6 aliments parfaits pour avoir un taux d'hémoglobine normal

Atteindre des taux d'hémoglobine normaux est facile et peut être obtenu par l'alimentation, à condition que le manque d'hémoglobine ne soit pas dû à des affections plus graves.
6 aliments parfaits pour avoir un taux d'hémoglobine normal

Écrit par Ángela Aragón

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Vous vous rappelez alors que parfois, votre cœur bat trop vite, sans raison apparente. Donc, vous vous inquiétez et vous allez chez le médecin. Mais, ce n’est pas aussi grave que vous le pensiez. ” Vous avez un taux d’hémoglobine trop faible, vous dit-il, vous avez juste un peu d’anémie.”

Vous respirez donc avec soulagement, vous sortez du cabinet du médecin et soudain, une question se pose :”Que puis-je manger pour avoir un taux d’hémoglobine normal ?”.

Ce problème est très courant. Ces symptômes sont si inquiétants que lorsqu’on vous dit que vous souffrez d’anémie, vous oubliez de demander quelles mesures prendre pour y mettre fin.

La meilleure solution, c’est une bonne alimentation, nous allons donc vous donner quelques conseils à cet égard.

Que manger pour avoir un taux d’hémoglobine normal ?

1. Du foie

le foie pour avoir un taux d hémoglobine normal

Le foie est riche en fer et le fer est essentiel pour l’hémoglobine. Certaines personnes sont réticentes à en manger. Certains parce qu’ils n’aiment pas manger cet aliment, tandis que d’autres l’évitent à cause du goût.

  • Si c’est votre cas, nous vous recommandons de lui donner une chance. Avec le temps, vous vous y habituerez et cela vous sera profitable car c’est un des aliments les plus efficaces pour réguler le taux d’hémoglobine.

De plus, il y a des recettes très appétissantes qui vous apprendront à apprécier cet aliment.

2. Des légumes verts 

L’organisme éprouve parfois des difficultés à assimiler le fer provenant des aliments d’origine végétale.

C’est pourquoi vous avez besoin d’une aide supplémentaire que vous obtiendrez des légumes riches en vitamine C. Cette vitamine est très puissante à cet égard.

  • L’avantage, c’est que nous les consommons déjà ces aliments, donc il n’y a pas besoin de faire des recherches sur la façon de les cuisiner. Cependant, n’oubliez pas que vous pouvez non seulement les consommer dans les plats chauds, mais aussi dans les salades.

3. Des légumes riches en vitamine C

la vitamine C pour avoir un taux d hémoglobine normal

Voici donc une liste de légumes riches en vitamine C.

De cette façon, vous allez enrichir tous vos plats pour retrouver un  taux d’hémoglobine normal.

  • Poivrons, surtout s’ils sont crus
  • Brocoli
  • Choux de Bruxelles
  • Piment
  • Épinards
  • Persil
  • Carotte
  • Betterave rouge

4. Des aliments riches en acide folique

En fait, l’acide folique n’est pas seulement important pour les femmes enceintes. C’est également vrai pour l’hémoglobine, car elle contribue à la formation des globules rouges.

Cependant, nous avons l’habitude d’ y faire référence uniquement lorsque nous parlons des comprimés typiques qui sont pris pendant la grossesse.

C’est la raison pour laquelle nous ignorons souvent quels sont les éléments qui en contiennent à fortes doses.

Dans cette optique, nous vous donnons ci-dessous une autre liste qui vous facilitera la préparation de plats qui vous permettront de mettre fin à l’anémie.

  • Asperges
  • Oranges
  • Avocat
  • Germe de blé
  • Haricots verts
  • Soja
  • Graines de potiron

À cela, il faut ajouter d’autres éléments mentionnés dans les autres paragraphes, comme les légumes verts, les légumineuses et le foie.

5. Du poisson gras

le poisson gras pour avoir un taux d hémoglobine normal

Le poisson gras a tous les avantages des aliments mentionnés. Il est également identifié comme un poisson gras. Il se distingue par la présence de vitamine B, essentielle à la production des globules rouges.

Augmentez donc votre consommation de :

  • Saumon
  • Sardines
  • Thon
  • Maquereau

Comment cuisiner les aliments pour retrouver un bon taux d’hémoglobine ?

L’intérêt croissant pour l’alimentation a fait renaître le goût pour la cuisine. Par conséquent, nous savons que la façon traditionnelle de préparer les aliments n’est pas toujours la plus appropriée.

Dans le cas qui nous intéresse, nous recommandons de réduire le temps de cuisson. Le chauffage des aliments entraîne une modification de leur composition. Il est donc préférable d’utiliser un mode de cuisson qui ne détériore pas les nutriments.

  • Pensez que dans le cas des légumes, il faut chercher la texture al dente. Au début, ça peut vous surprendre, mais c’est la manière la plus saine. De cette façon, vous profiterez de tous leurs nutriments.
  • En ce qui concerne la viande et le poisson, il faut adapter la cuisson aux particularités de chaque aliment, donc l’idéal est de les respecter et de ne pas trop les cuire.

Tant que ce n’est pas un symptôme d’une autre maladie agressive, un faible taux  d’hémoglobine est facile à contrôler. Introduisez simplement une série d’aliments adaptés  plus fréquemment et vous vous sentirez bientôt mieux.



  • Brear EM, Day DA, Smith PM. Iron: an essential micronutrient for the legume-rhizobium symbiosis. Front Plant Sci. 2013;4:359. Published 2013 Sep 13. doi:10.3389/fpls.2013.00359.
  • Cleveland Clinic. Low hemoglobin. Abril 2022.
  • Clinica Mayo. Low hemoglobin count. Mayo 2022.
  • Coates TD. Physiology and pathophysiology of iron in hemoglobin-associated diseases. Free Radic Biol Med. 2014;72:23–40. doi:10.1016/j.freeradbiomed.2014.03.039
  • Finkelstein FO, Juergensen P, Wang S, et al. Hemoglobin and plasma vitamin C levels in patients on peritoneal dialysis. Perit Dial Int. 2011;31(1):74–79. doi:10.3747/pdi.2009.00154.
  • García-Casal M. N, Layrisse N, et al. Vitamin A and betacarotene can improve nonheme iron absorption from rice, wheat, and corn by humans. Journal of Nutrition. Marzo 1998. 128 (3): 646-50.
  • Kankanamge, Upekshi & S, Ariyarathna & Perera, P P R. (2017). Association between dietary patterns and Hb concentration among young adult females. International Journal of Current Research. 9. 45497-45500.
  • Kim YL. Vitamin C and functional iron deficiency anemia in hemodialysis. Kidney Res Clin Pract. 2012;31(1):1–3. doi:10.1016/j.krcp.2011.12.008
  • Kumar, T., Taneja, S., Sachdev, H. P. S., Refsum, H., Yajnik, C. S., Bhandari, N., & Strand, T. A. (2017). Supplementation of vitamin B12 or folic acid on hemoglobin concentration in children 6–36 months of age: A randomized placebo controlled trial. Clinical Nutrition. https://doi.org/10.1016/j.clnu.2016.07.002
  • Lane D. J, Jansson P. J, et al. Bonnie and Clyde: vitamina C ans iron are partners in crime in iron deficiency anemia and its potential roles in the elderly. Aging. Mayo 2016. 8 (5): 1150-1152.
  • Li RR, Yu QL, Han L, Cao H. Nutritional Characteristics and Active Components in Liver from Wagyu×Qinchuan Cattle. Korean J Food Sci Anim Resour. 2014;34(2):214–220. doi:10.5851/kosfa.2014.34.2.214
  • Martínez, C., Ros, G., Periago, M. J., & López, G. (1999). Biodisponibilidad del hierro de los alimentos. Arch Latinoam Nutr, 49(2), 106-13. https://www.researchgate.net/profile/Gaspar-Ros/publication/270959331_Biodisponibilidad_del_hierro_de_los_alimentos/links/54ba9ffa0cf29e0cb04bd42f/Biodisponibilidad-del-hierro-de-los-alimentos.pdf
  • Medline Plus. Vitaminas B. Biblioteca Nacional de Medicina de Estados Unidos.
  • Mirone L. Hemoglobine leves and dietary intake of adults. The American Journal of Clinical Nutrition. Enero 1954. 2 (1): 38-42.
  • Prentice AM, Mendoza YA, Pereira D, et al. Dietary strategies for improving iron status: balancing safety and efficacy. Nutr Rev. 2017;75(1):49–60. doi:10.1093/nutrit/nuw055
  • Sidhu, K. S. (2003). Health benefits and potential risks related to consumption of fish or fish oil. Regulatory Toxicology and Pharmacology. https://doi.org/10.1016/j.yrtph.2003.07.002
  • Toxqui, L., Piero, A. D., Courtois, V., Bastida, S., Sánchez-Muniz, F. J., & Vaquero, M. (2010). Deficiencia y sobrecarga de hierro: implicaciones en el estado oxidativo y la salud cardiovascular. Nutrición Hospitalaria, 25(3), 350-365. https://scielo.isciii.es/pdf/nh/v25n3/revision3.pdf

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.