Comment prévenir la rétention d’eau pendant la grossesse ?

· 12 juin 2018
Face à la rétention d'eau pendant la grossesse, on peut appliquer plusieurs stratégies, comme se diriger vers une alimentation basée sur les bons fruits et légumes. Faire de l'exercice et adopter de bonnes positions. Pour en savoir plus, lisez cet article.

La rétention d’eau pendant la grossesse et les jambes gonflées font partie intégrante du processus. Elle commence au troisième mois de grossesse, mais s’aggrave tout au long du troisième trimestre. Il s’agit sans doute d’un « effet secondaire » gênant de la grossesse.

La cause principale du gonflement des jambes pendant la grossesse est la rétention d’eau, mais ce n’est pas la seule cause. La pression du bébé en croissance sur la région pelvienne,  tombe sur les veines qui transportent le sang jusqu’aux jambes. Elle ralentit également la circulation sanguine, ce qui fait gonfler les jambes.

Les changements hormonaux entraînent également une rétention de liquide pendant la grossesse, car le liquide s’accumule dans les espaces entre les cellules des tissus mous. Il est possible de soulager cette enflure ou cet œdème avec les ressources dont nous disposons à la maison. Cependant, il est toujours important que votre médecin évalue les caractéristiques de l’œdème.

Solutions pour la rétention d’eau pendant la grossesse

1. Rester bien hydratée

s'hydrater pour éviter la rétention d'eau pendant la grossesse

L’eau est le meilleur diurétique naturel qu’une femme enceinte puisse consommer. En buvant plus d’eau, vous dites à votre corps d’éliminer l’excès de liquide des tissus. La consommation d’eau devrait remplacer les boissons gazeuses, les boissons sucrées et le café.

Le saviez-vous ? À quoi est due la rétention de liquides ?

2. Contrôler l’apport en sel

Le sel est un minéral nécessaire. Car il aide les femmes enceintes à augmenter leur transpiration. Mais sa consommation doit être maîtrisée, surtout au troisième trimestre. Par conséquent, évitez les aliments hautement transformés, car ils contiennent beaucoup de sel ajouté.

3. Se bouger

À moins d’avoir une prescription explicite de repos, il est important de conserver des routines d’exercice simples pendant la grossesse. Marchez tous les jours pendant au moins une demi-heure. Évitez de rester debout ou assise trop longtemps. Le mouvement fait circuler le sang et l’œdème devrait s’atténuer.

3. Mettre les jambes en l’air et dormir sur le côté

lever les jambes pour éviter la rétention d'eau pendant la grossesse

Allongez-vous et soulevez les jambes. En 20 minutes, le gonflement devrait s’estomper. De plus, lorsque vous vous endormez, vous devriez vous coucher sur le côté gauche. De cette façon, vous n’appuierez pas sur la veine cave qui porte la circulation à vos jambes. Utilisez aussi un oreiller entre les jambes.

4. Surveiller ses vêtements

Les pantalons ou les chaussures serrés ne sont pas idéaux lorsque vous souffrez de rétention d’eau. Demandez à votre médecin si vous pouvez porter des bas de contention. Dans certains cas, ils soulagent significativement l’œdème en favorisant le drainage des fluides.

5. Alterner l’eau froide et l’eau tiède pendant la douche

Si vous alternez des douches froides et tièdes sur vos jambes gonflées, vous serez soulagée. Il n’est pas recommandé aux femmes enceintes d’utiliser de l’eau chaude, car l’œdème peut se compliquer.

6. Se tourner vers les thérapies alternatives

songer aux thérapies alternatives pour éviter la rétention d'eau pendant la grossesse

Renseignez-vous auprès de votre médecin sur les séances de réflexologie ou de drainage lymphatique. Il s’agit de massages naturels éprouvés qui améliorent la circulation sanguine, augmentent l’oxygénation du sang et facilitent le transfert des fluides vers le système nerveux. Si vous choisissez ces options, recherchez un bon professionnel. Et s’il a de l’expérience avec les femmes enceintes, c’est encore mieux.

Comment l’alimentation peut vous aider ?

Il faut faire preuve de prudence avec les diurétiques à ce stade, car c’est un environnement liquide qui protège le bébé. Cependant, lorsque vous commencez à souffrir de rétention d’eau pendant la grossesse, vous pouvez inclure dans votre alimentation des aliments qui, en raison de leurs composants minéraux, aident à réduire cet inconfort.

La nature vous offre des fruits et des légumes, idéaux pour soulager l’œdème des femmes enceintes. Par exemple, la pastèque, l’orange, l’ananas, la papaye, la pomme, le melon, la canneberge, la betterave, le concombre, le céleri, le persil, les tomates et les légumes à feuilles vertes comme les épinards, la laitue romaine et le chou frisé.

Les jus ou smoothies renforcent les effets diurétiques des légumes et des fruits. Car ils facilitent l’assimilation des minéraux. La créativité n’a pas de limites pour créer des propositions saines et agréables au palais. Sucrez-les de préférence avec du miel, de la cassonade ou du sucre roux.

Lisez aussi : Les 10 meilleurs fruits pour combattre la rétention de liquide

Infusions : attention !

infusions pour éviter la rétention d'eau pendant la grossesse

Les herbes aromatiques et médicinales ont d’énormes propriétés, mais vous devez savoir lesquelles sont contre-indiquées pendant la grossesse. Parce que certaines peuvent provoquer des contractions dans l’utérus, qu’il vaut mieux éviter si le bon moment n’est pas arrivé !

Les herbes appropriées pour une utilisation pendant la grossesse comprennent le sureau, l’ortie, le pissenlit, la framboise et la barbe de maïs. Faites bouillir pendant deux ou trois minutes une cuillère à soupe de l’herbe choisie (ou un mélange de celles-ci) dans un verre d’eau. Laissez reposer pendant dix minutes et égouttez. Vous pouvez le prendre jusqu’à deux fois par jour.

Si l’on vous recommande une autre herbe en infusion, il est préférable de consulter votre médecin ou votre sage-femme avant de la prendre. Par exemple : les infusions de baies de genévrier, de buchu, de prêle sont reconnues pour leurs propriétés diurétiques, mais sont contre-indiquées pendant la grossesse pour provoquer des contractions utérines.

Conclusion

La rétention d’eau pendant la grossesse et les jambes gonflées qui en résultent font partie du processus que le corps d’une femme traverse pendant la grossesse. Avec une bonne alimentation, une routine simple d’exercices et nos recommandations, vous trouverez peut-être le soulagement dont vous avez besoin.