. Le tabac n’est pas dangereux si l’on a une bonne santé

cigarette

Faites très attention ! Ce mythe a laissé penser à de nombreux-ses consommateur-trice-s qu’iels pouvaient fumer sans souffrir des effets dangereux des toxines de la cigarette.

Les personnes qui jouissent d’une bonne santé, réduisent très rapidement leur qualité de vie en incorporant le tabac à leurs habitudes.

4. Fumer light fait moins de dégâts

Les célèbres cigarettes light contiennent moins de concentrations de nicotine et de goudron, mais cela ne signifie pas qu’elles n’en contiennent pas.

Cette variété de tabac représente toujours un ennemi pour la santé, car sa fumée et ses toxines affectent la santé respiratoire.

5. L’exercice élimine les toxines du tabac

faire de l'exercice

S’il est certain que de nombreuses toxines du tabac sont éliminées par la transpiration que l’on produit en faisant de l’exercice, une grande quantité reste retenue dans le sang et les organes sécréteurs du corps.

Ces substances s’accumulent dans les tissus et, avec le temps, réduisent le rendement sportif, et vous vous sentez fatigué-e plus rapidement.

6. Il est impossible d’arrêter de fumer

Rien n’est moins sûr ! Bien que nous ne puissions pas nier l’existence du syndrome d’abstinence, nous sommes certain-e-s que nous pouvons arrêter de fumer.

Les personnes addicts doivent surmonter une série de symptômes, comme la nervosité et l’anxiété, car le cerveau réclame la dose de nicotine à laquelle il est habitué.

Malgré cela, avec le soutien et les conseils adaptés, nous pouvons arrêter progressivement cette habitude, jusqu’à ce qu’elle ne soit plus nécessaire.

7. « Si les dégâts sont déjà là… pourquoi arrêter ? »

poumons cigarette

Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer, même si cela fait plusieurs années que nous fumons plusieurs cigarettes par jour.

Quiconque a la volonté de le faire peut éprouver de nombreux changements positifs du moment où la personne prend la décision :

  • Le risque de souffrir de cancer et de maladies pulmonaires diminue.
  • La circulation du sang s’améliore.
  • Le cœur commence à mieux fonctionner.
  • La pression artérielle se rétablit.
  • La peau commence à reprendre vie.
  • On arrive en général à maintenir une incroyable sensation de bien-être.

8. « Il faut bien mourir de quelque chose »

C’est peut-être l’une des phrases que les fumeurs répètent le plus pour justifier leur addiction.

Toutefois… Seriez-vous prêt-e à endurer les effets qu’impliquent une maladie chronique ?

Il est très important de se figurer ce genre de choses, car les personnes qui disent cela en général sont des personnes qui n’ont pas encore souffert des symptômes que le tabac provoque sur la santé.

Vous fumez ou vous avez pensé vous y mettre ? Si c’est le cas et que vous vous êtes dit l’une de ces choses, il vaut mieux éviter au maximum de fumer pour ne pas réduire votre qualité de vie avec le temps.