6 signes qui indiquent que l’on a des difficultés à contrôler notre vessie

3 novembre 2015
Si, quand nous urinons, nous avons la sensation que notre vessie n'est pas complément vidée, que nous avons besoin d'aller fréquemment aux toilettes et que nous souffrons de pertes lorsqu'on fait un effort, il est important de consulter un spécialiste.

Pour toute personne, il est très gênant de ressentir cette sensation d’envie d’aller aux toilettes de maniere urgente.

Nous ne pouvons pas nier le fait que nous avons tous déjà ressenti cette sensation, surtout lorsque nous avons bu beaucoup de liquides.

Cependant, lorsque cette sensation devient fréquente, cela peut être le signe que vous souffrez de la maladie connue sous le nom d’incontinence urinaire.

En plus de l’envie fréquente d’uriner, il existe d’autre indices qui mettent en alerte sur ce problème de santé.

Il est très important de savoir les identifier, afin d’éviter qu’ils n’affectent votre qualité de vie.

L’objectif de cet article est de vous aider à identifier une maladie qui affecte une femme sur quatre, notamment à partir de la ménopause.

Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire ?

incontinence-urinaire-500x334

La plupart des femmes souffrent d’incontinence urinaire car leurs muscles du plancher pelvien sont fragilisés, ce qui donne lieu à ces fuites gênantes.

Ces muscles sont responsables de maintenir l’urètre fermé, jusqu’à ce qu’on lui donne l’ordre de s’ouvrir pour uriner.

A cause d’une perte d’élasticité, le simple fait d’éternuer ou la réalisation d’exercices, peuvent générer des pertes urinaires. 

Les principales causes d’une telle fragilisation sont la grossesse, l’accouchement et la ménopause. Cependant, on trouve également les raisons suivantes :

  • Etre en surpoids ou obèse.
  • Souffrir d’un infarctus cérébral.
  • Souffrir de diabète.
  • Souffrir de démence.
  • Avoir des infections urinaires.
  • Avoir des dommages neurologiques (Parkinson, Alzheimer, épine bifide, sclérose en plaques, entre autres).
  • Consommer certains médicaments en excès.

Les symptômes de cette affection peuvent être identifiés très facilement car ils deviennent de plus en plus notoires au fur et à mesure que les jours passent.

Le fait de ressentir un ou plusieurs de ces signes, doit être un motif de consultation médicale, afin d’écarter tout problème plus grave.

Voir aussi : Qu’est-ce que l’incontinence urinaire, et comment la contrôler naturellement ?

Vous avez besoin d’uriner fréquemment

Vous-avez-besoin-d'uriner-frequemment-500x334

Lorsqu’on boit beaucoup de liquide ou que l’on consomme des aliments aux fortes propriétés diurétiques, il est très commun d’aller aux toilettes plusieurs fois par jour.

Cependant, si cette envie est plus fréquente que la normale et qu’elle se produit même lorsqu’on boit de l’eau, il est probable que vous soyez face à un cas d’incontinence urinaire.

Cette affection se produit lorsque les muscles de la vessie ne parviennent pas à se détendre de manière adaptée pour stocker l’urine.

La sensation de brûlure au moment d’uriner

Les patients qui ont reçu le diagnostic d’incontinence urinaire ont tendance à ressentir une légère brûlure au moment d’uriner.

Cependant, sachez que dans la plupart des cas, les personnes qui souffrent de ce symptôme traversent un type d’infection du tractus urinaire.

Il est difficile de se retenir d’uriner lorsqu’on tousse ou qu’on éternue

urine-tousser-eternuer-500x334

Ces fuites d’urine lorsque l’on tousse, que l’on éternue ou que l’on fait des activités comme sauter ou monter les escaliers, sont parmi les premiers symptômes d’incontinence urinaire à l’effort.

Ne pas pouvoir se retenir d’aller aux toilettes

Vous devez courir pour aller aux toilettes ? Vous sentez que vous ne pouvez pas vous retenir un peu plus ?

Si vous n’avez pas le temps d’arriver jusqu’aux toilettes sans avoir de fuites d’urine, cela signifie que quelque chose ne fonctionne pas correctement dans votre vessie.

Dans ce cas, il est possible de se soumettre à certaines thérapies et à des exercices des muscles pelviens, pour arriver à mieux les contrôler.

Vous avez des fuites involontaires

Fuites-involontaires-500x334

Vous sentez que vous avez des fuites d’urine sans faire aucun effort ? Si en plus de cela, vous sentez une forte odeur dans vos sous-vêtements, il est probable que vous souffriez d’incontinence urinaire.

Dans ce cas, les anneaux des muscles qui se chargent de garder la vessie fermée se sont fragilisés, ce qui provoque des fuites. 

Vous vous réveillez souvent la nuit

Le fait de ne pas pouvoir contrôler sa vessie normalement peut générer des altérations du sommeil, à cause du besoin de se lever régulièrement pour aller uriner.

Si pendant la nuit, vous devez aller quatre ou cinq fois aux toilettes, le mieux est de consulter un médecin pour recevoir un diagnostic adéquat.

Nous vous conseillons de lire : Envie fréquente d’uriner ? Découvrez les causes du syndrome mictional

Comment affronter l’incontinence urinaire ?

Comment-affronter-l'incontinence-urinaire-500x334

Il est difficile de souffrir de ce problème car il implique de grands changements dans notre vie quotidienne.

La plupart des personnes qui souffrent de cette affection, sont inquiètes en permanence et s’assurent toujours qu’il y a des toilettes près d’elles.

La bonne nouvelle est que cette maladie peut être prévenue grâce à quelques changements dans vos habitudes de vie et l’usage de protections adaptées.

  • Faire des exercices pour renforcer les muscles pelviens. 
  • Améliorer votre alimentation.
  • Utiliser des protèges-slips ou des serviettes hygiéniques selon les besoins.
  • Si les fuites sont plus grandes, pensez à la possibilité d’utiliser des couches pour adultes.
  • Dans les cas les plus extrêmes, on peut recourir aux médicaments ou à la chirurgie. 
A découvrir aussi