5 types de cancer peu connus

Même s'ils sont peu courants, les cancers peuvent être très agressifs et un diagnostic précoce est donc fondamental pour pouvoir agir à temps.

Vous avez sûrement déjà entendu parler du cancer du sein, du cancer du côlon ou du cancer de l’ovaire. Vous en connaissez d’ailleurs sûrement davantage…

Cependant, il y a d’autres types de cancer que peu connaissent et qu’il ne faut pas négliger. 

Nous n’en entendons pas parler car ils sont assez rares et le risque d’en souffrir est minime. Cependant, ils existent et on sait que seuls 11 cancers sont courants, sur les 71 existants.

C’est pour cela qu’il faut les connaître pour ne pas passer à côté.

1. Le cancer du pied

Même si cela est étonnant d’associer les pieds au cancer, ils peuvent pourtant être liés. Normalement,  les tumeurs qui surgissent dans les pieds passent inaperçues et c’est ce qui les rend si dangereuses. 

Si vous êtes face à ces signes bizarres, consultez un médecin :

  • Des sensations étranges
  • Des grosseurs
  • Une lourdeur

Pour identifier ce type de cancer, vous devez consulter un podologue, qui évaluera les risques et pourra évoquer les cancers suivants :

Parmi les types de cancer du pied, le plus courant est celui de la peau. Si vous avez tendance à utiliser des sandales ou à exposer vos pieds au soleil, vous devez utiliser une protection solaire à tout prix.

Lisez aussi : Comment lutter contre les mycoses aux pieds avec de l’aloe vera ?

2. Le cancer du vagin

Cancer-du-vagin-500x345

Le deuxième type de cancer que peu connaissent est très rare, puisque seuls 21% des femmes en souffrent.

Les femmes qui ont le plus de risques de le développer sont celles qui sont arrivées à la ménopause. Celles qui ont un historique de maladies vénériennes comme le papillomavirus doivent faire particulièrement attention.

La bonne nouvelle, c’est que les tumeurs sont très petites et peuvent être ôtées facilement grâce à une intervention chirurgicale. Pour éviter ce problème au maximum, nous vous recommandons de faire une visite annuelle chez le gynécologue.

3. Le cancer de la glande salivaire

Les enzymes produites par les glandes salivaires sont fondamentales pour une correcte digestion des repas et pour éviter les infections. Le tiers des types de cancer que nous connaissons affecte directement cet organe et on sait qu’une personne que 100 000 l’expérimentent

Les symptômes du cancer de la glande salivaire sont :

  • Les grosseurs dans l’oreille
  • Les grosseurs dans les joues
  • Les grosseurs dans la zone de la bouche et autour

Ce type de cancer demande de la radiation et de la chirurgie pour être guéri, et s’il est diagnostiqué à temps, il y a 90% de probabilités de succès.

À la différence d’autres cancers, celui-ci n’a aucun relation directe avec la consommation d’alcool ou de tabac. Ce qui a été détecté, c’est que la génétique prédispose en grande partie son apparition.

4. Le chordome

Chordome-500x310

Le cancer suivant est le chordome. Il se développe dans les os, principalement dans la colonne vertébrale et est diagnostiqué chez une personne sur un million. 

Les médecins indiquent que les chordomes proviennent de petits résidus de cartilage qui ne se développent pas correctement quand nous sommes dans l’utérus de notre mère.

Puisque c’est un type de cancer rare, il est peu étudié et difficile à comprendre. C’est pour cela qu’il n’y a pas de certitude sur l’incidence de la génétique ou sur les causes d’apparition.

Ce que l’on sait, c’est que les chordomes grandissent lentement mais de manière très agressive et provoque de grandes gênes.

Voici les symptômes associés :

  • Les maux de tête
  • Les maux de cou
  • La vision double
  • La perte de la fonction des intestins et de la vessie
  • Les fourmillements dans les bras et les jambes

Les chordomes sont souvent très résistants à la radiation, à la chimiothérapie et aux médicaments habituels. C’est pour cela que le traitement habituel est un traitement chirurgical même si ce n’est pas toujours possible, selon l’endroit et la taille de la tumeur.

Un autre point négatif, c’est qu’il est très difficile d’enlever la totalité du chordome, et il y a donc un fort risque de récidive.

Consultez aussi cet article : La connexion entre la colonne vertébrale et les autres organes

5. Le chondrosarcome mésenchymateux

Le dernier cancer que peu connaissent est le chondrosarcome mésenchymateux qui se présent dans le cartilage. Il est très rare étant donné que seuls 1000 cas ont été reportés depuis 1959.

Sa rareté est une bonne nouvelle car c’est un cancer très agressif et qui s’étend facilement à d’autres organes. Parmi les cas que l’on a enregistré, on trouve :

  • Les deux tiers qui prennent leur source dans les os de la colonne vertébrale, des côtes et de la mâchoire.
  • Un tiers provient des graisses et des muscles.

Puisque que chondrosarcome mésenchymateux peut provenir de n’importe quelle partie du corps, il est difficile de le détecter et de voir ses symptômes.

La meilleure solution face à cette difficulté est de faire des check-up médicaux réguliers, au moins une fois par an.

Quand ce type de cancer provient de la colonne vertébrale, peut générer une perte de sensibilité et une paralysie. Le meilleur traitement possible est la chirurgie et l’usage de chimiothérapie.

L’importance de connaître les cancers que personne ne connaît

Il est évident que la raison pour laquelle peu de personnes connaissent ces cancers, c’est car ils sont rares. Cependant, il est important de maintenir l’alerte sur leurs symptômes et ceux des autres d’ailleurs. Souvenez-vous que ce qui est dangereux dans cette maladie, c’est la détection tardive.

Alors, dès que vous détectez quelque chose de bizarre dans votre santé, consultez votre médecin. Même s’il ne faut pas exagérer non plus, il ne faut pas négliger les signaux d’alarme.

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi