5 symptômes du cancer des os primaire à connaître

· 7 avril 2016

Il est possible que vous ayez déjà entendu parler du cancer des os primaire.

En règle générale, lorsque l’on parle de cancer, la maladie en arrive souvent à toucher les os au bout d’un certain temps. C’est ce que l’on appelle le cancer des os secondaire ou métastatique.

Lorsqu’une tumeur se développe, il est fréquent qu’elle touche à un moment donné une partie de la structure osseuse.

Cependant, selon des statistiques médicales, sur les dernières années, le diagnostic du cancer des os primaire a considérablement augmenté. Il s’agit alors d’une tumeur qui se localise directement dans ou sur l’os.

Il faut savoir que le taux de guérison peut s’avérer plutôt élevé, si la maladie se diagnostique dans ses premières phases de développement.

Il est donc important de prêter attention aux préventions et aux informations diffusées.

Bien qu’il soit considéré comme grave, un aspect positif du cancer des os primaire est sa détection facile, au travers d’une douleur très caractéristique.

Qu’est-ce que le cancer des os primaire ?

Les causes du cancer des os.

Le cancer des os primaire n’est pas un cancer courant, et il n’est pas non plus aussi connu que d’autres types de cancer tel que le cancer du sein ou du côlon.

Cependant, son incidence existe, bien qu’elle soit moindre, et il est fréquent que ses symptômes soient confondus avec ceux d’autres maladies. Il est donc important de bien s’informer.

Ce cancer affecte notre squelette et les zones les plus touchées sont souvent les parties osseuses proches du genou, le fémur ou le tibia.

Il n’existe aucune relation avec le cancer secondaire. C’est à dire qu’il n’est pas une conséquence de métastases occasionnées par une autre tumeur primaire.

Il faut également savoir qu’il existe trois types de cancer des os primaire :

  • L’Ostéosarcome : C’est la forme la plus commune, qui touche malheureusement les adolescents en plein processus de développement. Le cancer apparaît en effet dans ces nouveaux tissus qui se développent.
  • Le Chondrosarcome : Il se développe chez les personnes adultes entre 40 et 60 ans, et apparaît toujours en premier lieu dans le cartilage.
  • Le Sarcome d’Ewing : Ce type du cancer des os primaire est caractéristique chez les enfants en bas âge.
    Leurs tissus nerveux sont encore immatures et le cancer naît de l’apparition de petits sarcomes tout au long de la moelle osseuse.
    Il faut ajouter que ce type de cancer est généralement héréditaire, il peut donc s’anticiper et il est possible d’obtenir de bons résultats avec des traitements comme la radiothérapie.

Découvrez également cet article : Comment régénérer des cartilages endommagés ?

Les symptômes du cancer des os primaire

Les symptômes du cancer des os.

Dans cet article, nous allons parler du type de cancer qui peut nous affecter, nous les adultes. Nous allons donc nous focaliser sur le Chondrosarcome.

Comme nous vous l’avons indiqué précédemment, ses symptômes peuvent être confondus avec ceux d’autres maladies (arthrite, inflammations, ostéoporose…). Il est donc important d’avoir en tête les caractéristiques de base des symptômes.

Une douleur très localisée

  • Il y a des jours où nous avons plus mal aux genoux que d’habitude. Nous le mettons sur le compte de la fatigue, mais cela pourrait être une usure qui jour après jour nous gêne et que nous tentons d’éliminer à coup d’anti-inflammatoires.
    Le type de douleur associé au cancer des os primaire est une douleur pointue, aiguisée.
  • Comme nous vous l’avons fait remarqué plus haut, il faut faire attention à ces zones articulatoires du genou : le tibia et le fémur, puisque dans 70% des cas, le chondrosarcome se développe dans ces zones.

Une Hypersensibilité

  • A la douleur aigüe dans cette partie du corps s’ajoute une caractéristique bien particulière : l’incapacité de supporter le contact avec les vêtements ou le toucher de cette zone.
    La douleur est très intense, comme une plaque brûlante, et il est difficile de la soulager, même avec des médicaments.

Une inflammation caractéristique

  • Lorsqu’une tumeur apparaît dans l’os, au fur et à mesure qu’elle grandit, elle envahit les tissus qui entourent l’os en lui-même ou l’articulation.
    Il se produit alors une grosseur caractéristique qui va nous alerter. Ce n’est pas une simple inflammation. Lorsque vous la toucherez, vous vous rendrez bien compte que sa densité est différente du gonflement provoqué par l’arthrite.

De la fièvre

  • L’inflammation, l’accumulation du tissu produit par la tumeur, produit en général de la fièvre.
    Comme vous pouvez le voir les symptômes sont très clairs. Il faut y voir un élément positif qui va nous obliger à nous rendre chez notre médecin rapidement. Et ainsi traiter la maladie dans ses premières phases de développement.
  • Faites attention à ne pas vous automédicamenter. Il est important de ne pas masquer les symptômes avec des pharmaceutiques. Il faut également être conscient de ce qui se passe.

Découvrez cet article : Remèdes maison pour faire baisser la fièvre

De possibles fractures

  • Les fractures apparaissent à une phase plus avancée de la maladie. Lorsque la tumeur a affaiblit l’os et a provoqué l’apparition de fissures, ou d’autres lésions plus importantes.
    Avant d’en arriver là, notre corps aura déjà montré plusieurs symptômes. Tels qu’une douleur aigüe et localisée, de la fatigue, des inflammations et de la fièvre.
  • Il est très important que vous soyez attentifs à tous ces indicateurs. Comme le cancer des os primaire n’est pas fréquent, il est d’autant plus risqué qu’il soit confondu avec d’autres problèmes de santé. Et que nous n’allions pas consulter de médecin aux premier symptômes.
    Consultez donc votre médecin pour vos douleurs de genoux et cherchez toujours un avis médical qui puisse écarter tout diagnostic de problème majeur.
Détecter un cancer des os.

Souvenez-vous que si elle est traitée dans ses premières phases de développement, cette maladie obtient toujours de bons résultats de guérison. Prenez-soin de vous !