7 règles qui vous aideront à communiquer avec un manipulateur

· 1 mai 2016
Nous devons apprendre à nous protéger contre les attaques des personnes manipulatrices et ne pas nous laisser accabler par leurs comportements. Si cela est nécessaire, il est important de mettre de la distance pour sauvegarder notre santé mentale.

Tous les êtres humains sont uniques et ont des qualités qui définissent leur personnalité.

Cependant, quand il s’agit de relations personnelles, il est important d’apprendre à distinguer celles qui font du mal et qui nous limitent dans notre manière d’être.

Les personnes manipulatrices ont pour intention de contrôler notre vie et font tout ce qu’elles peuvent pour nous inférioriser. 

Le pire de tout, c’est d’en être conscient et de ne pas réussir à s’en éloigner avant que la situation n’empire.

Dans certains cas, cette situation peut durer des années, et le manipulateur devient alors une victime de sa propre vie car il n’a pas la liberté de prendre ses propres décisions.

Nous savons que beaucoup de gens se sentent être les pantins de quelqu’un d’autre.

C’est pour cela que dans cet article, nous allons partager avec vous 7 règles de communication basées sur les stratégies conçues par l’expert Preston Ni.

1. Sachez que vous avez des droits intransmissibles

Cheffe-disputant-son-employee-500x334

 

Un manipulateur professionnel a la capacité de piétiner les droits des autres pour son propre bénéfice. 

Pourtant, si nous les faisons respecter et que nous établissons des limites, il est difficile pour cette personne de prendre le contrôle.

Souvenez-vous que vous avez le droit de :

  • Être respecté par les autres
  • Exprimer vos sentiments, vos idées et vos désirs
  • Établir vos priorités
  • Dire « NON’ sans ressentir de sentiment de culpabilité
  • Recevoir ce que vous avez payé ou être récompensé par ce pour quoi vous avez lutté
  • Exposer vos points de vue, même s’ils sont différents de ceux des autres
  • Vous protéger des menaces physiques, morales et émotionnelles
  • Construire votre vie selon votre propre concept du bonheur

2. Cherchez à vous éloigner du manipulateur

En cherchant à garder le contrôle sur les situations, les manipulateurs changeront systématiquement d’attitudes face aux autres personnes.

Au départ, ils peuvent sembler extrêmement bien éduqués et joyeux, mais ensuite, ils peuvent avoir des réactions agressives et grossières.

À des moments déterminés, ils essayeront de faire les victimes, mais ensuite, ils seront brutaux et impulsifs.

Si vous commencez à remarquer ce type de comportement chez quelqu’un de votre entourage, le mieux est de vous éloigner de cette personne.

Il est probable que cette attitude provienne de l’enfance et même si vous essayez de tout votre cœur, vous ne pourrez pas la corriger.

3. Identifiez le problème

Femme-tableau-500x340

L’une des meilleures compétences d’un manipulateur est d’identifier les fragilités de ses victimes pour pouvoir jouer avec elles.

Ne trouvez pas cela étrange si vous ressentez une sensation d’incapacité ou de culpabilité quand vous n’obéissez pas aux demandes de cette personne.

Il est primordial d’identifier ces caractéristiques et d’avoir toujours à l’esprit que le problème ne vient pas de vous.

Si vous perdez le contrôle de la situation, vous ne vous sentirez pas assez bon et vous aurez besoin de quelqu’un d’autre pour prendre des décisions.

Analysez la relation avec le manipulateur et identifiez le problème en répondant aux questions suivantes :

  • Cette personne me respecte-t-elle ?
  • Ses attentes et demandes sont-elles vraiment fondées ?
  • S’agit-il d’une relation équilibrée ? L’une des deux personnes en retire-t-elle plus de bénéfices ?
  • Cette relation affecte-t-elle mon auto-estime ?

4. Mettez-la à l’épreuve

Si vous la confrontez à certaines questions, vous pourrez découvrir ses fragilités et savoir si elle a un peu d’auto-critique et de honte envers son propre comportement :

  • Ce que tu me demandes te semble juste ?
  • Cela te paraît juste envers moi-même ?
  • Je peux te donner mon avis concernant cela ?
  • Tu me demandes ou tu me l’affirmes ?
  • Qu’est-ce que je reçois en échange ?
  • Tu penses que je crois à ce que tu me dis ?

5. Arrêtez de vous mettre la pression

mujer dubitativa

Ne laissez aucune situation vous mettre la pression quand vous devez prendre une décision qui nécessite un temps de réflexion.

Une autre des stratégies favorites d’un manipulateur est de forcer sa victime à répondre ou à agir immédiatement face à ses requêtes. 

Ne vous mettez pas la pression et gardez le contrôle en disant : « j’y penserai » ou tout simplement en disant un « non » définitif.

6. Apprenez à dire « non »

L’une des clés les plus importantes pour la communication dans n’importe quel type de relation est de savoir dire « non ».

Un refus net est l’une des manières les plus efficaces de garder le contrôle et une bonne relation avec l’interlocuteur. 

Sachez que c’est votre droit d’établir des priorités et de dire « non » quand vous ne voulez pas certaines choses.

7. Défendez-vous face aux moqueries et aux offenses

Amies-disputes-500x334

Une personne manipulatrice cherche toujours une manière de se sentir supérieure, pour créer un sentiment de crainte ou de souffrance.

Les offenses et les moqueries sont des outils qu’elle a lorsqu’elle sent que l’autre est en train d’abdiquer, et de perdre le contrôle.

Dans la plupart des cas, ces personnes montrent leur côté le plus lâche quand la victime résiste et montre qu’elle ne se laissera pas faire.

Sous aucun prétexte, ne trouvez de justifications pour ce genre de comportements. Sentez-vous sûr de vous et opposez-vous sans aucun scrupule.