5 points d’acupression à appliquer sur votre visage et leurs INCROYABLES bienfaits

· 20 juillet 2017
L'acupression est une technique originaire de la médecine traditionnelle chinoise. Elle se base sur la stimulation de quelques points concrets de notre corps pour favoriser un bien-être ponctuel ou intégral.

L’acupression n’est pas d’une thérapie curative. Elle peut néanmoins nous aider à nous sentir mieux et à soulager différents mal-êtres de manière naturelle.

L’acupression est une technique originaire de la médecine traditionnelle chinoise. Elle se base sur la stimulation de quelques points concrets de notre corps pour favoriser un bien-être ponctuel ou intégral.

A un tel point que si nous l’utilisons déjà de manière régulière ou si nous n’avons pas encore franchi le pas, il n’est jamais inutile de commencer à l’appliquer au quotidien pour valoriser les résultats.

L’acupression libère les tensions accumulées et augmente la circulation sanguine. Elle réduit par ailleurs la douleur et génère une grande relaxation.

Aussi s’agit-il de quelque chose qui peut nous aider à un moment donné, par exemple, lorsque nous nous sentons paralysés par le stress.

Il faut dire, en revanche, que nous sommes face à une thérapie alternative. L’objectif n’est pas de guérir une maladie mais plutôt d’améliorer le bien-être et à offrir un traitement plus naturel que les traitements médicaux ordinaires.

Nous vous encourageons ainsi à essayer sur vous-même ces 5 points de pression.

Si vous souffrez de céphalées de tension, que vous vous sentez fatigué à cause d’une longue journée de travail ou que vous souhaitez simplement, améliorer votre circulation sanguine, n’hésitez pas. Mettez-les en pratique et découvrez ce qu’ils vous font ressentir.

  1. Acupression du « troisième œil »

acupression

L’acupression sur le « troisième œil » est l’un des points les plus fréquents pour traiter les maux de tête et les migraines.

  • Ce point se situe juste au centre des sourcils et sur notre cloison nasale.
  • L’application de pression sur cette zone nous permet, par exemple, de stimuler des vaisseaux sanguins, ce qui améliore la circulation, l’oxygénation et il est même utile pour traiter certains problèmes de peau.
  • Vous pouvez stimuler ce point par le biais de deux mécanismes :
  • Le premier est simple. Il suffit d’exercer une pression avec votre index pendant 60 secondes.
  • La seconde manière est très relaxante. Sans relever le doigt du « troisième œil », exercez un mouvement circulaire. C’est très facile.

Découvrez également les Traitements anticellulites faciles à réaliser à la maison

2. Le point bambouacupression

Le point bambou irradie nos fosses nasales. Il favorise la relaxation, soulage le stress et nous permet également de décongestionner le nez.

  • Pour trouver le point bambou vous n’avez qu’à mettre vos index sur les coins internes de vos yeux.
  • Il s’agit de l’os qui entoure nos globes oculaires, des espaces très sensibles qui stimulent de multiples sensations adaptées pour nous offrir un bien-être rapide.

Il vous suffit d’exercer un pression avec la pointe de vos doigts sur ceux-ci pendant une minute. 

Nous devrons toujours éviter d’exercer trop de force. Nous sentirions alors de la douleur voire de brèves hallucinations visuelles, comme des taches ou des lumières. 

3. Le point des « portes de la conscience »acupression

Ce point se situe sur la nuque, juste à la hauteur de la base du crâne. Il irradie deux muscles essentiels de cette zone de notre corps : le trapèze et le sterno-cléido-mastoïdien.

  • Les bienfaits d’appliquer de l’acupression sur cette zone de notre corps sont multiples et valent la peine de l’essayer à un moment (bien que, dans ce cas, il serait plus adapté qu’une seconde personne nous aide).
  • Stimuler ce que l’on appelle le point « des portes de la conscience » soulage la céphalée et la rigidité de la nuque.
  • Il nous aidera également beaucoup pour réduire les vertiges, les nausées, les douleurs oculaires voire mes les acouphènes gênants.

La personne qui exerce cette thérapie sur notre nuque doit localiser, dans un premier temps, ces deux points sur la base de notre crâne.

  • Elle doit presser d’abord pendant cinq secondes avec le bout des doigts puis, faire un massage avec la jointure des doigts pendant 3 minutes.

L’idéal est d’être allongé-e pendant tout le processus.

Lisez également 5 plantes médicinales qui améliorent la circulation sanguine et la santé cardiaque

4. Acupression du « point de la fragrance« acupression

Un nom si poétique, « le point de la fragrance », se trouve en réalité sur deux points situés de chaque côté de nos fosses nasales.

Les bienfaits de l’application de pression sur cette zone sont un peu plus limités mais pourtant intéressants. Il soulage les migraines et les terribles gênes liées à la sinusite.

  • Vous n’avez pour ce faire qu’à appliquer le bout de vos doigts sur cette zone et masser pendant une minute. C’est très relaxant !

5. La maison du vent ou le point Gv16 Fengfuacupression

Un autre nom chargé de magie pour désigner un point très concret : notre nuque.

Il s’agit de l’un des plus connus. Le point Gv16 Fengfu, situé à la confluence de la tête et du cou, exerce en effet un bienfait thérapeutique sur de multiples organes de notre corps.

Voici certains de ses bienfaits :

  • Améliore le sommeil.
  • Nous aide également à digérer.
  • Diminue les aussi maux de tête, de mâchoire et les douleurs articulaires.
  • Favorise la circulation sanguine.

Pour arriver à stimuler le point de la maison du vent, utilisez un glaçon. Exercez alors une pression avec celui-ci, à intervalles de 3 secondes, pendant une minute.

Le bien-être qu’il nous confère est quasi immédiat.


  • Neri, I., Allais, G., Schiapparelli, P., Blasi, I., Benedetto, C., & Facchinetti, F. (2005). Acupuncture versus pharmacological approach to reduce Hyperemesis gravidarum discomfort. Minerva Ginecologica.
  • Nguyen, H. P., Le, D. L., Tran, Q. M., Nguyen, V. T., & Nguyen, N. O. (1995). CHROMASSI: a therapy advice system based on chrono-massage and acupression using the method of ZiWuLiuZhu. Medinfo.MEDINFO. https://doi.org/10.1007/bf02648534