10 bienfaits pour arrêter la cigarette

25 novembre 2013
Nos papilles gustatives perdent de leur sensibilité à cause du tabac, c'est pourquoi les plats deviennent insipides pour les fumeurs. En arrêtant de fumer, nous retrouverons la saveur des aliments.

Nous savons tous qu’il vaut quand même mieux arrêter de fumer pour notre santé et notre état général. Dans cet article, vous trouverez 10 bienfaits qui dériveront de votre décision d’arrêter la cigarette au cas où vous ne l’ayez pas encore fait !

Vous sentirez moins d’anxiété

Bien que les fumeurs puissent penser que prendre une grande bouffée de cigarette peut les aider à calmer leurs nerfs, une étude britannique publiée en début d’année suggère qu’arrêter la cigarette peut réduire l’anxiété sur le long terme. Les personnes qui parviennent à arrêter de fumer subissent une claire diminution de l’anxiété, tandis que les personnes qui continuent subissent une légère augmentation de l’anxiété sur le long terme. De la même manière, une étude de 2010 publiée dans le magazine Addiction a démontré que le stress ressenti diminue chez les personnes qui ne fument plus depuis un an après avoir été hospitalisées à cause de maladies du coeur.

Votre bouche vous en remerciera

sourire Arrêter de fumer peut diminuer de façon considérable le risque d’avoir des problèmes dentaires comme les caries et les maladies affectant les gencives, ou encore des situations plus dangereuses comme le cancer de la bouche, selon une étude du Centre de Contrôle et Prévention de Maladies. Comparés aux non-fumeurs, les fumeurs ont un risque 1,5 fois plus élevé d’avoir des problèmes bucco-dentaires.

Votre vie sexuelle va s’améliorer

Des études relient le tabagisme et la diminution du désir sexuel chez les hommes comme chez les femmes.

Vous améliorerez l’état de votre peau

peau Si vous voulez que votre peau ait une meilleure apparence, alors il vaut mieux arrêter la cigarette. Le tonus de la peau est affecté par la cigarette, car celle-ci favorise le relâchement de la peau et, bien entendu, augmente les rides autour de la bouche. Cependant, la peau commence à être en meilleur état un mois et demi après avoir arrêté de fumer.

Vous aurez plus de cheveux

Si vous aimez vos cheveux, il est peut-être temps de mettre la cigarette de côté. Plusieurs études ont montré qu’il existe une relation entre la cigarette et un risque plus élevé de souffrir de calvitie chez les hommes.

Vous serez de meilleure humeur

humeur Voici un bienfait très positif : arrêter la cigarette peut faire de vous une personne plus joyeuse. Des chercheurs de l’Université de Brown ont découvert que les fumeurs étaient plus joyeux lorsqu’ils arrêtaient la cigarette, bien que par la suite ils recommencèrent à fumer.

Vous aurez plus d’anniversaires

En arrêtant la cigarette, les femmes peuvent vivre jusqu’à 10 ans de plus, d’après une étude parue dans le magazine The Lancet. Les chercheurs ont également découvert que plus les femmes fument, plus il y aura un risque élevé de mort prématurée, et ceci est également valable pour les gens ne fumant qu’entre une et neuf cigarettes par jour : le risque de décès est deux fois plus élevé que chez les non-fumeurs.

Vous augmenterez les chances d’être enceinte

grossesse Si vous essayez de concevoir, l’une des meilleures décisions que vous pouvez prendre est arrêter de fumer. NBC News a signalé que les femmes qui fument ont une probabilité 60% plus élevée d’être stériles, en comparaison avec les femmes non-fumeurs. La cigarette est, de plus, liée aux avortements involontaires.

Vous profiterez plus de vos repas

Si vous n’aimez pas la nourriture insipide, alors ne fumez pas, voilà ce qu’affirment des chercheurs ayant mené une petite étude en 2009 chez des soldats grecs, qui montre qu’il y a une relation entre le tabagisme et le fait que les papilles gustatives deviennent de plus en plus insensibles.

Les rhumes ne seront pas si mauvais

grippe Les symptômes des rhumes légers pourraient prendre une forme plus grave chez les fumeurs, selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de Yale. Les résultats, publiés en 2008 dans le Journal of Clinical Investigation, montrent une réaction excessive du système immunitaire des souris exposées à la fumée de cigarette lorsqu’elles sont ensuite mises en contact avec un virus similaire à celui de la grippe.

A découvrir aussi