6 caractéristiques du diabète à connaître

· 3 mai 2017
C'est une maladie silencieuse qui avance sans présenter de symptômes, mais dont le développement peut provoquer de graves problèmes de santé. Connaître le diabète et le détecter à temps est fondamental pour son traitement.

 

Le diabète est une pathologie métabolique qui a lieu à cause d’un déséquilibre dans les niveaux de glucose du sang. Son augmentation peut provenir de la résistance des cellules à l’insuline, ou parce que le corps ne produit pas les quantités nécessaires de cette hormone.

Puisqu’il n’a pas de symptômes évidents lors de ses étapes initiales, certains considèrent qu’il est très dangereux et de fait, le cataloguent comme un assassin silencieux.

Le plus inquiétant c’est qu’il intervient dans le fonctionnement d’autres symptômes du corps, donnant lieu à des maladies cardiovasculaires, rénales et neurologiques.

À cause de cela, les professionnel-le-s de la santé recommandent de connaître en détail la maladie, incluant ses symptômes et les habitudes préventives.

Puisque beaucoup de gens sont inquiets de son développement, nous voulons partager avec vous les 6 aspects les plus importants.

1. Pourquoi le diabète se déclenche-t-il ?

Même s’il existe une large variété de facteurs liés à son développement, on sait en général qu’il a lieu quand le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline ou que l’organisme n’utilise pas efficacement celle qu’il produit.

De plus, ces situations peuvent provenir de questions génétiques et environnementales, ou d’une alimentation forte en hydrates de carbone et de sucres raffinés.

Voir aussi : Prédiabète : 5 clés importantes à connaître

2. Quels sont les différents types de diabète ?

Le diabète de type 2 est le plus fréquent dans la population, mais il est important de savoir qu’il existe trois variétés de la maladie.

Le diabète de type 1

Il est produit par la production insuffisante ou nulle d’insuline, rendant nécessaire un apport extérieur quotidien.

On l’appelle le diabète isulino-dépendant et au vu de sa complexité, on méconnaît sa cause exacte.

Le diabète de type 2

C’est le plus commun chez les patient-e-s du monde entier et dans la plupart des cas, il a un lien avec les autres troubles métaboliques comme l’excès de poids.

Il provient des difficultés qu’a le corps à utiliser l’insuline qu’il produit, ce qui affecte le processus qui se charge de métaboliser les sucres en énergie.

Le diabète gestationnel

Il arrive à cause d’une augmentation du glucose dans le sang pendant la période de gestation, mais est plus facile à contrôler que le diabète commun.

3. Quels sont ses symptômes ?

Si lors des premières étapes, il ne se manifeste pas de façon évidente, il y a certains symptômes qui peuvent alerter des déséquilibres.

Parmi eux, on peut citer les suivants :

  • Le besoin fréquent d’uriner
  • La sensation de faim et de soif constante
  • La fatigue extrême
  • La difficulté dans la guérison des blessures de la peau
  • La vision floue
  • La perte soudaine de poids
  • Les changements dans le moral
  • La sensation de mal être dans l’estomac
  • Les infections fréquentes
  • Les fourmillements dans les articulations
  • Les problèmes dentaires

4. Quelles sont les complications possibles ?

Malheureusement, le glucose engage d’autres fonctions de l’organisme et ses déséquilibres provoquent des conséquences négatives sur la santé.

Au début, il est silencieux et ne semble pas provoquer trop de dégâts sur le corps. Cependant, plus il s’aggrave, plus il peut provoquer des dommages permanents dans les reins et au niveau cardiovasculaire.

Parmi ses principales complications, on trouve :

  • La perte total du rein ou l’insuffisance rénale
  • Les altérations dans le système nerveux
  • Le pied du diabétique
  • Les accidents cardiovasculaires
  • Les hémorragies cérébrales
  • La coagulation du sang
  • L’inflammation des tissus

5. Comment le diagnostic est-il réalisé ?

Le diagnostic du diabète peut être obtenu pendant les check-up médicaux réguliers, ou lorsqu’on a des doutes sur la maladie à cause de l’apparition de symptômes.

On peut vérifier sa présence avec un examen connu sous le nom de glycémie ou de glucose dans le sang, réalisé à jeun.

On peut aussi le détecter avec une autre méthode, connu sous le nom de test de tolérance orale au glucose, qui consiste à donner une dose de 75 grammes de sucre et de mesure le comportement avant la prise et deux heures après.

Nous vous recommandons aussi de lire : Les bienfaits de l’eau de gingembre à consommer chaque jour à jeun

6. Quel est son traitement ?

Le traitement de base pour le diabète consiste à apporter au corps ce qu’il ne fabrique pas, c’est-à-dire l’insuline.

De cette manière, les injections d’insuline quotidienne sont vitales dans la thérapie pour les patient-e-s atteint-e-s de diabète de type 1 et de fait, ils ne pourraient pas survivre sans elles.

D’autre part, il existe d’autres thérapies alternatives pour les cas de diabète de type 2, comme la prise de certains médicaments qui équilibrent les niveaux de glucose dans le sang.

De plus, il ne faut pas oublier l’importance des habitudes de vie saines, puisque l’alimentation et l’activité physique sont clés dans leur contrôle. Faire des tests réguliers, contrôler son poids et participer de manière active au traitement est déterminant pour que le diabète ne gagne pas la bataille.

Consultez votre médecin en cas de doute et demandez le meilleur traitement pour avoir une vie normale et saine.

Image principale de © wikiHow.com