Le courage c’est pouvoir dire « oui » sans peur et « non » sans culpabilité

· 20 octobre 2016
Si nous ne prenons pas soin de nous-mêmes, personne ne le fera. C'est pour cela que nous devons exprimer notre opinion sans peur et oser dire ce qui nous dérange dès que nous nous sentons mal.

Vivre sans la peur d’être jugé ou rejeté n’est pas quelque chose de simple, mais nous pouvons tous y parvenir, même si cela ne se fera pas du jour au lendemain.
Nous sommes fatalement catalogués en fonction de nos pensées. Notre manière d’être et les choix que nous faisons nous placent dans des catégories bien précises aux yeux des autres.

Ce n’est pas une bonne chose. Nous ne devons jamais oublier qu’il n’y a pas de peur plus terrible que celle que nous créons dans notre esprit, avec nos attitudes limitantes, nos insécurités, nos frustrations et nos obsessions.

Nous libérer de tout cela c’est comme nous retirer une seconde peau qui nous oppressait, qui était vieille et toute usée.

Passer de la peur au courage est l’un des pas les plus importants que nous puissions faire dans notre existence.

Car, que nous le croyons ou non, arrivera toujours le moment où nous en serons capables, et où nous ferons ce pas pour dire « oui » sans peur et « non » sans culpabilité.

Dans la suite de cet article, nous allons vous inviter à réfléchir sur ce sujet. Vous devez mettre votre courage à l’épreuve pour vous épanouir personnellement sur la base de la cohérence entre ce que vous ressentez et ce que vous faites réellement.

Des clés pour vivre sans peur

Nous vivons tous en accord avec des systèmes de croyances ou de valeurs différents. Notre foyer et notre famille, par exemple, sont les premiers cercles de nos vies et peuvent limiter grandement nos aspirations personnelles.

  • Nous devons dire telle ou telle chose si nous ne voulons pas nous exposer aux réactions négatives de nos proches.
  • Nous avons peur de décevoir nos parents si nous choisissons un chemin plutôt qu’un autre.
  • Nous avons peur de ne pas satisfaire les attentes que les autres ont placées en nous.

Comme vous pouvez le voir, ces exemples très simples nous permettent de voir les problèmes existentiels que nous devons affronter au quotidien.

Ce sont des situations plus ou moins compréhensibles, qui ne doivent jamais vous limiter.

Lire également : L’intelligence émotionnelle pour vaincre les moments difficiles

Nous ne devons jamais arriver dans une situation où l’avis des autres détermine entièrement notre façon d’agir. 

femme-coincee-dans-des-ronces-500x346

Nous vous proposons de prendre note des conseils que nous allons vous donner pour que vous puissiez commencer à vivre sans peur, pour que vous soyez plus assertifs, plus intègres et plus respectueux de votre voix intérieure.

Pourquoi dire « oui » quand vous avez envie de dire « non » ?

Pourquoi vous comportez-vous ainsi ? 

Votre famille vous demande si vous êtes disponible pour donner un coup de main à la maison pendant le week-end, votre patron vous demande de vous investir sur un projet professionnel ou vos amis vous proposent une excursion qui ne vous tente pas, mais au lieu de leur répondre par la négative, vous leur dites « oui ».

  • Parfois, nous donnons des réponses positives à cause du lien que nous entretenons avec certaines personnes. Nous ne voulons pas offenser des personnes que nous aimons. Nous ne voulons pas qu’elles se sentent négligée ou blessées par nos choix.
  • Il est également fréquent que nous donnions des réponses affirmatives quand nous avons envie de nous sentir plus intégrés dans un groupe. Dire « oui » au travail ou à un cercle d’amis nous permet de renforcer les liens et de ne pas nous sentir rejetés.
  • Cependant, si nous nous comportons de cette manière au quotidien, nous allons fortement aggraver notre sentiment d’insécurité. Nous cessons d’être nous-mêmes.
    Un « oui » régulier incite les autres à nous solliciter toujours un peu plus et nous allons finir par laisser totalement nos aspirations personnelles de côté.

Découvrez aussi : Vous n’avez besoin de personne pour vous compléter : vous êtes déjà une personne entière

Dire « non » une fois de temps en temps nous permet de respecter notre équilibre intérieur.

femme-sans-peur-entouree-de-lumiere-500x334

Franchissez une étape : apprenez à dire « non » sans culpabilité

Commençons par faire un petit exercice de visualisation pour comprendre les bienfaits de dire « non » de temps à autre.

Mettons notre machine à remonter le temps en route et revenons à un moment de notre vie où nous avons agi contre nos propres désirs.

Nous allons vous donner quelques exemples simples pour que vous puissiez comprendre pourquoi il est nécessaire d’apprendre à dire « non » sans ressentir de sentiment de culpabilité.

  • Visualisez un moment de votre existence où vous avez répondu favorablement à cette faveur que vous demandait une personne de votre entourage.

Imaginez-vous maintenant en train de lui dire « non » avec assurance, tout en lui expliquant le bien-fondé de votre décision : « Je te dis non car tu es égoïste, car tu ne me traites pas bien et que tu ne poursuis que ton intérêt propre ». 

  • Visualisez l’un de ces moments où votre partenaire vous a demandé si cela vous dérangeait d’aller faire telle ou telle chose, et où vous avez répondu que vous n’y étiez pas opposé.

Imaginez désormais que vous avez davantage confiance en vous et que vous lui répondez que vous n’êtes pas satisfait de devoir toujours supporter la plupart des obligations du couple.

Le fait d’être en couple implique d’agir en équipe et de respecter un certain équilibre. 

femme-dansant-500x324

Le besoin de dire « oui » sans peur

Dire « oui » quand vous en avez besoin et que vous le souhaitez est une manière de valider vos propres désirs.

Chaque affirmation qui vient directement de votre cœur et qui est en accord avec votre personnalité vous permet de faire face aux autres et de leur permettre de mieux vous connaître.

  • Dites « oui » sans peur à vos rêves et à vos objectifs.
  • Comprenez que dire « oui » sans peur ne va pas plaire à tout le monde. Mais ceux qui vont vous accepter comme vous êtes, avec toutes vos pensées et tous vos désirs, sont ceux qui vous respectent réellement et qui vous apprécient d’une manière intègre et authentique.

Lire également : Donner de l’amour ne me fatigue pas, être déçu si

A partir d’aujourd’hui, dites « oui » sans peur et « non » sans culpabilité, pour entretenir l’équilibre de votre existence.

La vie en communauté implique que nous nous respections tous comme nous sommes réellement.