Comment éviter une inflammation des chevilles ?

La consommation quoitidienne de deux litres d'eau par jour (trois en été) favorise l'élimination des toxines, et prévient la rétention des liquides.

Un œdème, ou plus communément l’inflammation des chevilles, est une maladie qui est causée généralement par une mauvaise circulation du sang, la rétention de liquides, la grossesse ou tout simplement une mauvaise posture. On peut la traiter en suivant certains conseils que vous pourrez trouver dans cet article.

Pourquoi nos chevilles enflent-elles ?

Après une longue journée très chargée, plusieurs membres de notre corps peuvent être fatigués, comme nos jambes ou de nos chevilles qui en prennent un sacré coup après de longues heures assis devant l’ordinateur ou durant un long voyage. Ainsi, les muscles et les valvules de la zone se contractent et ne se détendent pas, et le sang ne peut donc pas circuler convenablement jusqu’au cœur, étant donné que le mouvement est assez long.

chevilles 2

Ce problème est très habituel chez les personnes en surpoids, car le cœur n’a pas la force suffisante pour pomper le sang à grande vitesse, ce qui provoque une pression élevée et beaucoup de sang dans les chevilles. Les veines ne se ferment pas normalement et ne s’étirent pas, provoquant ainsi plus de rétention de liquide.

Voici d’autres facteurs de risque liés à l’inflammation des chevilles :

En plus de ces raisons, les médecins évoquent également d’autres facteurs, comme par exemple :

  • une défaillance dans le fonctionnement des organes, comme les reins ou les intestins
  • une alimentation avec beaucoup de graisse et de sel
  • des veines faibles ne permettant pas le bon reflux sanguin
  • une obstruction dans les ganglions lymphatiques
  • une dénutrition
  • une dépression et d’autres causes émotionnelles

chevilles 3

Comment peut-on éviter l’inflammation des chevilles ?

  • Bougez les jambes toutes les heures : si votre travail requiert d’être assis de façon permanente dans un bureau, essayez quand même de vous levez toutes les heures ou toutes les deux heures, et allez faire un petit tour afin de réactiver le flux sanguin dans les jambes. Faites de même lorsque vous voyagez, cela vous évitera d’avoir des caillots sanguins.
  • Perdez du poids : L’obésité affecte le fonctionnement du cœur et d’autres organes, fait stresser les jambes et enfler les chevilles. Perdre du poids permettrait donc à vos chevilles de se désenfler et de ne plus retenir de liquide.

chevilles 4

  • Consommez une faible quantité de sel : consommer beaucoup de sodium quotidiennement pourrait vous causer des problèmes au niveau des tissus des chevilles et des pieds. Moins de sel va également faire diminuer la rétention des liquides. Ne consommez plus de produits préparés ou pré-cuisinées, qui contiennent souvent beaucoup de sel, et préférez plutôt du sel marin ou des aliments avec une très faible quantité de sel.
  • Changez de médicaments : certains médicaments peuvent causer des inflammations au niveau des chevilles, des jambes et des pieds de par leurs effets secondaires. Prenez donc conseil auprès de votre médecin à ce sujet et changez de médicament si nécessaire.
  • Faites de l’exercice : cela vous permettra d’améliorer la circulation sanguine et de donner l’occasion au flux sanguin d’arriver au cœur. Vous pouvez opter pour le vélo, de longues marches ou des footings, à raison de 3 fois par semaine, avec des sessions de 20 minutes.
  • Surélevez les pieds la nuit : élevez vos jambes à l’aide de coussins lorsque vous êtes en train de regarder la télévision, par exemple. Vous pouvez appuyer également vos jambes sur un mur ou un meuble pendant quelques minutes. Cela permet au sang de ne pas s’accumuler au niveau des chevilles. Si vous ressentez des douleurs ou des chatouillements, baissez vos pieds puis refaites la même chose quelques minutes plus tard.

chevilles 5

  • Buvez beaucoup d’eau quotidiennement : De cette manière, vous allez éviter la rétention de liquides en hiver. Il faut boire 2 litres en été, et certains médecins conseillent même d’en boire 3. Prenez conseil auprès de spécialistes en ce qui concerne ce point.
  • Utilisez des chaussures adéquates : elles ne doivent pas être trop serrées ou trop petites, et si elles possèdent des lacets, alors ne les attachez pas trop fort. Et si vous avez la possibilité de rester un peu de temps pieds nus, alors faites-le !
  • Faites des bains avec de l’eau froide : mettez une bonne quantité d’eau froide dans un récipient. Mettez-y les pieds jusqu’à ce que l’eau vous arrive au-dessus des chevilles. Restez comme cela pendant quelques minutes et vous verrez que la sensation d’inflammation commencera à disparaître.
  • Utilisez des moyens orthopédiques : en cas d’inflammation chronique, les médecins peuvent prescrire des bottes qui s’ajustent et qui exercent une pression au niveau des pieds, des chevilles et des mollets. Les vaisseaux sanguins se dilatent alors et permettent un bon retour du sang au cœur.
  • Prenez des diurétiques : les infusions à base d’herbes diurétiques permettent d’éliminer les toxines à travers l’urine. Les herbes les plus utilisées sont la prêle des champs et le raisin. Un régime purifiant serait également une bonne solution.

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de Caesandra Seawell, Wanderyng Eyre, Andy2 Boyz, Sue Rabeaux, Elfboy, Sanar.