L’arthrite : 6 mesures à prendre qui vous soulageront

18 mai 2014
L'arthrite localisée au niveau des genoux, des coudes et des chevilles et due à un excès de poids. En effet, nos os et nos cartilages finissent par s'abîmer, car ils doivent supporter les kilos en trop.

L’arthrite est une affection qui touche une grande partie de la population, et en particulier les femmes. Elle est produite par l’inflammation d’une ou de plusieurs articulations.

Au fil du temps, elle provoque une détérioration du cartilage. C’est une affection douloureuse qui a un impact direct sur notre qualité de vie. Aimeriez-vous savoir par quels moyens on peut retarder sa progression ?

Les spécialistes affirment qu’il existe plus de 100 types différents d’arthrite. Mais les deux types les plus communs sont sans aucun doute l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde.

Ce sont des maladies douloureuses qui nous font souffrir et causent des inflammations, des rougeurs et une certaine rigidité.

Ce sont des situations qui, peu à peu, peuvent devenir chroniques. Mais peut-on guérir l’arthrite ? En vérité, non. Actuellement, il n’existe aucun traitement qui puisse guérir l’arthrite.

Cependant, on peut avoir recours à des palliatifs pour en atténuer les symptômes et avoir ainsi une meilleure qualité de vie. Nous vous expliquons comment !

Lisez aussi : Comment régénérer des cartilages endommagés ?

Quelles sont les causes de l’arthrite ?

Actuellement on ne sait pas encore tout sur les causes de l’arthrite, mais on sait que certains facteurs peuvent favoriser son apparition et qu’il vaut mieux en tenir compte :

  • Notre héritage génétique.
  • Une faille dans notre système immunologique ; au lieu de protéger nos articulations et nos cartilages, il les détruit.
  • Il peut arriver que notre organisme, au lieu de nous défendre face aux infections, attaque les tissus de notre propre corps, et ainsi affecte nos articulations.
  • Il peut y avoir une lacune au niveau des cartilages, peut-être même des lésions ou des traumatismes qui n’ont pas été bien soignés dans le passé.
  • L’excès de poids ou l’obésité sont aussi un facteur déterminant, en particulier au niveau des genoux.
  • Une faiblesse dans les muscles est également un facteur déterminant. Si les muscles ne sont pas en bon état, ils peuvent difficilement protéger nos articulations qui risquent de se détériorer davantage, et d’autres lésions peuvent alors se produire.
  • Les mouvements répétés de la même articulation peuvent avoir une grande incidence sur son état. Notre travail finit parfois par nous occasionner des problèmes d’arthrite.

Comment peut-on pallier les effets de l’arthrite ?

1. N’ignorez pas les douleurs que vous ressentez

L'arthrite peut se traduire par des douleurs chroniques.

Les études faites à ce sujet nous disent que les deux premières années sont essentielles dans le traitement de l’arthrite.

Si vous ressentez une forte chaleur aux genoux, aux mains ou à toute autre articulation, et qu’elle se prolonge au-delà de deux semaines, allez consulter un médecin.

En effet, il est habituel que des gonflements se produisent soudainement, ou d’avoir les doigts engourdis, enflammés et rougis. Ne minimisez pas ces symptômes ! Plus l’arthrite est traitée rapidement, mieux c’est.

Vous allez également aimer lire : Les douleurs aux mains : à quoi sont-elles dues ?

2. Tâchez d’obtenir un diagnostic précis

Comme nous l’avons dit plus haut, il existe plus de 100 types d’arthrite. Elle peut provenir de rhumatismes ou d’une arthrose, qui sont les deux causes les plus communes.

Cependant, comme il existe de nombreuses variantes, il est essentiel d’obtenir un diagnostic précis pour savoir quel est le traitement le plus adéquat.

3. Surveillez votre poids

On sait que bon nombre d’arthrites aux genoux, aux hanches et même aux chevilles sont dues à un excès de poids. Nos os et nos cartilages souffrent sous le poids de ces kilos superflus, et des problèmes finissent par se produire.

Essayez de maintenir un poids correct et constant pour éviter l’apparition de l’arthrite !

4. Une alimentation adéquate

Il existe une série d’aliments qui peuvent nous aider à freiner la progression de l’arthrite. Ils agissent comme protecteurs et régénérateurs du cartilage. Il est important que vous puissiez inclure les éléments suivants dans votre alimentation :

  • Les acides gras oméga-3 : ils sont essentiels pour protéger les cellules des inflammations dues aux cytokines et aux enzymes qui érodent le cartilage de l’articulation. L’huile d’olive, le poisson bleu, le saumon, le soja… sont très adéquats.
  • La vitamine C : elle est anti-inflammatoire et fondamentale dans le traitement de l’arthrite. Pensez à manger des kiwis, de la papaye, des fraises, du citron, des oranges, de l’ananas, des choux de Bruxelles, des poivrons…
  • Le bêtacarotène : les aliments qui contiennent du bêtacarotène nous protègent de l’arthrite inflammatoire. Incorporez à votre alimentation des fruits et des légumes de couleur orange ou jaune, comme les carottes, la courge, le melon, les abricots, les pêches, les mandarines…
  • Les aliments riches en flavonoïdes : ils nous protègent des inflammations des articulations. On les trouve dans les airelles, l’oignon, les poireaux, les groseilles noires…

5. Faire une demi-heure d’exercice par jour

Faire des exercices au quotidien permet de lutter contre l'arthrite.

Il n’est pas nécessaire d’en faire plus d’une demi-heure par jour. Mais il faut être constant et ne pas trop fatiguer son corps :

  • faire de la marche ou une promenade à pied avec une amie
  • aller nager un moment
  • faire de la bicyclette
  • aller à une séance douce de yoga

Toutes ces activités donnent plus de mobilité à nos articulations et leur évitent de devenir rigides. C’est important !

6. Faites attention à la façon de positionner votre corps, à vos habitudes et aux mouvements que vous réalisez

Planifiez vos journées afin de pouvoir réaliser vos tâches habituelles, tout en évitant de toujours faire travailler les mêmes articulations.

En effet, à la longue, elles pourraient en souffrir. Si votre profession vous oblige à toujours vous tenir dans la même position, essayez de faire quelques mouvements de temps à autre pour éviter de vous ankyloser.

Si vous devez soulever des choses lourdes par exemple, essayez de situer la charge sur votre corps de la bonne manière.

Veillez à adopter de bonnes positions, même en dormant, et faites attention à la façon de vous tenir quand vous utilisez votre ordinateur. Tous les mouvements répétitifs peuvent entraîner une détérioration des articulations.

Évitez les tensions, car autrement, vous sentirez une plus grande fatigue et vous souffrirez de douleurs articulaires.

À la fin de la journée, prenez un bain chaud. Ce dernier permettra de soulager les tensions musculaires et les douleurs articulaires. Les massages aussi font beaucoup de bien !

  • Rouiller, N., Petignat, P. A., & Bally, F. (2010). Arthrite septique. Revue Medicale Suisse. https://doi.org/10.1016/B978-2-294-70951-7.00095-5
  • Evrard, J., Hourtoulle, P., Roure, J. L., & Merle d’Aubigne, R. (1985). LES ARTHRODESES DE HANCHE POUR ARTHRITE SEPTIQUE. ETUDE CRITIQUE. Revue de Chirurgie Orthopedique et Reparatrice de l’Appareil Moteur. https://doi.org/10.1158/1078-0432.CCR-09-0376
  • Coleman, L. A., & Roubenoff, R. (2012). Arthritis. In Encyclopedia of Human Nutrition. https://doi.org/10.1016/B978-0-12-375083-9.00018-0