6 conséquences dont vous pouvez souffrir en consommant des farines raffinées

2 février 2018
Saviez-vous que, en plus de rendre la digestion difficile, la consommation de farines raffinées peut impliquer un plus grand risque de dépression ? Par ailleurs, loin d’apporter de l'énergie à l’organisme, ces farines peuvent générer un plus grand état de somnolence.

Les farines raffinées font partie de l’alimentation quotidienne de millions de personnes du monde entier, et bien que des mises en garde aient été émises, nombreux sont ceux qui ne savent pas encore à quel point elles peuvent nuire à la santé.

Ces farines subissent une série de procédés industriels, lesquels réduisent malheureusement leurs qualités nutritionnelles et leurs propriétés.

Bien qu’en quantités minimes elles ne causent pas d’effets significatifs, une consommation excessive et fréquente peut produire certaines réactions indésirées dans l’organisme.

Le plus inquiétant est que ces farines se trouvent dans beaucoup de produits alimentaires du commerce, et en raison de cela, il est difficile de ralentir sa consommation.

C’est pourquoi, il est important d’être au courant des conséquences d’une consommation excessive de farines raffinées pour au moins faire en sorte de réduire au maximum la présence de ces farines dans son alimentation.

Faites très attention !

1. Elles augmentent le risque de diabète

Test de diabètes

Les personnes qui consomment ces farines tous les jours ont une plus grande probabilité de souffrir de diabète que ceux qui choisissent de consommer des farines intégrales.

  • Les farines raffinées sont riches en hydrates de carbone simples, lesquels produisent des pics élevés de sucre à défaut d’être utilisés comme des sources d’énergie pour le corps.
  • C’est notamment le cas de l’amylopectine, un carbohydrate qui se transforme facilement en sucre et affecte le taux de glucose dans le sang.

2. Elles favorisent le surpoids 

Les aliments préparés avec des farines raffinées sont l’un des responsables de la prise de poids et des difficultés rencontrées par le métabolisme.

  • La consommation de ces farines est l’un des plus grands obstacles pour une perte de poids saine.
  • Les hydrates de carbone ralentissent le rythme du métabolisme, et renforcent l’accumulation de graisses en augmentant le glucose dans le sang, notamment dans la zone abdominale.
  • N’étant pas rassasiantes, ces farines favorisent le désir de manger.

3. Elles compliquent la digestion

Femme qui a l'air d'avoir mal au ventre

En raison des procédés auxquels elles sont soumises, l’une des caractéristiques des farines non raffinées est qu’elles perdent plus de 80 % de leurs fibres diététiques.

En conséquence de cela, une fois consommées, elles provoquent des maladies dans le système digestif et dans le colon. 

  • La faible quantité de fibres rend difficile la digestion de l’aliment, et la personne souffre alors d’ inflammations et de constipation.
  • Ces farines sont également à l’origine de modifications dans la flore bactérienne de l’intestin : augmentation des gazes, indigestions et douleurs.

4. Elles augmentent le risque de maladies inflammatoires

Les personnes exposées aux facteurs de risque des maladies inflammatoires telles que l’arthrite doivent impérativement exclure les farines raffinées de leur alimentation.

  • Bien qu’en faibles quantités la consommation de ces farines ne provoquent pas de réactions particulières, en consommer de façon habituelle peut entraîner des réponses inflammatoires de la part du système immunitaire.
  • Elles sont à l’origine des déséquilibres du glucose dans le sang, lequel interfère avec les fonctions qui transforment les protéines en sources d’énergie pour le corps.
  • L’accumulation de glucose génère une réaction appelée la glycation, réaction qui donne lieu à un processus inflammatoire dans les tissus sains.

5. Elles peuvent provoquer des intolérances

Assiette avec des morceaux de pain

Les intolérances alimentaires produisent des réactions inflammatoires dans l’organisme et une grande variété de symptômes digestifs qui affectent la qualité de vie.

  • Les farines raffinées ont un taux élevé de gluten, un type de protéine qui se digère difficilement et qui peut provoquer des intolérances.

6. Elles augmentent le risque de dépression

Bien que manger des aliments raffinés produise une légère sensation de plaisir momentané, l’accumulation des hyrates de carbone a un lien avec la dépression et les baisses de moral.

  • Ces substances, lesquelles augmentent le glucose dans le sang, modifient la chimie du cerveau et produisent une sensation de fatigue physique et mentale.
  • Elles ont un lien avec les troubles du sommeil et la réduction de la productivité lors des tâches quotidiennes.
  • Loin d’apporter de l’énergie à l’organisme, elles génèrent une sensation de fatigue et un état de somnolence.
  • Cela explique pourquoi après la consommation de farines raffinées certains se sentent démoralisés et ressentent le besoin de faire une sieste.

Avez-vous l’habitude de consommer des farines raffinées ? Si c’est le cas, faites en sorte de limiter votre consommation le plus rapidement possible.

Bien qu’il soit difficile de les éliminer complètement de son alimentation, il existe beaucoup d’alternatives saines qui permettent de les remplacer dans de nombreuses recettes.

Si vous avez l’impression qu’elles ne vous font pas de mal, une fois que vous aurez réduit votre consommation de farines raffinées, vous vous apercevrez des bénéfices sur votre corps.

 

A découvrir aussi