5 conseils pour réduire le cholestérol au petit déjeuner

28 mars 2019
Pour réduire les taux élevés de cholestérol, nous devons commencer à agir tôt dans la journée et veiller à ce que notre alimentation soit saine et équilibrée.

Si vous avez reçu un diagnostic d’hypercholestérolémie, commencez à apporter des changements à votre petit déjeuner. En plus d’être l’un des repas les plus importants de la journée, c’est un moment où notre corps est beaucoup plus réceptif à certains aliments. Un estomac vide assimilera et absorbera beaucoup mieux les nutriments, de sorte qu’avec de simples changements, vous pouvez aider à réduire le cholestérol dans votre petit déjeuner.

Si nous apportons également des vitamines, des minéraux et des enzymes saines, nous parviendrons à surmonter ce taux élevé de cholestérol, si dangereux pour notre santé. Alors…. Pourquoi ne pas suivre ces simples conseils pour mieux prendre soin de vous ? Ils sont simples, sains et délicieux – prenez-en bonne note !

1. L’avoine, la céréale parfaite pour réduire le cholestérol

l'avoine aider à réduire le cholestérol

Selon la Mayo Clinic du Minnesota (États-Unis), l’avoine est l’un des meilleurs aliments pour réduire le mauvais cholestérol ou LDL.

  • L’avoine contient des fibres solubles, indispensables pour réduire la lipoprotéine causée par le LDL.
  • En retour, cette lipoprotéine minimise l’absorption du cholestérol dans la circulation sanguine.

Suggestions

Il est intéressant de savoir que quelque chose d’aussi simple que de combiner un bol d’avoine avec un fruit, comme une banane et des noix, nous permet d’obtenir un remède aussi simple qu’efficace pour combattre le cholestérol.

Lisez également : Purifiez vos reins avec de l’eau au persil

2. L’avocat, indispensable à une alimentation saine

Surpris par cette suggestion ? Beaucoup de gens évitent habituellement les avocats lorsqu’ils ont un taux de cholestérol élevé. Ils pensent que c’est un aliment trop calorique et trop gras.

  • L’avocat est une source puissante de nutriments, ainsi que d’acides gras monoinsaturés, une association idéale pour maintenir un taux de cholestérol équilibré.
  • Si nous nous habituons à manger des avocats dans notre alimentation, nous prendrons soin de notre santé cardiaque, tout en réduisant le taux de mauvais cholestérol.

Suggestions

  • Au petit déjeuner, préparez un toast de pain complet avec quelques tranches d’avocat et de tomate.
  • Vous pouvez également couper quelques morceaux d’avocat et les combiner dans un bol avec une banane et un peu de miel.

3. La cure au citron et à l’ail pour réduire le cholestérol

ail et citron pour réduire le cholestérol

La Fondation Espagnole du Coeur (FEC) nous rappelle que l’ail est très bénéfique pour notre santé. En plus d’agir comme un antibiotique naturel, il est diurétique, dépuratif, antiseptique et antibactérien.

  • Quelque chose d’aussi simple que de prendre une gousse d’ail le matin pourrait nous aider à réduire notre taux de cholestérol élevé.
  • Il existe aussi un remède simple qui peut être tout aussi utile : le remède à l’ail et le citron.

Comment faire ma cure à l’ail et au citron

Ingrédients

  • Le jus d’ 1 citron
  • 1 gousse d’ail
  • 1 verre d’eau (200 ml)

Préparation

  • C’est très simple. Il s’agit seulement de chauffer un peu le verre d’eau pour plus tard, pour lui ajouter le jus du citron.
  • La première chose à faire est de manger une gousse d’ail jeun. Ensuite, il suffit de boire peu à peu le verre d’eau tiède avec du citron.
  • Nous vous recommandons de le faire deux ou trois fois par semaine.

Découvrez : 6 fruits qui vous aideront à perdre du poids rapidement

4. Pain de seigle grillé à l’huile d’olive

Il est important que nous choisissions bien le pain que nous allons consommer. Le meilleur pain est toujours celui qui contient des céréales complètes, riche en fibres et sans farines raffinées.

  • Pour réduire le cholestérol, évitez surtout le pain de mie. Aussi, si vous voulez suivre un régime aussi sain que possible, n’hésitez pas : votre meilleure option est le pain de seigle.

C’est le pain qui contient le plus de fibres et de nutriments. C’est un mélange exquis de fer et de vitamines B qui maintiendra notre taux de cholestérol sous contrôle. Par contre, pour prendre un petit déjeuner santé, rien de mieux qu’une tranche de ce pain de seigle avec un peu d’huile d’olive vierge.

L’huile d’olive vierge extra est celle qui présente la meilleure qualité nutritionnelle. Elle est riche en acides gras monoinsaturés (acide oléique), en vitamine E et en phytostérols, qui sont tous des composés cardioprotecteurs.

Suggestions

Il est important qu’en plus des fibres, une certaine quantité de protéines soit incluse dans notre petit déjeuner. N’hésitez donc pas à combiner cette tranche de pain avec une tranche de poitrine de dinde, par exemple.

  • Les œufs, de leur côté, s’ils sont consommés avec équilibre et modération, peuvent également constituer une excellente option. N’ayez pas peur de les inclure dans vos petits déjeuners une ou deux fois par semaine.

5. Thé blanc pour réduire le cholestérol

Vous pouvez trouver du thé blanc dans n’importe quel magasin naturel. C’est, sans aucun doute, la meilleure boisson naturelle pour réduire notre taux de cholestérol élevé.

  • Le thé blanc a des propriétés hypocholestérolémiantes et possède un pouvoir antioxydant élevé.
  • De plus, cette boisson de longue tradition en Orient, est détoxifiante et peut nous aider à accélérer le métabolisme pour perdre du poids.

Quelques aspects à prendre en compte

Le thé blanc seul n’équilibrera pas automatiquement notre taux de cholestérol. Nous devons suivre un régime équilibré où nous évitons les graisses saturées et les pâtisseries industrielles afin de rendre notre petit déjeuner plus sain. Quelque chose d’aussi simple que de prendre le plus grand soin de votre petit déjeuner vous permettra d’obtenir d’excellents résultats petit à petit. N’hésitez pas à boire une bonne infusion de thé blanc chaque matin.

 

  • Josué Gonzalez. (2013). Colesterol. 1. https://doi.org/10.1109/FCST.2015.28.
  • Molina, M. T., Vázquez, C. M., & Ruiz Gutiérrez, V. (1991). Metabolismo del colesterol. Su regulación a nivel hepático e intestinal. Grasas y Aceites. https://doi.org/10.3989/gya.1991.v42.i4.1237.
  • Clínica, G., Galega, S., & Interna, D. M. (2011). Lípidos , colesterol y lipoproteínas. Galicia Clínica | Socieda de Galega de Medicina Interna.